DE | FR
Le lactarium du Chuv permettra de donner du lait maternel à des bébés vulnérables comme les prématurés.
Le lactarium du Chuv permettra de donner du lait maternel à des bébés vulnérables comme les prématurés.
Image: sda

4 questions que l'on se pose sur la première banque romande de lait maternel

Au début de l'année 2022, le Centre hospitalier universitaire vaudois va mettre en place une banque de lait pour nouveau-nés à Lausanne. Elle sera alimentée par des donneuses.
02.09.2021, 11:2303.09.2021, 18:30

C'est une première en Suisse romande. Une banque de lait maternel va ouvrir, début 2022, au Centre hospitalier universitaire vaudois (Chuv) à Lausanne.

A quoi ça sert une banque du lait?

Elle servira aux nouveau-nés vulnérables, dont les mères rencontrent des difficultés à allaiter. Pour ces bébés à risque, qu'ils soient prématurés, avec un faible poids de naissance ou malades, le lait maternel est considéré «comme un traitement de référence», car il amène une protection supplémentaire, indique jeudi le centre hospitalier.

Des études montrent, par exemple, que le recours au lait de donneuses, plutôt qu'à du lait artificiel, réduit de moitié l'entérocolite nécrosante. Maladie très redoutée, elle affecte les intestins et peut s'avérer mortelle.

Quels sont les objectifs de cette banque du lait?

Avec la création de ce «lactarium», le Service de néonatologie du Chuv, qui prend en charge chaque année plus de 800 bébés vaudois ou d'autres cantons romands, entend:

«Répondre aux besoins de certains nouveau-nés hospitalisés et de leurs familles en leur offrant la meilleure alternative au lait maternel, le lait de donneuses»

Pour alimenter cette banque de lait, le Chuv fait appel à la solidarité et la générosité des femmes qui allaitent et bénéficient d'un excédant de ce précieux liquide.

Quels sont les critères pour donner son lait?

Les dons se font sur une base volontaire et ne sont pas rémunérés. Attention! Les donneuses devront répondre à certains critères de santé plutôt drastiques:

  • Ne pas fumer.
  • Ne jamais avoir consommé de drogues.
  • Ne pas consommer de l'alcool quotidiennement ou régulièrement.
  • Ne pas consommer régulièrement et en grande quantité des boissons contenant de la caféine.
  • Ne pas avoir une alimentation végétalienne.
  • Ne pas avoir un nouveau tatouage, piercing ou du make-up permanent datant de moins de six mois.
  • Ne pas souffrir de certaines maladies chroniques qui nécessitent des traitements à long terme.
  • Ne pas être exposée à un risque élevé de maladies sexuellement transmissibles.
  • Ne pas avoir reçu un produit sanguin (par exemple une transfusion) non testé durant les derniers six mois.
  • Ne pas allaiter depuis plus de six mois.

Comment marchera cette banque du lait?

Pour le démarrage, la banque de lait servira en priorité aux nouveau-nés prématurés hospitalisés au Chuv, en provenance du canton de Vaud ou d'hôpitaux partenaires romands. Ces critères pourront être élargis par la suite.

Pour mener à bien son projet, le Chuv s'est associé avec l'organisation Transfusion Interrégionale CRS (Croix-Rouge suisse), qui approvisionne notamment les régions de Berne, Vaud et Valais en produits sanguins. Dans ses locaux au Biopôle à Epalinges (VD), elle prendra en charge:

  • L'organisation de la logistique.
  • Le traitement du lait.
  • La conservation.

Financé par le Département vaudois de la santé et de l'action sociale, la banque de lait maternel du Chuv va rejoindre les huit «lactariums» déjà existants en Suisse alémanique et les 280 déjà existants en Europe. (ats/fag)

Et sinon, à Zurich, il y a un café à chats 😍

1 / 9
Le premier café à chats de Suisse a ouvert à Zurich 😍
source: sda / ennio leanza
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Sa danse des fesses devient viral sur Tik Tok👇

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Gapany? De Quattro? Une Romande pourrait co-présider le PLR

Le Saint-gallois Marcel Dobler veut reprendre la présidence du PLR mais sous une condition: le faire avec un ou une partenaire. Des pourparlers avec des femmes romandes du parti sont en cours.

Saskia Schenker, présidente du PLR de Bâle-Campagne, et son comité, travaillent actuellement pour dénicher le nouveau leader du PLR. Jusqu'au 15 août, ils doivent trouver des politiciens volontaires pour présider le parti. Les délégués éliront le successeur de Petra Gössi le 2 octobre.

Deux parlementaires fédéraux qui faisaient partie des candidats possibles ont rejoint le comité de recherche - et se sont donc retirés de la course :

Interrogé sur une potentielle candidature, le conseiller …

Lire l’article
Link zum Artikel