DE | FR

Le torchon brûle entre Prague et Moscou

Image: sda
La Russie a annoncé, dimanche, l'expulsion de 20 employés de l'ambassade tchèque à Moscou. Une mesure de rétorsion attendue après l'expulsion par Prague de diplomates russes accusés d'espionnage et de sabotage.
19.04.2021, 03:34

Les représailles russes n'ont pas tardé. Vingt employés de l'ambassade tchèque à Moscou ont été déclarées «persona non grata» et devront quitter le pays avant la fin de la journée lundi 19 avril. Cette mesure intervient au lendemain de l'expulsion de 18 diplomates russes par la République tchèque qui les accuse d'espionnage.

Qualifiant la décision des autorités tchèques de «sans précédent», Moscou a dénoncé des accusations «infondées et farfelues» portées contre ses diplomates.

«Des preuves irréfutables»

La république tchèque a expulsé 18 diplomates russes identifiés comme des agents des services d'espionnage de Moscou. Prague a assuré samedi avoir «des preuves irréfutables» impliquant des agents du renseignement militaire russe, dans l'explosion d'un dépôt de munitions à Vrbetice en 2014, faisant deux morts.

Les deux Russes qui seraient les auteurs du sabotage des dépôts de munitions ont été identifiés comme Alexander Mishkin et Anatoly Chepigov. Les mêmes faux passeports que les suspects de la tentative d'empoisonnement au Novitchok de l'ex-agent double Sergueï Skripal à Salisbury, en Grande-Bretagne, en 2018, rapporte le Times.

Des manifestants pro-européen devant l'ambassade russe, à Prague.
Des manifestants pro-européen devant l'ambassade russe, à Prague. Image: sda

Manifestation à Prague

A Prague, une centaine de personnes brandissaient des banderoles sur lesquelles on pouvait lire «Nous ne sommes pas l'arrière-cour de la Russie» et scandaient «Honte» en agitant des drapeaux de l'UE et de l'Otan, rapporte BBC. La veille, la police avait arrêté sept personnes qui avaient déjà barbouillé le mur de l'ambassade avec du ketchup en guise de sang.

«Le Royaume-Uni soutient pleinement ses alliés tchèques, qui ont révélé jusqu'où les services de renseignements russes sont prêts à aller pour mener des opérations dangereuses et malveillantes en Europe»
Le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab

Malgré les conclusions de Londres concernant l'affaire de l’empoisonnement, Moscou a toujours démenti toute implication dans l'affaire Skripal. Jeudi, le ministère des Affaires étrangères britannique avait convoqué l'ambassadeur de Russie à Londres en raison des «activités malveillantes» attribuées à Moscou, dont des cyberattaques et les mouvements de troupes à la frontière ukrainienne. (ga)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Terrorisme islamiste et mercenaires russes: que se passe-t-il au Mali?
Le Mali est actuellement l'un des Etats les plus fragiles qui soient. Le pays est secoué par la terreur islamiste, trompé par un gouvernement faible et en apparence sauvé par les soldats russes de Wagner. En apparence...

Le Mali est hors de contrôle. Ce pays, façonné par les influences coloniales, avec ses 20 millions d'habitants, ses 35 langues différentes et ses diverses ethnies, est gravement marqué par la terreur islamiste. Ici, au Sahel, un groupe paramilitaire a trouvé du soutien auprès des mercenaires russes de Wagner.

L’article