DE | FR
De lourdes conséquences sur les eaux suisses en raison des changements climatiques

Image: shutterstock

Les scientifiques à la rescousse des eaux suisses

Comment les changements climatiques vont-ils perturber les eaux suisses? La communauté scientifique a présenté ce mardi les grandes conclusions d'une gigantesque étude nationale et voici ce qu'il faut en retenir.



Les menaces sont connues. Pénurie d'eau en été, hausse des dangers naturels ou biodiversité menacée: tels pourraient être les effets du changement climatique sur les ressources hydriques. Pour échapper au scénario catastrophe, la Confédération a chargé l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) en 2014 d'analyser ce qu'il se passait dans nos lacs, glaciers, torrents et autres réserves d'eaux souterraines. Presque 7 ans plus tard, et après avoir sollicité 15 instituts suisses de recherche, les résultats du projet Hydro-CH2018 sont alarmants. «Sans mesures de protection du climat, les débits des rivières seront, à la fin du siècle, en moyenne 30% plus élevés en hiver et 40% plus bas en été. Les températures des cours d’eau, quant à elles, augmenteront d’environ 5,5°C en été» précise l'OFEV.

Est-ce grave docteur?

Des possibilités d'adaptations existent et correspondent à la stratégie adoptée par la Confédération en 2012. Il est toutefois «essentiel» que la Suisse prenne d'autres mesures afin de réduire ses émissions de gaz à effet de serre et, ainsi, freiner le réchauffement climatique.

«La Suisse restera «le château d'eau de l'Europe» parce que la quantité d'eau annuel ne devrait que très peu varier. Par contre, c'est la répartition saisonnière des eaux qui, elle, va changer dans quasiment toutes les régions de Suisse»

Emmanuel Reynard, professeur de géographie physique à l'Université de Lausanne

En août 2020, le Conseil fédéral a adopté un plan d’action qui prévoit des diverses mesures à mettre en œuvre d’ici 2025. L'implantation par exemple d'espaces verts et de plans d’eau peuvent contribuer à faire baisser les températures. En plus des décisions fédérales, la régulation aux échelles cantonales et communales sera déterminante. Ce n'est qu'en modifiant la gestion de l'eau que l'on pourra garantir son accès à l'ensemble de la population et de ses activités. (ats/jap)

Plus d'articles «Actu»

Harry règle ses comptes avec son père

Link zum Artikel

On a enfin une date pour le nouvel épisode de «Friends»!

Link zum Artikel

Voici pourquoi les Allemands se ruent sur l'Astrazeneca

Link zum Artikel

L'Afrique du sud veut attaquer des réseaux sociaux en justice

Link zum Artikel

La Californie va dire adieu à la fracturation hydraulique et au pétrole

Cette manière controversée d'extraire le pétrole sera interdite à partir de 2024 en Californie. L'Etat veut ensuite arrêter totalement l'exploitation pétrolière.

Etat le plus peuplé et aussi l'un des principaux producteurs de pétrole des Etats-Unis, la Californie veut interdire la fracturation hydraulique dès 2024. A partir de cette date, l'agence chargée de gérer les ressources naturelles de l'Etat cessera de délivrer de nouveaux permis. C'est ce qu'a annoncé vendredi le gouverneur Gavin Newsom.

Parallèlement à cette mesure, le gouverneur Newsom a demandé à l'agence surveillant la pollution atmosphérique d'examiner les moyens «d'arrêter …

Lire l’article
Link zum Artikel