DE | FR
Liège Belgique inondations

Renaud habite Liège, ravagée par les flots. Image: Keystone/watson

Témoignage watson

Drame à Liège: «J’ai peur pour mes amis. Deux sont bloqués»

Renaud (25 ans) témoigne depuis Liège des terribles inondations qui ravagent sa ville.

Julien Caloz, Jason Huther


Reclus chez lui sur les hauteurs de Liège, Renaud, un informaticien belge de 25 ans, assiste impuissant aux crues qui submergent sa ville. Il témoigne pour watson, ému et inquiet.

La peur

«J’ai peur pour mes amis. Deux d’entre eux sont bloqués au premier étage de leur maison à Trooz (province de Liège). Le rez-de-chaussée est submergé. Ils n’ont plus de téléphone, plus d’électricité pour recharger les batteries de leurs portables. On ne sait pas quand ils pourront être sauvés. Mon meilleur ami a pu quitter ce village, mercredi après-midi, en tracteur, mais on ne sait pas dans quel état il retrouvera sa maison.»

Les appels au secours se multipliaient jeudi👇

Bild

La situation

«On assiste à des scènes de chaos. Un collègue devait aider sa belle-mère, apparemment sa maison a été détruite et emportée. Il n’y a plus rien. Sur Pepinster, une dizaine de maisons ont été emportées par les eaux. Ça fait peur et on ne peut rien faire. La nature reprend ses droits. La pluie s’est un peu calmée depuis mercredi, mais elle tombe toujours. Certains endroits ont été forts touchés et commencent à se dégorger, mais au centre-ville de Liège, le point culminant de la crue est annoncé pour 21 heures jeudi.»

D'autres sont sauvés grâce au système D 👇

Les infos

«C’est assez bizarre comme atmosphère. On est tous scotchés aux infos, la vie est à l’arrêt. Il y a des éditions spéciales du JT qui tournent en boucle. Des interruptions de programmes se succèdent. On voit et revoit des images des crues. En milieu d’après-midi jeudi, le bourgmestre a demandé aux habitants du centre-ville de quitter les lieux. Une édition spéciale est aussitôt apparue sur les écrans.»

La solidarité

«Il y a un bel élan de solidarité sur les réseaux sociaux. Beaucoup de gens proposent logis et couvert pour venir en aide à la population. Certains proposent des vêtements, des draps, de quoi subvenir aux besoins des gens. Ça met du baume au cœur.»

La tristesse

«Ce qui me rend triste, c’est de voir les gens dans la misère. J’ai beaucoup de compassion, beaucoup d’empathie. Ça m’émeut beaucoup. Je redoute aussi que des animaux domestiques soient laissés pour compte. D’après ce que je sais, les gens qui sont évacués par les autorités ne sont pas autorisés à prendre leurs animaux avec eux. Une personne proposait d’aller les chercher en kayak. C’est un peu choquant.»

Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse

1 / 25
Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse
source: sda / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur la météo

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Orages, grêle, le ciel est-il en train de nous tomber sur la tête?

Link zum Artikel

Une tornade tue et ravage plusieurs villes et villages tchèques

Link zum Artikel

Il a tellement plu en Suisse qu'on aurait pu remplir près de trois lacs!

Link zum Artikel

Les orages de grêle ont fait un mort et plus de 10 blessés en Suisse

Link zum Artikel

Cette fois, c'est au tour du Tessin de se prendre le ciel sur la tête

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Blessés, foudre et grêle, le ciel suisse n'en finit pas de gronder

Après les fortes précipitations du week-end, notamment en Suisse alémanique, de nouveaux orages ont touché le pays lundi. Du côté des lacs, le niveau semble sous contrôle même si la vigilance reste de mise.

De toute évidence, le calme n'est pas encore revenu après la tempête. Les fortes précipitations ont continué à s'abattre sur la Suisse ces derniers jours.

A Flums (SG), une femme de 30 ans et un bébé de six mois ont été gravement blessés par la chute de branches suite à de fortes bourrasques lundi vers 16h30. Deux autres adultes ont également subi des blessures, a indiqué le porte-parole de la police cantonale Pascal Häderli à la télévision SRF.

Après une accalmie lundi matin, de nouvelles …

Lire l’article
Link zum Artikel