DE | FR
Présidentielle 2022

Yannick Jadot remporte de justesse la primaire écologiste française

Arrivé en tête du premier tour avec 27,7% des voix, l’eurodéputé était considéré comme le favori.
Arrivé en tête du premier tour avec 27,7% des voix, l’eurodéputé était considéré comme le favori.
Image: Flickr
Les plus de 122 000 inscrits à la primaire des Verts ont tranché: Avec 51,03% des voix, Yannick Jadot devient le candidat écologiste à la présidentielle de 2022.
28.09.2021, 17:5329.09.2021, 09:31

L'eurodéputé Yannick Jadot a gagné mardi la primaire des écologistes et sera candidat à la présidentielle. Il a battu d'une courte tête Sandrine Rousseau au second tour de ce scrutin en ligne.

Yannick Jadot a obtenu 51,03% des voix qui se sont exprimées parmi les 122 670 électeurs appelés à se prononcer sur la plateforme internet de samedi à mardi. Il était arrivé premier au premier tour le 19 septembre avec 27,7%, devant l'«éco-féministe» Sandrine Rousseau avec 25,4% des voix.

Ligne pragmatique vs écologie «radicale»

«Dès ce soir, nous allons construire un grand rassemblement pour gagner l’élection présidentielle 2022», a-t-il écrit sur Twitter peu après la diffusion des résultats du vote.

Partisan d’une ligne pragmatique, Jadot a défendu pendant sa campagne une écologie «de rassemblement» et «de gouvernement», alors que Sandrine Rousseau vantait la «radicalité» d’une écologie «qui sort du productivisme, de la société de consommation».

Si la présidentielle vous intéresse, voici d'autres articles sur ce sujet:

(ats)

Toujours en France: des manifestations contre l'extrême droite

1 / 6
Manifestations contre l'extrême droite en France
source: sda / guillaume horcajuelo
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Pourquoi la Suisse romande ne vote qu’à gauche (ou presque)

Dimanche a raisonné comme une confirmation: notre coin de pays est à gauche. Très à gauche. C’est elle qui désormais a le contrôle sur la quasi-totalité des villes et des cantons romands. Voilà pourquoi.

A Lausanne, à Yverdon, à Renens, à Nyon, à Vevey, à Montreux. Dans le canton de Genève aussi. Le point commun: ces Municipalités et cet exécutif cantonal ont rejoint dimanche la longue liste des gouvernements (à différents niveaux) de gauche en Suisse romande

Cette journée du 28 mars constitue en effet un nouveau triomphe de la gauche unie, composée des socialistes, des Verts et – parfois – d’une gauche plus «radicale». Il y a bien quelques exceptions, comme le Valais et la ville de …

Lire l’article
Link zum Artikel