DE | FR

Elle est la première astronaute chinoise à sortir dans l'espace

L'astronaute Wang Yaping, à droite, est devenue lundi la première Chinoise à avoir effectué une sortie dans l'espace.
L'astronaute Wang Yaping, à droite, est devenue lundi la première Chinoise à avoir effectué une sortie dans l'espace.Image: sda
L'équipage, également composé de deux astronautes masculins, séjournera six mois, un record pour la Chine, qui continue sa mission de bâtir une station.
08.11.2021, 05:4708.11.2021, 06:29

L'astronaute Wang Yaping est devenue lundi la première Chinoise à avoir effectué une sortie dans l'espace, laquelle avait pour but de poursuivre la construction de la station spatiale. Pilote et colonel de l'armée de l'air, âgée de 41 ans, elle fait partie de la mission Shenzhou-13, lancée mi-octobre.

Un séjour record de six mois

L'équipage, également composé de deux astronautes masculins, séjournera six mois, un record pour la Chine, dans Tianhe («harmonie céleste» en français), le seul module déjà en orbite sur les trois qui constitueront à terme la station spatiale.

Ils ont pour mission de continuer la construction de cette station et aussi de tester leur capacité de résistance à ce long séjour d'une demi-année en apesanteur, qui mettra à rude épreuve leurs organismes.

6 heures et demie de sortie

Au côté du général Zhai Zhigang (55 ans), commandant de la mission, Wang Yaping a effectué dans la nuit de dimanche à lundi une sortie extravéhiculaire de 6 heures et demie, a indiqué l'agence spatiale chargée des vols habités (CMSA).

Cette sortie avait pour objectif d'installer de nouveaux éléments d'un bras robotique extérieur, de s'assurer de la fiabilité des équipements ou encore de tester des combinaisons spatiales de nouvelle génération. «Toutes les tâches prévues ont été accomplies avec succès», a souligné la CMSA dans un communiqué.

Déjà pionnière en 2013

Connue pour avoir donné lors de son précédent séjour un cours de physique en direct à 60 millions d'écoliers grâce à une liaison vidéo, Wang Yaping avait déjà effectué un premier voyage dans l'espace en 2013, qui avait fait d'elle la deuxième Chinoise dans l'espace.

Cette mission est la cinquième sur les onze qui seront nécessaires au total à la construction de la station spatiale chinoise, qui devrait être achevée à la fin 2022. Appelée Tiangong («palais céleste» en français), elle sera semblable en taille à l'ancienne station russe Mir (1986-2001). Sa durée de vie sera d'au moins 10 ans. (ats/jch)

En parlant de science: des robots Boston & Dynamics se la jouent Rolling Stones dans un clip angoissant

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le port de Shanghai a un gros problème et il pourrait nous impacter
Le plus grand port de conteneurs du monde a atteint sa limite de charge en raison de la stratégie zéro-Covid rigoureuse de la Chine. Un embouteillage massif s'est formé à Shanghai avec des conséquences pour les chaînes d'approvisionnement mondiales.

Une grande partie de Shanghai est toujours à l'arrêt. Depuis environ quatre semaines, certaines parties de la métropole chinoise sont en confinement strict. Les personnes concernées ne peuvent quitter les lieux que pour faire des tests Covid. Mercredi, les autorités ont assoupli l'isolement pour quelque 12 millions de personnes. L'officier Wu Ganyu a déclaré:

L’article