DE | FR

Amazon écope d'une amende de plus de 800 millions de francs

Bild

Image: Shutterstock

Pour ne pas avoir respecté la nouvelle réglementation européenne sur la protection des données, l'entreprise de commerce en ligne s'est vu infliger une amende de 746 millions d'euros, soit plus de 800 millions de francs.



Amazon écope de la plus lourde sanction financière jamais infligée dans le cadre de la protection des données. A l'origine de cette condamnation: l'association de défense des libertés, La Quadrature du Net, qui a déposé fin 2018 cinq plaintes auprès du gendarme français des données personnelles.

Les plaintes visaient:

L'entreprise fondée par Jeff Bezos devra ainsi s'acquitter d'une amende de 746 millions d'euros, soit 803 millions de francs.

Condamné, Amazon veut faire appel

La commission luxembourgeoise pour la protection des données (CNPD) «affirme que le traitement des données de la part d'Amazon n'a pas respecté la règlementation de l'Union européenne sur la protection des données».

Cette condamnation est «sans fondement» a affirmé Amazon. L'entreprise a précisé dans un communiqué distinct qu'elle comptait «faire appel».

«Il n'y a eu aucune fuite de données et aucune donnée client n'a été exposée à un quelconque tiers»

Amazon

Amazon avait déjà été condamné fin 2020 à 35 millions d'euros d'amende par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) pour non-respect de la législation sur les cookies, les traceurs publicitaires.

Google avait pour sa part pris une amende de 100 millions d'euros. Sollicitée par l'Agence France-Presse (AFP), la CNPD a affirmé qu'elle n'était «pas autorisée à commenter des cas individuels».

Importance du consentement

Les entreprises doivent demander le consentement des citoyens lorsqu'elles réclament leurs données personnelles, les informer de l'usage qui en sera fait et leur permettre de supprimer les données. Les manquements peuvent être sanctionnés de lourdes amendes.

Selon le nouveau règlement européen sur les services numériques, les plateformes ne pourront plus utiliser des données collectées à travers plusieurs services pour cibler un utilisateur contre son gré. Elles devront aussi fournir aux entreprises clientes l'accès aux données qu'elles génèrent.

Plus d'articles «Actu»

Les inondations à New York créent des torrents dans le métro

Link zum Artikel

Crise des opiacés: 1,1 milliard et ils échappent au procès

Link zum Artikel

Aux Etats-Unis, ce champion de bouffe avale 76 hot-dogs en 10 minutes

Link zum Artikel

Fin des restrictions Covid en Norvège ++ Des corona-sceptiques élus en Autriche

Link zum Artikel

Amazon part en guerre contre les faux avis sur les réseaux

La multinationale de Jeff Bezos demande notamment à Facebook de mieux lutter contre la circulation de faux commentaires. Et c'est pas encore gagné.

Les avis frauduleux et mensongers sur des produits vendus par Amazon sont depuis longtemps un problème pour l'entreprise américaine. Elle affirme en avoir supprimé plus de 200 millions l'année dernière, avant qu'ils ne puissent être vus par les consommateurs. La plupart ont été repérés par une technologie de détection proactive, précise The Independent.

Mais Amazon se dit de moins en moins capable de réguler seul ces commentaires. La raison: le nombre croissant de personnes qui tentent de …

Lire l’article
Link zum Artikel