DE | FR
Les enfants, aux Etats-Unis, sont rentrés de leurs vacances d'été. Certains d'entre eux sont tenus de porter des masques.
Les enfants, aux Etats-Unis, sont rentrés de leurs vacances d'été. Certains d'entre eux sont tenus de porter des masques.
keystone

Pourquoi de plus en plus d'enfants américains sont gravement malades du Covid

Aux Etats-Unis, le nombre d'infections est en forte hausse depuis un mois. Les Etats du sud sont très touchés, et les enfants particulièrement.
17.08.2021, 12:0017.08.2021, 17:03
Reto Fehr
Reto Fehr
Reto Fehr
Suivez-moi

Commençons par les bonnes nouvelles. En Floride, les hospitalisations ont légèrement diminué, samedi, pour la première fois après quatorze journées record consécutives. Au dernier décompte, 16 100 personnes ont été hospitalisées.

L'Etat du sud est actuellement l'un des plus touchés par le Covid. Bien que seulement 6,5% de la population américaine vive en Floride, un hospitalisé du virus sur cinq, aux Etats-Unis, provient de cet Etat du sud. Plus de 3000 d'entre eux se trouvent dans des unités de soins intensifs, ce qui signifie que leur capacité est d'environ 90%. En Floride, 27,7% des lits d'hôpitaux sont occupés par des patients atteints de coronavirus, contre une moyenne de seulement 10,7% aux Etats-Unis.

Ce qui est frappant? De plus en plus d'enfants et d'adolescents de moins de 17 ans doivent se rendre à l'hôpital. Aux Etats-Unis, ils représentent 2,4% des hospitalisations. En particulier dans les Etats du sud, comme l'Arkansas, la Floride, la Louisiane, le Mississippi ou le Tennessee, les patients sont de plus en plus jeunes. La Floride, par exemple, a enregistré un nouveau record avec 1902 hospitalisations d'enfants de moins de 12 ans – encore plus que lors de la troisième vague en janvier.

Sally Goza, ancienne présidente de l'Académie américaine de pédiatrie, qui s'occupe de la santé des enfants, a déclaré samedi à CNN:

«Ce n'est pas le même Covid-19 qu'il y a un an. C'est pire et nos enfants sont les plus gravement touchés par cette situation.»

Le variant Delta circule chez les non-vaccinés et donc les enfants

En fait, le variant Delta frappe les enfants plus souvent et plus sévèrement. 46,4 % des enfants hospitalisés, entre mars 2020 et juin 2021, n'avaient pas de maladie antérieure (comme des maladies chronique), selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Pourquoi cela touche-t-il de plus en plus d'enfants? Il n'y a pas de réponse claire à cette question. Ce qui est clair, en revanche, c'est que le variant Delta circule plus fréquemment chez les non-vaccinés, ce qui inclut de toute façon les enfants jusqu'à 12 ans.

Jusqu'à présent, 416 enfants âgés de moins de 18 ans sont morts du coronavirus aux Etats-Unis. Cela peut sembler peu à première vue. Mais le directeur du CDC, le Dr Rochelle Walensky, a une opinion tranchée sur la question:

«Je pense que nous disons trop souvent à tort qu'il ne s'agit que de 400 décès sur 600 000. Mais les enfants ne devraient pas mourir. C'est pourquoi 400 est un chiffre beaucoup trop élevé.»
Rochelle Walensky.
Rochelle Walensky.
Image: sda

Le nombre de décès d'enfants, dû au Covid-19, est environ deux fois plus élevé que celui des morts d'enfants, dû à la grippe, au cours de la saison 2019/2020.

Opposition politique au port du masque

Le problème reste que les enfants de moins de 12 ans ne peuvent pas être vaccinés. Et maintenant que les écoles reprennent (ou ont repris), on s'inquiète d'une vague d'infections. Certains comtés des Etats du sud ont donc rendu le port du masque obligatoire dans les écoles.

Toutefois, cela ne plaît pas à tous les politiciens. Le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, a même menacé de ne pas financer les écoles qui introduiraient l'obligation de porter un masque. Et au Texas, le gouverneur Greg Abbott est allé jusqu'à la Cour suprême pour empêcher l'obligation de porter un masque.

Le républicain Ron DeSantis pense qu'un masque obligatoire dans les écoles n'est pas approprié.
Le républicain Ron DeSantis pense qu'un masque obligatoire dans les écoles n'est pas approprié.
Image: sda

Mais comment protéger les enfants lorsqu'ils doivent retourner à l'école? Vacciner les adultes qui entourent les enfants pourrait être la solution. Donc les parents, les entraîneurs sportifs, mais aussi les enseignants. Rebecca Pringle, présidente de la National Education Association (NEA), a récemment déclaré à l'agence Reuters:

«Toute personne qui le peut devrait se faire vacciner. Parce que les enfants ne peuvent pas. Il est de notre responsabilité de les protéger. Et cela réussit lorsque tout le monde autour des enfants est vacciné.»

Des taux de vaccination élevés chez les adultes protègent les enfants

Ce qui est frappant, c'est que les Etats où le nombre d'enfants hospitalisés est élevé ont tous un taux de vaccination inférieur à 50% et se trouvent généralement en bas de la liste aux Etats-Unis. Dans le Tennessee, par exemple (classé 43e en matière de vaccination parmi les Etats américains), la secrétaire à la santé, le Dr Lisa Piercey, déclarait déjà la semaine dernière:

«Depuis que je travaille ici, je n'ai jamais vu les hôpitaux pour enfants aussi pleins en été.»

Elle s'attend à ce que les hôpitaux pour enfants de l'Etat atteignent leur capacité cette semaine. Les moins de 10 ans représentent plus de 10% des patients de Covid dans cet Etat du sud-est des Etats-Unis. C'est beaucoup plus que le chiffre précédent, qui était d'environ quatre à sept pour cent.

Des parents protestent contre les masques et les vaccins obligatoires pour les écoliers.
Des parents protestent contre les masques et les vaccins obligatoires pour les écoliers.

Mais pourquoi les cas graves chez les enfants dans les Etats du sud augmentent-ils autant? Et peuvent-ils se propager à d'autres pays?

Au Canada voisin, il y a peu d'inquiétude. Toutefois, la doctoresse Laura Sauvé, présidente de la Société canadienne de pédiatrie (SCP) et spécialiste des maladies infectieuses à l'hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, a tempéré en déclarant à la CBC:

«Si nous protégeons les adultes qui entourent les enfants par la vaccination, nous aidons aussi les enfants.»

Au Canada, plus de 70% des adultes sont vaccinés, soit nettement plus qu'aux Etats-Unis et surtout plus que dans les Etats américains, où un nombre nettement plus important d'enfants sont actuellement hospitalisés. Pour Laura Sauvé, il est donc peu probable qu'un grand nombre d'enfants au Canada aient bientôt à subir les effets graves du Covid.

Adapté de l'allemand par jah, le texte original ici.

En Suisse, mon patron peut-il me forcer à me vacciner?

Plus d'analyses en lien avec le Covid

La tension monte autour de la vaccination. La paix sociale est-elle en péril?

Link zum Artikel

Quand est-ce que le Conseil fédéral rendra son pouvoir?

Link zum Artikel

Accentué par la crise, un élan libertaire parcourt la Suisse

Link zum Artikel

Les scientifiques rêvent-ils de prendre le pouvoir?

Link zum Artikel

Moins de 48h avant son début, Zurich annule le plus grand festival albanais d'Europe

Des milliers de personnes étaient attendues ce week-end. Invoquant le Covid, le canton a décidé d'annuler la manifestation au dernier moment.

Le festival Alba aurait dû avoir lieu sur le Hardturm-Areal (lieu où se dressait l'ancien stade de la ville) de Zurich, ce week-end. Environ 20 000 visiteurs auraient dû affluer sur le site du plus grand festival albanais d'Europe. Mais le gouvernement zurichois en a décidé autrement. Il a annulé purement et simplement la manifestation... à la surprise générale.

Le festival réagit sur sa page d'accueil et annonce une action en justice contre la décision du gouvernement:

«La charge sur le système …

Lire l’article
Link zum Artikel