DE | FR
youtube

Des milliers de manifestants anti-certificat repoussés à Berne

Ambiance tendue, jeudi soir, sur la Place fédérale à Berne, où plusieurs milliers de personnes ont manifesté contre les mesures sanitaires.
16.09.2021, 22:1819.09.2021, 17:53

L'opposition aux mesures de lutte contre la pandémie continue de se manifester dans la rue. A Berne, on a compté plusieurs milliers de personnes sur la seule Bahnhofplatz jeudi soir. Des sifflets ont été entendus à plusieurs reprises et de nombreux manifestants ont brandi des drapeaux suisses et d'autres cantons.

Dans la soirée, la police a utilisé un canon à eau devant le Palais fédéral. Des manifestants isolés, qui ont secoué une barrière de protection, seraient à l'origine de ce déploiement. Certains manifestants ont réagi en jetant des objets en direction du Palais fédéral et en lançant des pétards.

Si l’on en croit le membre de l’Exécutif de la ville de Berne en charge de la sécurité, Reto Nause, la police a dû réagir à «une éventuelle prise d'assaut du Palais fédéral».

L'événement bernois, lancé sur les réseaux sociaux, n'avait pas été autorisé par les autorités. Pour des raisons de sécurité, plusieurs rues ont dû être fermées, a écrit la police cantonale bernoise sur Twitter. Vers 22h, la manifestation s’est dispersée.

Plus calme à Bienne

A Bienne, aucun incident n'a été signalé lors du cortège autorisé qui a traversé la ville. Comme lors des précédentes manifestations dirigées contre les mesures prises par le Conseil fédéral pour lutter contre le Covid, les participants, de tous les âges, scandaient «Liberté, Liberté». Des banderoles et des pancartes brandies par les manifestants dénonçaient la vaccination des plus jeunes.

Certains manifestants haranguaient les passants, les appelant à rejoindre le cortège. Aucun discours n'a été prononcé lors de la manifestation biennoise qui s'est terminée dans le calme sur la Place centrale.

Des affiches appelant à manifester avaient été apposées dans les rues de Bienne depuis plusieurs jours, appel relayé sur les réseaux sociaux. (sda/ats)

Pour rire un bon coup!

Pour changer de sujet…

Mariage pour tous, les 5 questions qui fâchent

Link zum Artikel

69% des Suisses disent oui au «mariage pour tous», 46% à l'«initiative 99%»

Link zum Artikel

Don de sperme: les parents sont-ils transparents avec leurs enfants?

Link zum Artikel

Geneva Pride: «Je suis là pour l'amour que dégage cette manifestation»

Link zum Artikel

Les anti-mesures Covid au Parlement? «Plus forts encore que Les Verts»

Certains opposants aux mesures Covid ont déjà mis en place des groupes de travail et élaborent des plans pour se présenter aux élections au Conseil national en 2023 en tant que mouvement. Selon des spécialistes, si la sauce prend, ça peut «représenter un poids plus grand que Les Verts».

Les mouvements contre les mesures Covid ne veulent pas fonder un parti. C'est sûr. Et pourtant, voilà que certains se préparent déjà pour les élections au Conseil national en 2023. Les candidatures commencent à être planifiées et des groupes de travail son mis en place. C'est ce que confirme l'entrepreneur en informatique Josef Ender, nouveau visage de l'association alémanique contre les mesures Covid «Aktionsbündnis Urkantonen».

«Le Parlement ne fait plus son travail, il a besoin à nouveau de …

Lire l’article
Link zum Artikel