DE | FR

sondage

Le peuple suisse voterait 5 fois oui le 13 juin, le résumé en 6 points

Sept semaines avant le scrutin, les lois Covid-19, CO2 et contre le terrorisme, ainsi que les initiatives eau potable propre et interdiction des pesticides sont annoncées gagnantes.



Si les votations fédérales avaient eu lieu le 23 avril dernier, les cinq projets, soumis au vote le 13 juin, auraient été acceptés, révèle le sondage SSR vendredi. La participation aux votations aurait atteint 52%, un score supérieur à la moyenne.

Quels sont les résultats du sondage?

A noter que le oui pour les deux initiatives est loin d'être acquis. Un sondage Tamedia, publié fin avril, allait dans le même sens que celui de gfs.bern. D'habitude, le soutien aux initiatives s'effrite au fur et à mesure de la campagne.

Qui vote pour l'eau propre?

Qui vote pour interdire les pesticides?

Si les différences entre les électeurs sont peu marquées avec l'initiative eau propre, elles le sont en revanche au sein des partis. Les deux partis où cela change beaucoup:

Qui vote pour la loi Covid-19?

A ce stade, les groupes qui refusent majoritairement la loi sur le Covid ne sont qu’au nombre de deux: l’électorat proche de l’UDC et les personnes critiques envers le gouvernement. Il règne sinon un vaste consensus autour de cette loi.

Si tous les groupes d’âge se rangent eux majoritairement dans le camp du oui, la volonté d’approuver augmente nettement avec l’âge. Les hommes sont aussi significativement plus favorables à la loi que les femmes, et les parts de oui augmentent avec la formation scolaire et le revenu du foyer.

Qui vote pour la loi sur le CO2?

Sur la gauche de l’échiquier politique, jusqu’aux Vert'libéraux, l’approbation de la loi sur le CO2 est forte. En milieu d’échiquier et chez les indépendants, des voix critiques s’élèvent, à concurrence d’un tiers, malgré des majorités appuyant l’approbation.

La formation de l’opinion à la base du PLR est encore peu affermie et se trouve dans l’impasse. Le non en provenance du périmètre UDC est net.

Qui vote en faveur de la loi contre le terrorisme?

Des majorités en faveur de l’acceptation de la loi contre le terrorisme sont présentes dans tous les camps politiques.

A noter encore que plus une personne est âgée et plus son niveau d’éducation est réduit, plus elle tend vers le oui. Chez les hommes, ainsi que dans l’électorat italophone et germanophone, la part de personnes, voulant voter résolument oui, est nettement plus élevée que chez les femmes ou en Suisse romande.

Un mot sur le sondage:

Cette première enquête Trend SRG-SSR sur les votations du 13 juin a été réalisée par l’Institut de recherche gfs.bern, entre le 19 avril et le 3 mai 2021, auprès de 22 732 titulaires du droit de vote. La plage d’erreur statistique est de +/- 2.8%.

(ats/jah)

Awww! Voici des animaux mignons!

1 / 27
Awww! Voici des animaux mignons!
source: imgur
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

TikTok découvre... la salade de fruits

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La chute au sommet du (triste) podium des accidents domestiques graves

Plus de 2000 personnes meurent chaque année en Suisse dans des accidents domestiques et de loisirs. Les chutes sont les cas les plus fréquents et graves, suivies par les noyades et les étouffements.

Savez-vous que vous allez subir, au cours de votre vie, en moyenne six ou sept accidents domestiques ou de loisirs graves? C'est le Bureau de prévention des accidents (BPA) qui le révèle, ce mardi, dans son nouveau rapport.

Ces évènements font 2030 morts et 570 000 blessés par année en Suisse. Ils provoquent plus de décès que les accidents de sport et de la route réunis.

Lire l’article
Link zum Artikel