DE | FR

En catimini, les Trump se sont fait vacciner contre le Covid

Image: SIPA
En toute discrétion, l’ex-président américain et sa femme ont été vaccinés contre le Covid-19, en janvier, lorsqu’ils résidaient encore à la Maison Blanche. Trump, dont une partie des partisans est contre ce vaccin, ne l’avait jamais mentionné publiquement.
02.03.2021, 04:1102.03.2021, 06:02

L'ancien président américain Donald Trump et sa femme Melania ont été vaccinés contre le Covid-19 en janvier, lorsqu'ils étaient encore à la Maison Blanche a déclaré une source proche du couple.

Contrairement à Joe Biden, qui s'est fait vacciner en direct à la télévision le 21 décembre, quelques semaines avant son arrivée au pouvoir, Donald Trump n'avait jamais mentionné publiquement sa vaccination.

«Tout le monde devrait se faire vacciner»

Dimanche, lors de son premier discours depuis son départ de la Maison Blanche, Donald Trump a estimé que «tout le monde devrait se faire vacciner». Des déclarations qui ont pris un relief particulier, car certains de ses sympathisants se montrent particulièrement sceptiques vis-à-vis du vaccin.

Testé positif début octobre à la Covid-19, Donald Trump avait été hospitalisé pendant plusieurs jours à l'hôpital militaire de Walter Reed, dans la banlieue de Washington. (ats)

Plus d'articles à propos de Donald Trump

Pourquoi les évangélistes adorent Donald Trump

Link zum Artikel

La justice se rapproche de plus en plus de Trump, qui devient nerveux

Link zum Artikel

Voici le cerveau derrière le «quasi»-coup d'Etat de Donald Trump

Link zum Artikel

Le Prix Nobel de la paix pour Donald Trump?

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Assaut du Capitole: Mike Pence a tenu bon face aux pressions de Trump
La cérémonie de certification des résultats de l'élection par le vice-président Mike Pence devant le Congrès, le 6 janvier 2021, aurait dû n'être qu'une simple formalité. Et pourtant...

Des tweets incendiaires, un discours enflammé, une foule déchaînée... La commission d'enquête sur l'assaut du Capitole a détaillé jeudi, lors d'une audition, les nombreuses pressions exercées par Donald Trump sur son vice-président Mike Pence pour tenter de l'empêcher de certifier la victoire de Joe Biden à la présidentielle, le 6 janvier 2021.

L’article