DE | FR
La patineuse de vitesse allemande Claudia Pechstein est la concurrente le plus âgée des Jeux d'hiver à Pékin, hommes et femmes confondus.
La patineuse de vitesse allemande Claudia Pechstein est la concurrente le plus âgée des Jeux d'hiver à Pékin, hommes et femmes confondus.Image: twitter
Pékin 2022

A 49 ans, elle est la plus vieille compétitrice des JO

La patineuse de vitesse allemande Claudia Pechstein est la concurrente la plus âgée des Jeux d'hiver à Pékin, hommes et femmes confondus.
07.02.2022, 04:1807.02.2022, 08:26

Après avoir participé samedi à la course du 3000m féminin en patinage de vitesse, Claudia Pechstein partage désormais le record du plus grand nombre de participations aux Jeux olympiques d'hiver avec le légendaire skieur japonais Noriaki Kasai, qui a déjà participé à sept éditions. L'Allemande, âgée de 49 ans, a commencé sa carrière olympique aux JO d'Albertville, en France, en 1992.

Sa carrière, en images:

Celle qui fut la porte-drapeau de l'équipe d'Allemagne, lors de la cérémonie d'ouverture des JO, qui a eu lieu vendredi dernier, a une grande expérience à son actif et a remporté neuf médailles olympiques au cours de sa longue carrière, dont cinq médailles d'or.

Samedi, l'olympienne a terminé en dernière position dans la course à la médaille d'or, mais elle a célébré l'événement par un double coup de poing et un sourire, comme le rapporte CNN:

«Je n'étais pas super rapide, mais j'ai le sourire car aujourd'hui j'ai atteint mon objectif de participer à mes huitièmes Jeux olympiques. C'était très important pour moi. Hier (à la cérémonie d'ouverture, ndlr), j'ai porté le drapeau pour mon pays. C'était un moment incroyable, un moment fort de ma carrière. Le résultat d'aujourd'hui n'est pas si important, c'est déjà incroyable de concourir et d'être ici. Je suis super fière.»

Un exploit historique

Exerçant le métier d'officier de police, Claudia Pechstein s'est vu imposer une suspension de deux ans après avoir subi des contrôles antidopage irréguliers en 2009, mais elle a toujours nié avoir pris des produits dopants. Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), basé à Lausanne, avait confirmé sa suspension.

Plus de onze années plus tard, la carrière de la patineuse de vitesse n'est peut-être plus à son apogée, mais une huitième édition des Jeux d'hiver est un événement à noter, et aucune autre femme n'avait encore réussi cet exploit. Chapeau bas!

Ailleurs, sur la planète sportive: un casse-cou en wingsuit dévale le flanc d'une montagne à Verbier

Plus d'articles sur le sport

Le président de la Licra suisse: «La Une de ce journal est raciste»

Link zum Artikel

«Ça fait bizarre de payer mon coach physique, qui est mon petit ami»

Link zum Artikel

«L'ex-président a pleuré tellement il était ému quand il a vu le car»

Link zum Artikel

Il était le grand espoir du foot suisse: que devient Davide Chiumiento?

Link zum Artikel

Stan Wawrinka, roi de France et petit sujet en Suisse

Link zum Artikel

La marque On prépare une nouvelle chaussure pour les records sur route

Link zum Artikel

«Xherdan Shaqiri a commis une erreur et aurait dû s'excuser»

Link zum Artikel

Christian Constantin en a-t-il marre du FC Sion?

Link zum Artikel

Lucien Favre accueilli sous les ovations à Nice

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette snowboardeuse gagne sa première médaille avec une planche signée «Prada»
Issue de la fameuse équipe américaine «Team USA», Julia Marino et son snowboard Prada font fureur aux JO d'hiver de Pékin. Et en plus, elle a gagné!

Agée de seulement 24 ans, la snowboardeuse américaine Julia Marino a obtenu la première médaille olympique (en argent) de l'équipe des Etats-Unis ce week-end, dans un moment qu'on pourrait qualifier de «haute couture virale», à cause de son équipement... signé par la maison Prada!

L’article