DE | FR

Le testing obligatoire au boulot? Les soignants suisses sont pour

L'Association suisse des infirmières et infirmiers approuve l'introduction de tests obligatoires pour les soignants non vaccinés contre le coronavirus. Par contre, il ne faut pas parler de vaccination obligatoire.



Se faire tester régulièrement? Cela ne semble pas poser de problèmes majeurs aux soignant de Suisse, si l'on en croit leur organisation:

«Un des buts principaux de notre profession, c'est de mettre hors de danger les patients. Pour les institutions de soins, il est donc primordial de mettre en place des concepts de protection, afin de protéger leurs patients et aussi le personnel.»

Roswitha Koch, responsable du développement des soins infirmiers de l'Association suisse des infirmières et infirmiers dans la Tribune de Genève

Selon elle, des tests réguliers peuvent faire partie intégrante de tels concepts. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a transmis, mercredi, plusieurs propositions aux cantons pour faire face à la propagation rapide, en Suisse, du très contagieux variant Delta. Parmi elles figure un dépistage obligatoire du personnel soignant non vacciné contre le Covid-19.

Oui aux tests obligatoires, mais pas à la vaccination

Roswitha Koch réitère, en revanche, son opposition à une vaccination obligatoire pour le personnel soignant en Suisse:

«La loi sur les épidémies prévoit une telle clause, mais les conditions ne sont pas remplies, notamment en ce qui concerne la proportionnalité de la mesure. Si les autorités devaient prendre une telle décision, il faudrait sans doute que la justice tranche.»

Quant à la décision de l'Hôpital du Jura de moins payer son personnel non vacciné en cas de quarantaine, ce n'est, selon la responsable de l'association, qu'une tentative de mettre la pression pour la vaccination. Elle «laissera des traces».

Elle peut être interprétée «comme un manque de respect vis-à-vis d'hommes et de femmes qui se sont beaucoup engagés (...) dans cette pandémie» et «peut même renforcer les convictions de ceux qui hésitent» à se faire vaccine, assure Roswitha Koch. (jah/ats)

Pourquoi les Suisses boudent-ils le vaccin?

Des analyses en lien avec le Covid

Le «oui» à la loi Covid est-il un test fiable pour la confiance du peuple?

Link zum Artikel

Quand est-ce que le Conseil fédéral rendra son pouvoir?

Link zum Artikel

«Théories du complot»: De quoi ne parle-t-on pas?

Link zum Artikel

Accentué par la crise, un élan libertaire parcourt la Suisse

Link zum Artikel

6 points pour savoir où en est le Covid en Suisse

Mardi, c'était la rentrée pour l'Office fédéral de la Santé publique. La Suisse se trouverait au début de la troisième vague, voici les principaux points qui retiennent l'attention des scientifiques.

La Suisse se trouve au début d'une quatrième vague. Les cas de Covid-19 continuent à augmenter, en particulier chez les plus jeunes. La protection par la vaccination est meilleure qu'après une infection par la maladie, révèle une étude.

La situation n'évolue pas dans le sens souhaité, a mis en garde, mardi, Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), lors du point de presse des experts de la …

Lire l’article
Link zum Artikel