DE | FR
Image: shutterstock
Humeur

Bière pression, l'amour fût

Ode à la pression (la bière), celle qui aide parfois à faire redescendre la pression (l'autre). Celle qu'on se réjouit de retrouver en terrasse lundi. Parce qu'au fond, et c'est purement platonique: c'est tout ce qui nous intéresse (oui, bon, ok, moi).
17.04.2021, 20:2519.04.2021, 09:28
Suivez-moi

La pression. Celle à qui on a fait des infidélités malgré nous depuis des mois, à grands renforts de bières en bouteille, bues à la cuisine, faute de mieux, faute de bars, faute d'avoir une tireuse à bière sur le plan de travail, à côté de la machine à café qui a bien trop servi depuis plus d'une année.

La blanche. Celle que je demande «avec une tranche de citron», au serveur que je tutoie, celle que je me réjouis de vous offrir en clamant «c'est ma tournée», celle que la serveuse nous amène avec une quatrième addition qu'on se bat pour payer, celle qu'on commande encore et encore, celle qui nous fait oublier qu'on est en terrasse mais qu'on n'est pas sortis de l'auberge.

La mousse. Celle qui déborde légèrement du verre, derrière le comptoir, dans les mains des serveurs, débordés eux aussi. Celle qui nous laisse un petit duvet sur la lèvre et une saveur de fin de journée en bouche.

La chope, le demi, la pinte, qui laissent une forme ronde sur la table à chaque fois qu'on porte la bière à nos lèvres. Celle qui rafraîchit et qui réchauffe à la fois. Celle dont le verre est toujours légèrement humide, d'où coulent quelques gouttes de condensation. Celle qu'on boit avec désir plus que modération.

La pression, l'incomparable, celle qui nous a manqué, celle qu'on n'a pas à la maison, celle qu'on se réjouit de retrouver en terrasse, celle qui annonce le retour des beaux jours et du soleil, celle qui signale la fin de la journée et des emmerdes. Les nôtres, d'emmerdes. Au moins le temps de l'apéro. Le reste, on verra demain. A votre santé.

* on rappelle évidemment que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé*

Plutôt vin? Elle en parle.

Vidéo: watson

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
J'ai testé «le réveil de l'apocalypse» et j'ai failli détruire mon téléphone
Des journalistes inspirés par une théorie vieille de 75 ans ont développé une application utilisant les scénarios les plus apocalyptiques pour vous tirer du lit. Investigatrice (et cobaye), j'ai tenté l'expérience. A ne pas reproduire.

Imaginez: vous dormez paisiblement, emmitouflé dans votre couverture aussi douillette qu'un cocon de ouate. Soudain, une alarme des plus surprenantes retentit:

L’article