DE | FR
Bild

Marlen Reusser a terminé deuxième du contre-la-montre aux JO de Tokyo mercredi. Image: keystone

Tokyo 2020

Marlen Reusser médaillée d'argent du contre-la-montre

La cycliste bernoise a terminé deuxième du contre-la-montre en cyclisme sur route mercredi matin. Elle a offert à la Suisse sa sixième médaille aux JO de Tokyo.



Et de six! Cinq jours seulement après l'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo, la délégation helvétique n'est plus qu'à une seule médaille de l'objectif fixé par Swiss Olympic pour toute la compétition.

Marlen Reusser vient en effet de décrocher la sixième breloque pour notre pays tôt mercredi matin. La Bernoise s'est emparée de l'argent dans le contre-la-montre en cyclisme sur route.

Le podium olympique du contre-la-montre féminin

La cycliste de 29 ans a bouclé les 22,1 kilomètres avec 56 secondes de retard sur la nouvelle championne olympique, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten (argentée lors de la course en ligne dimanche). Pour monter sur la deuxième marche du podium, réussir à réaliser une fin de course tonitruante: après 15 km, elle ne pointait qu'en cinquième position.

Cheveux pas au vent

Détail cocasse que l'on peut voir sur les photos de son arrivée: la toute fraîche vice-championne olympique n'avait plus de visière sur son casque. Elle en explique la raison:

«Comme j'ai rassemblé mes cheveux sous le casque, la visière a appuyé sur mes yeux. Ainsi, ma vue a été fortement perturbée, c'est pourquoi j'ai déchiré ma visière en route. Mon maillot s'est aussi comporté comme une sorte de parachute. Je pensais: si je remporte une médaille c'est parce que mes jambes sont vraiment bonnes!»

Marlen Reusser

Le bronze est revenu à une autre Batave, Anna van der Breggen.

Pour Marlen Reusser, cette médaille olympique fait figure de confirmation. L'année dernière, elle avait terminé deuxième du contre-la-montre des Mondiaux et troisième de celui des Championnats d'Europe. (ats/yog)

Plus d'articles sur le sport

Les footballeurs ne supportent plus d'être remplacés

Link zum Artikel

«Roger Federer pourrait revenir dès l'Open d'Australie»

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Petkovic: «La méfiance de l'ASF a été difficile à accepter»

Link zum Artikel

Costaud, un peu fou, la Suisse a son nouveau patron de Coupe Davis

Link zum Artikel

Netflix entretient le mystère autour de Michael Schumacher

Link zum Artikel

Pour les sportifs, un petit joint ne fera bientôt plus de mal

Link zum Artikel

Berne était le Bayern du hockey, désormais il ressemble à Ajoie

Link zum Artikel

La Nati est virée du jeu FIFA, mais qui la pleure vraiment?

Link zum Artikel

Roger Federer réussit un coup de maître avec son entrée en bourse

Link zum Artikel

Young Boys a épaté tout le monde, à commencer par lui-même

Link zum Artikel

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Link zum Artikel

Née qu'avec 8 doigts, Francesca Jones est une pépite du tennis

Link zum Artikel

Lausanne-Sion? Laissez tomber, voici les cinq vrais derbys romands

Link zum Artikel

Les Suisses cartonnent en contre-la-montre, depuis un sacré temps

Link zum Artikel

Yann Sommer est le chouchou des Suisses et voici pourquoi

Link zum Artikel

Il distribuait des beignes mais au fond, il n'était pas si méchant

Link zum Artikel

Les supporters ont-ils attrapé la grosse tête?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

25 trucs énervants que les gens font dans la vie

1 / 28
25 trucs énervants que les gens font dans la vie
source: reddit
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Tokyo 2020

Le Bâlois Alex Wilson exclu des Jeux olympiques

Le sprinteur est suspendu provisoirement par le Tribunal Arbitral du Sport. Il reproche au Rhénan une violation des directives antidopage. Après le cas Kariem Hussein, une autre affaire concernant le dopage secoue donc l'athlétisme suisse.

Après ses folles performances récentes (notamment le record d'Europe du 100 mètres), même non homologuées, Alex Wilson (30 ans) faisait figure d'espoir suisse aux JO de Tokyo pour une médaille. Mais le sprinteur bâlois n'ira tout simplement pas au Japon...

C'est le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui l'en empêche: il a suspendu provisoirement le Rhénan pour une violation présumée des directives antidopage, a annoncé Swiss Olympic.

Le recordman de Suisse du 100 et du 200 m a été contrôlé …

Lire l’article
Link zum Artikel