DE | FR

Attentat de Vienne: l'un des deux Suisses arrêtés a été libéré

En novembre 2020, une fusillade terroriste islamiste avait fait 4 morts dans la capitale autrichienne. L'un des deux jeunes Suisses, qui faisait partie des suspects, a été remis en liberté.



Bild

Keytsone (archive)

Un sympathisant de l’Etat islamique avait semé la terreur, le 2 novembre, en plein cœur de Vienne. Il avait tué 4 personnes, avant d’être abattu par la police.

L'un des deux Suisses arrêtés après l'attentat, survenu en novembre 2020, a été remis en liberté. Agé de 18 ans à l'époque, il a été libéré de la détention provisoire par le tribunal des mesures de contrainte compétent, tout en restant soumis à des mesures de substitution.

Il ne serait plus proportionné que le plus jeune des deux prévenus reste en détention provisoire, a expliqué, vendredi, le Ministère public de la Confédération.

Mesures préventives

En cas de non-respect des mesures de substitution, le prévenu encourt le risque d'être replacé en détention provisoire.

Plusieurs mesures pourront être adoptées pour contrer le risque de fuite et de collusion, telles que:

Les forts soupçons à l'encontre des deux hommes se fondent notamment sur le fait que l'auteur présumé de l'attentat terroriste de Vienne et les prévenus se connaissaient personnellement.

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Trump attaqué en justice par des policiers du Capitole

Les agents réclament des compensations d'au moins 75 000 dollars chacun. Ils accusent Trump d'avoir incité au violent assaut, le 6 janvier 2021, contre l'institution américaine.

Deux agents de la police du Capitole ont porté plainte contre l'ancien président Donald Trump pour avoir incité au violent assaut, lancé le 6 janvier, contre l'institution américaine. Un policier était décédé.

Des dizaines d'autres avaient été blessés lors de cet épisode qui a profondément marqué l'Amérique. Les deux hommes à l'origine de la plainte, James Blassingame et Sidney Hemby, disent avoir subi des «blessures physiques et psychologiques» lors des affrontements, selon eux …

Lire l’article
Link zum Artikel