DE | FR

A Genève, Biden fait la promo des avions de combat américains

Bild

Image: Shutterstock/keystone

Lors de sa brève rencontre avec Guy Parmelin et Ignazio Cassis, Biden a vanté les qualités des deux avions de combat américains en lice pour intégrer l’armée suisse.



Le Conseil fédéral doit décider avant l'été du nouvel avion de combat que les forces aériennes suisses devront acquérir. Quatre modèles sont en lice: deux candidats européens (le Rafale et l'Eurofighter) font face à deux jets américains, le F-35 et le F/A-18 Super Hornet.

Mardi soir, ces deux appareils ont pu compter sur un ambassadeur d'exception: le président américain Joe Biden. Fraichement débarqué à Genève, le chef d'Etat a rencontré Guy Parmelin et Ignazio Cassis. Pendant les discussions, d'après la partie suisse, il a fait la publicité des deux avions en question.

Biden a rappelé qu'ils sont parfaitement adaptés, a déclaré le président Guy Parmelin après la rencontre. Le Conseil fédéral n'a fait aucune promesse. Biden a été informé que les autorités helvétiques allaient prendre une décision de sélection selon une procédure claire.

D'après nos sources, les deux jets européens ont un avantage sur ceux des Etats-Unis. La décision du Conseil fédéral est imminente. (asi/ats)

Le sommet Biden-Poutine à Genève

1 / 22
Le sommet Biden-Poutine à Genève
source: sda / saul loeb
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Guy Parmelin et Ignazio Cassis rencontreront Joe Biden à Genève

Le président américain Joe Biden rencontrera, à Genève le 16 juin, le président de la Confédération Guy Parmelin, ainsi que le chef de la diplomatie Ignazio Cassis.

Dans un tweet, Guy Parmelin souligne les relations bilatérales «étroites et nombreuses» qu'entretiennent la Suisse et les Etats-Unis. Il dit se réjouir de ces futurs échanges à Genève.

Une rencontre avec les deux conseillers fédéraux est ainsi agendée au programme du président américain, lors de son passage à Genève. Il doit y rencontrer, pour la première fois en tant que président, son homologue russe, Vladimir Poutine, dans un climat de tensions entre Washington et Moscou. (ats)

Lire l’article
Link zum Artikel