DE | FR
La diminution se monte à 0,2%.
La diminution se monte à 0,2%.
Image: Keystone/Shutterstock

Les primes maladie vont baisser en 2022: la situation par canton

Cela faisait depuis 2008 que ça n'était pas arrivé: la prime moyenne d’assurance-maladie va diminuer en 2022. Voici ce que les assurés romands vont devoir payer en moyenne. Spoiler: Ce ne seront pas de chiffres énormes.
28.09.2021, 13:5606.10.2021, 09:42

Le poids moyen des primes d’assurance-maladie pour les ménages suisses diminuera l'an prochain, une première depuis 2008, communique ce mardi le Conseil fédéral. La diminution se monte à 0,2%.

Mais qu'est-ce que ça veut dire pour les gens, concrètement? Voici ce que les adultes romands vont devoir payer, en moyenne, en 2022:

  • Vaud: 418,1 francs, contre 420,0 en 2021. Soit 1,9 francs en moins.
  • Genève: 478,2 francs, contre 487,1 en 2021. Soit 8,9 francs en mois.
  • Fribourg: 354,5 francs, contre 355,6 en 2021. Soit 1 franc en moins.
  • Neuchâtel: 424,8 francs, contre 425,3 en 2021. Soit 50 centimes en moins.
  • Valais: 355,7 francs, contre 359,0 en 2021. Soit 3,3 francs en moins.
  • Jura: 409,4 francs, contre 408,9 en 2021. Soit 50 centimes en moins.
  • Berne: 383,2 francs, contre 383,8 en 2021. Soit 60 centimes en moins.

380 millions versés aux assurés

Comment expliquer cette baisse? La cause est une réduction des réserves. «Aujourd'hui, elles dépassent 12 milliards de francs, c'est beaucoup trop», a affirmé mardi le ministre de la Santé Alain Berset. Pour cette raison, elles seront redistribuées. L'intention est de les réduire de moitié.

Pour 2022, l'Office fédéral de la santé publique de Suisse (OFSP) a approuvé une réduction volontaire des réserves de 380 millions de francs pour les caisses-maladie. Cet argent sera versé aux assurés.

Les réserves cumulées à disposition des assureurs dépassent toutefois encore les 12,4 milliards de francs. Selon le Conseil fédéral, il est nécessaire de poursuivre les réductions des réserves ces prochaines années.

L’OFSP a par ailleurs également approuvé un montant de 134 millions de francs destiné à compenser les primes payées en trop. Ce montant sera versé par certains assureurs en 2021.

Quel effet de la pandémie?

Pour l'instant, il n’est pas encore possible de connaître l'impact de la crise sanitaire sur les coûts de la santé. Et, par conséquent, sur les primes.

Les données actuellement disponibles sont encore insuffisantes pour tirer des conclusions fiables. Un rapport sur le sujet devrait être publié par le Conseil fédéral à la fin 2022. (hkr)

Avec l'argent épargné, vous pourrez peut-être dormir dans ce vieux bunker nazi:

1 / 13
Dormir dans un vieux bunker nazi? C'est possible sur Airbnb
source: airbnb
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En France, la contraception sera gratuite jusqu'à 25 ans

Le ministre de la santé français est catégorique: De moins en moins de femmes peuvent se permettre la contraception, et cela est «insupportable». La prise en charge par l'Etat sera donc étendue aux femmes jusqu'à 25 ans.

«Je peux vous annoncer que la contraception sera désormais gratuite pour toutes les femmes âgées jusqu'à 25 ans». C'est ce qu'a annoncé jeudi le ministre français de la santé Olivier Véran. La mesure entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2022.

Une telle prise en charge était déjà offerte aux mineures âgées entre 15 et 18 ans. Selon le ministre, elle couvre «tous les soins» liés à cette pratique, c'est-à-dire:

Pourquoi cette décision? Olivier Véran indique qu'il y a un «net recul» de la …

Lire l’article
Link zum Artikel