DE | FR
Le Nutri-Score sera de plus en plus présent en Suisse.

La Suisse veut encourager l'utilisation du «Nutri-Score». Image: Keystone

Le label «Nutri-Score» expliqué en cinq points

Vous allez probablement le voir de plus en plus souvent sur l'emballage des aliments. La Suisse veut encourager l'utilisation du label «Nutri-Score». Mais de quoi s'agit-il?



C'est un petit rectangle apposé sur les emballages, qui permet de dire si un aliment est plus sain qu'un autre. Le label «Nutri-Score» est peu présent en Suisse. L'Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) veut généraliser son usage.

Comment fonctionne-t-il?

Le «Nutri-Score» est un système d’étiquetage des aliments, qui attribue cinq lettres (A, B, C, D et E) et un code couleurs, du vert au rouge, en fonction de la qualité nutritionnelle de l'aliment. Une salade étiquetée en vert est plus saine qu'une salade étiquetée en jaune, par exemple.

ARCHIV - 23.04.2019, Hannover: Auf einer Packung Joghurt ist der sogenannte «Nutri-Score» zu sehen. Der weltgrößte Nahrungsmittelkonzern Nestlé führt die Nährwert-Ampel Nutri-Score für seine Produkte in Europa ein. (zu «Nestlé führt Nährwert-Ampel Nutri-Score ein») Foto: Christophe Gateau/dpa +++ dpa-Bildfunk +++ (KEYSTONE/DPA/Christophe Gateau)

Exemple de «Nutri-Score». Image: DPA

Une solution miracle?

L'OSAV est très clair sur ce point: le «Nutri-Score» n'est pas une «évaluation absolue». Ce système a pour but de comparer des aliments similaires entre eux. Une pizza étiquetée en vert ne signifie pas qu’elle est plus saine qu'un yogourt étiqueté en rouge.

Ça vient d'?

Ce système a été développé par Santé publique France pour «faciliter la compréhension des informations nutritionnelles par les consommateurs», précise le site de l'agence. Le score est déterminé au moyen d'une formule validée scientifiquement. En France, il est utilisé depuis 2017.

Où en est-on en Suisse?

Le «Nutri-Score» n'est pas encore largement utilisé en Suisse. Introduit depuis 2019, il n'est actuellement présent que sur quelque 1300 produits.

Et ailleurs dans le monde?

Depuis le lancement du label, la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas et le Luxembourg ont recommandé son utilisation. L'Organisation mondiale de la santé a fait de même.

abspielen

Si vous avez besoin d'un résumé. Vidéo: YouTube/BLV - OSAV - USAV - FSVO

Plus d'articles sur le thème «High-Tech»

Facebook veut tout faire pour ressembler à Clubhouse

Link zum Artikel

Fuite de données Facebook: 3 raisons pour ne pas les prendre à la légère

Link zum Artikel

Gucci vend douze francs des baskets qui n'existent pas

Link zum Artikel

Un collectionneur de crypto-art nous explique son délire

Link zum Artikel

La Suisse va lancer une étude nationale sur le burn-out professionnel

Unisanté lance une vaste étude nationale pour améliorer la prise en charge du burn-out professionnel. Pour ce faire, le réseau questionnera 150 000 professionnels de la santé.

Un projet de recherche va étudier le burn-out, à l'échelle nationale. Cette étude va interroger plus de 150 000 professionnels de la santé, pour savoir comment mieux détecter la forme d'épuisement physique et mental. Unisanté s'en charge.

Selon la dernière Enquête suisse sur la santé, datant de 2017, 20% des personnes actives déclarent éprouver un sentiment d'épuisement professionnel, indique vendredi la faîtière sanitaire. L'état d'épuisement physique et mental, lié à une exposition …

Lire l’article
Link zum Artikel