DE | FR
Christian Lindner, au premier plan, chef du FDP et Volker Wissing, son secrétaire général.
Christian Lindner, au premier plan, chef du FDP et Volker Wissing, son secrétaire général.Image: sda

L'Allemagne attend sur les Verts pour former son gouvernement

Le parti libéral-démocrate a accepté, dimanche, de rejoindre la coalition gouvernementale qui pourrait rassembler les sociaux-démocrates et les Verts. Ces derniers votent lundi.
05.12.2021, 16:4206.12.2021, 07:01

Les libéraux-démocrates allemands (FDP) ont approuvé à une large majorité (92,24%) le contrat de coalition négocié avec les sociaux-démocrates (SPD) et les Verts. Cela rapproche un peu plus la coalition dite du feu tricolore du pouvoir. Samedi, un congrès du SPD avait déjà approuvé l'accord à plus de 98%. Le résultat du vote des Verts est attendu ce lundi.

Il y a quatre ans, le FDP avait dit non à une participation au gouvernement Merkel. La chancelière voit petit à petit la fin de son intérim à la tête du pays.

Lors du débat sur le traité, les délégués n'ont pratiquement pas émis de critiques. Ceux-ci étaient connectés à distance, en raison de la pandémie de Covid. Sur le lieu de la manifestation à Berlin, seuls les présidents du parti et du congrès étaient présents. (jah/sda)

C'est également dans l'actu 👇

Et sinon dans l'actu...

Morges: le policier auteur des trois tirs mortels n'aurait «pas eu le choix»

Link zum Artikel

Un expert affirme avoir localisé le MH370 et cela semble plausible

Link zum Artikel

On a frôlé deux fois la catastrophe au marché de Noël de Genève

Link zum Artikel

#WTFJustin: Mais que signifie ce hashtag contre Justin Bieber?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A Berlin, la police fait retirer un drapeau ukrainien
La police allemande a ordonné dimanche à des manifestants rassemblés devant le Mémorial soviétique à Berlin de replier un immense drapeau ukrainien. Celui-ci avait été déployé en signe de protestation à l'invasion russe.

«Pour que la commémoration soit pacifique et que la dignité reste au premier plan, nos collègues ont veillé à ce qu'un drapeau ukrainien d'environ 25 mètres de long soit enroulé» après avoir été déployé, a twitté la police berlinoise.

L’article