DE | FR
À la rentrée, les élèves, dès la 9e année, devront porter le masque pour trois semaines.
À la rentrée, les élèves, dès la 9e année, devront porter le masque pour trois semaines.
Image: Shutterstock

Encore 3 semaines de masque obligatoire pour les élèves vaudois

L'Etat de Vaud a annoncé mardi une nouvelle mesure pour les élèves du canton. Jusqu'au 10 septembre, ils devront continuer à porter le masque en cours.
17.08.2021, 15:4617.08.2021, 17:56

La rentrée des classes, c'est pour bientôt. Les autorités vaudoises ont donc fait savoir que le masque restera de rigueur jusqu'au 10 septembre dans les écoles vaudoises, qui rouvrent leurs portes ce lundi 23 août. Les élèves, dès la 9e année, et tous les collaborateurs travaillant sur les lieux de formation sont concernés par cette mesure.

Cet «effort de trois semaines» doit permettre d'éviter quelconques absences d'élèves, lors de ces premiers jours importants, annonce ce mardi l'Etat de Vaud. Il justifie sa décision par une tendance en «légère hausse» des cas positifs au Covid chez les moins de 18 ans.

Dès le 10 septembre, et si la situation sanitaire le permet, le port du masque sera laissé au libre choix de chacun.

Rappel des gestes barrières à la rentrée

Pour lutter contre la pandémie, un rappel des gestes barrières sera effectué dès la rentrée dans les quelque 5000 classes du canton. Le Département de la formation va également acquérir entre 500 et 1000 capteurs de CO2, en plus des 200 déjà installés. Si l'expérience est concluante, toutes les salles de classe seront équipées. (ats/fag)

On vous présente le Dr Julie Smith, thérapeute et tiktokeuse!

Plus d'articles sur le Covid

Les Anglais pourront choisir de porter le masque ou non, malgré le variant Delta

Link zum Artikel

La Russie bat (encore) un nouveau record de contamination au Covid

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

Baisse importante de l’espérance de vie en Suisse ++ Le chanteur Ed Sheeran testé positif

Link zum Artikel

Horizon Europe: «La porte n'est pas fermée», dit Guy Parmelin

Dans une interview, le président de la Confédération a confié que la Suisse continuerait sa participation financière aux projets de recherche de l'UE. Cela, malgré la fin de l'accord-cadre.

Pour le président de la Confédération Guy Parmelin, il serait regrettable, mais pas surprenant, que la Suisse soit classée comme pays tiers dans le programme de recherche Horizon Europe. La porte n'est pas fermée, assure-t-il.

En décidant de rompre les négociations sur l'accord-cadre, le Conseil fédéral était conscient du risque que la Suisse soit reléguée au statut de pays tiers dans Horizon Europe, indique Guy Parmelin dans une interview, publiée samedi dans la Schweiz am Wochenende. …

Lire l’article
Link zum Artikel