DE | FR

Une œuvre numérique vendue 69,3 millions de dollars

Image: Shutterstock
Une oeuvre entièrement numérique, de l'artiste américain Beeple, a été vendue jeudi 69,3 millions de dollars, par la maison d'enchères Christie's.
11.03.2021, 20:1512.03.2021, 16:10

Un record qui témoigne de la révolution en cours sur ce nouveau marché de l'art. La vente illustre la montée en puissance d'une nouvelle technologie, intitulée «NFT», un «non-fungible token» ce qui veut dire «jeton non fongible» en français.

Ce jeton virtuel, utilisant la «blockchain», permet de commercialiser, à peu près, tout ce qui est imaginable sur internet: des albums musicaux jusqu'à des tweets de personnalités. D'ailleurs, cette semaine le fondateur de Twitter, Jack Dorsey, a vendu son tout premier tweet, datant de 2006, pour un montant de 2 millions de dollars.

La «blockchain», c'est quoi déjà?

Un portefeuille qui permet de stocker et de transmettre des informations de manière transparente et sécurisée. Cette technologie fonctionne sans organe central de contrôle.

L'oeuvre de la vente record:

«Everydays: the First 5'000 Days», assemblage de dessins et animations, réalisés quotidiennement, durant 5'000 jours d'affilée, par l'artiste de 39 ans, Mike Winkelmann, alias Beeple.

L'oeuvre qui s'est vendue à 69,3 millions de dollars.instagram

Le terme «NFT» a pris de l'ampleur, surtout ces six derniers mois et ce, grâce à tous ces nouveaux records de vente. Ce n'est donc pas pour rien que de plus en plus d'artistes, entrepreneurs et collectionneurs s'intéressent au phénomène et veulent en profiter financièrement.

La NBA, déjà sur le coup

Toujours à l'affût de nouvelles technologies, la NBA a elle aussi lancé sa plateforme «NFT», qui commercialise des extraits vidéos de quelques secondes d'actions de jeu. Et cela fonctionne, car, en février, un clip du basketteur star LeBron James s'est vendu à 208'000 dollars. (ats/jch)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un «vrai» homme est-il toujours prêt? 5 mythes sexuels sous la loupe
Le sexe est partout, et il reste pourtant un énorme tabou. Surtout quand ça ne se passe pas comme prévu. C'est ce qu'on appelle le dysfonctionnement sexuel. Et oui, c'est assez fréquent. Peut-être justement parce que l'omniprésence du sujet nous fait croire des choses erronées.

Honnêtement, as-tu déjà googlé le mot «sexe»? Le moteur de recherche recense plus de trois milliards de résultats pour ce terme. En comparaison, «amour» ne donne que 286 millions de résultats. Le sexe est là partout et il semble qu'il n'y ait rien qui ne puisse être promu par de la nudité et des slogans salaces, de la bière au fast-food en passant par les yogourts et les fers à repasser. Pourtant, une enquête du portail Statista a révélé qu'un bon tiers des femmes ne trouvent pas le sexe si important que ça. Le même portail a également constaté qu'à peine 16% des femmes suisses et 20% des hommes soient vraiment satisfaits de leur vie sexuelle.

L’article