DE | FR
Image: sda

Attaque nucléaire: Zelensky appelle le monde entier à «se préparer»

Volodymyr Zelensky a mis en garde contre une possible attaque nucléaire russe. Selon lui, le monde entier devrait être inquiet.
17.04.2022, 09:2417.04.2022, 11:41

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé samedi le monde à «se préparer» à l'éventuelle utilisation par la Russie de ses armes nucléaires. Il s'est exprimé lors d'un entretien avec plusieurs médias ukrainiens.

Au cours d'une interview retransmise par six sites d'information ukrainiens, ainsi que par la présidence ukrainienne sur Telegram, Volodymyr Zelensky a déclaré que:

«Nous ne devrions pas attendre le moment où la Russie décidera d'utiliser ses armes nucléaires. Nous devons nous préparer pour cela»

Zelensky inquiet «pour le monde entier»

Il faut «des médicaments (contre les radiations), des abris antiaériens», a affirmé le président ukrainien. Et d'ajouter que:

«Il faut leur parler, signer des traités, sévir économiquement. (Les Russes) peuvent utiliser n'importe quelle arme, j'en suis convaincu»

Vendredi, Volodymyr Zelensky avait déjà jugé que «le monde entier» devrait être «inquiet» du risque que le président russe Vladimir Poutine, acculé par ses revers militaires en Ukraine, ait recours à une arme nucléaire tactique.

«Pas seulement moi, je pense que le monde entier, tous les pays doivent être inquiets», avait-il déclaré sur la chaîne américaine CNN.

La CIA se montre nuancée

Zelensky faisait écho aux déclarations en ce sens du patron du renseignement extérieur américain, William Burns, qui avait estimé la veille qu'il ne fallait pas «prendre à la légère» une telle menace. Le chef de la CIA avait toutefois nuancé le propos en affirmant que:

«Nous n'avons pas vraiment constaté de signes concrets comme des déploiements ou des mesures militaires qui pourraient aggraver nos inquiétudes»

Selon la Russie, l'arme nucléaire en cas de «menace existentielle»

Après le début de l'invasion russe de l'Ukraine, le 24 février, le Kremlin avait brièvement évoqué la mise en alerte de ses forces nucléaires.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, avait ensuite déclaré sur CNN que:

Moscou n'utilisera l'arme nucléaire en Ukraine qu'en cas de «menace existentielle» contre la Russie

Selon le très respecté Bulletin of the atomic scientists, la Russie est équipée de «1588 têtes nucléaires russes déployées», dont 812 sur des missiles installés à terre, 576 sur des sous-marins et 200 sur des bombardiers. (sas/ats)

Les abris antiato­miques – un phénomène suisse

1 / 8
Les abris antiato­miques – un phénomène suisse
source: wikimedia/kecko
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles récents sur la guerre en Ukraine

Le monde court à la famine et c'est à cause de la guerre en Ukraine

Link zum Artikel

«Pour les Russes, Boutcha était un moyen de montrer qui est le plus fort»

Link zum Artikel

Sanctions contre les Russes: Parmelin accusé de laxisme

Link zum Artikel

«On ne s’en sort pas indemne», le reporter RTS à Boutcha raconte son travail

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Otan et Russie la course aux armements: 8 points à l'issue du sommet
L'Otan a achevé, jeudi, son sommet à Madrid sur la constatation, faite par Moscou, qu'un nouveau «rideau de fer» s'abattait en Europe.

Suite au sommet de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord (ou Otan, pour les intimes), une nouvelle course aux armements menace l'Occident et la Russie. Après ces deux jours de rencontre à haut niveau entre les chefs d'Etat et de gouvernement, à Madrid, l'alliance a, de son côté, décidé de renforcer considérablement son flanc est et de lancer la procédure d'adhésion de la Finlande et de la Suède à l'Alliance.

L’article