DE | FR

Les centres d'aide aux victimes accueillent une majorité de femmes

La personne conseillée a indiqué dans plus de la moitié des cas (55%) que l'auteur présumé de l'infraction était le partenaire ou l’ex-partenaire (16 363 cas).
La personne conseillée a indiqué dans plus de la moitié des cas (55%) que l'auteur présumé de l'infraction était le partenaire ou l’ex-partenaire (16 363 cas).Image: Shutterstock
Les consultations ont été plus nombreuses dans les centres d’aide aux victimes (LAVI) en Suisse l'an dernier. La majorité des cas sont dénoncés par des femmes.
07.06.2021, 15:3407.06.2021, 17:02

Les centres d'aide aux victimes (LAVI) ont subi une hausse de consultations de 5% par rapport à 2019. Dans la grande majorité des cas (73%), il s'agit de femmes, selon un rapport de l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Les chiffres de 2020:

  • Près de la moitié des consultations (48%) concernent des infractions de lésions corporelles et de voies de fait.
  • Les consultations en lien avec les infractions contre l’intégrité sexuelle sont évoquées dans 29% des cas de consultations.
  • La personne conseillée a indiqué dans plus de la moitié des cas (55%) que l'auteur présumé de l'infraction était le partenaire ou l’ex-partenaire (16 363 cas).
  • Ou alors un autre membre de la famille ou de la parenté de la victime (7391 cas).
  • Sur les 43 263 consultations recensées, une victime ou proche sur cinq était mineure au moment de la consultation (18%).
  • Un peu plus de la moitié est de nationalité suisse (52%).

Les montants des indemnisations:

  • Les montants d’indemnisations et de réparations morales accordés aux victimes ou à leurs proches se sont élevés à 5,3 millions de francs.
  • La totalité des indemnisations versées par les cantons s’élève à plus de 1,4 million de francs et à plus de 3,9 millions de francs pour les réparations morales.

(ats)

Manifestation à Lugano

1 / 19
Manifestation à Lugano
source: andrea cavazzoni / andrea cavazzoni
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

J'ai tokenisé mon entreprise

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«GTA VI» a voulu prendre le virage du féminisme, mais a fini dans le ravin
La dernière version du jeu vidéo est prévue pour 2024. Les joueurs pourront désormais choisir une femme, une première depuis 25 ans. La franchise passerait-elle enfin la seconde en termes d'égalité des sexes? Non, clairement, non.

Préparez les applaudissements, le célèbre jeu vidéo GTA VI se targue d'être «très différent» de son prédécesseur, selon le site américain Bloomberg. La nouveauté? Il sera (enfin) possible d'incarner une femme. En effet, la création d'un «véritable personnage» intégré au scénario est une première.

L’article