DE | FR

Le conseiller national du Centre Gmür a fêté carnaval à Einsiedeln

Alois Gmuer, CVP-SZ, hoert einem Votum zu, an der Fruehlingssession der Eidgenoessischen Raete, am Dienstag, 3. Maerz 2020 im Nationalrat in Bern. (KEYSTONE/Alessandro della Valle)

Alois Gmür, membre du Parti démocrate-chrétien et conseiller national depuis 201. Image: KEYSTONE

Alois Gmür est sous le feu des critiques de certains membres du Centre pour avoir participé lundi au carnaval de Einsiedeln (SZ), malgré les mesures sanitaires.



Le président du Centre (ex-PDC), Gerhard Pfister, s'est montré critique envers son collègue de parti Alois Gmür, qui a pris part au carnaval organisé lundi à Einsiedeln (Schwyz) en dépit des mesures en vigueur et qui a rassemblé un millier de personnes. La participation du politicien ne reflète pas la position du parti, indique Gerhard Pfister.

«Il doit montrer l'exemple»

Gerhard Pfister, président du Centre

«Alois Gmür est, en raison de son statut de conseiller national, une personnalité publique. Il doit donc montrer l'exemple», a indiqué Gerhard Pfister aux journaux alémaniques Tages-Anzeiger et Blick. «Le comportement de Alois Gmür ne correspond pas aux mesures mises en place en raison du coronavirus», a-t'il ajouté.

La cheffe du groupe parlementaire du Centre, Andrea Gmür, abonde dans le même sens. La folie du carnaval ne doit en rien justifier cette attitude. Alois Gmür est responsable de son propre comportement.

Plus de 1000 personnes se sont rassemblées lundi pour marquer le début du carnaval à Einsiedeln malgré l'annulation de l'événement et l'interdiction de rassemblement en raison de la pandémie. La foule s'est dispersée lorsque la police a commencé à mettre des amendes. Plus de trente jeunes ont toutefois continué à faire la fête à la gare d'Einsiedeln durant la soirée. (ats)

Etait-ce une bonne ou mauvaise idée d'annuler le Carnaval cette année ?

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le don d'organes doit être facilité en Suisse, cap sur les enjeux

Le Conseil national a approuvé mercredi, par 88 voix contre 87, la facilitation du don d'organe en Suisse. Mais quels sont les enjeux de cette initiative? Pour y voir plus clair, on répond à trois questions.

L'initiative populaire: «Pour sauver des vies en favorisant le don d'organes» souhaite que toute personne majeure soit considérée comme un donneur potentiel, sauf si elle s'y est opposée de son vivant. Actuellement, c'est le contraire qui prévaut: le don d'organes est envisagé si la personne décédée y a consenti avant sa mort.

Un tel système permettrait d'augmenter le nombre de dons d'organes, en Suisse, qui reste actuellement faible en comparaison européenne.

les partis du Centre et UDC …

Lire l’article
Link zum Artikel