DE | FR
«Regarde chérie, je vais bientôt mourir.»
«Regarde chérie, je vais bientôt mourir.»shutterstock
Mauvaise foi

Mourir en ayant l'air con? C'est possible. Roulez en trottinette

Hier, on hésitait à déposer ne serait-ce qu'un enfant désiré sur ce jouet. Aujourd'hui, le jeune cadre inférieur s'en sert pour effrayer les petits vieux et mourir en costard aux heures de pointe. En Suisse, la trottinette (électrique, sinon il y a effort) fend nos villes, mais aussi nos mâchoires. Chronique de mauvaise foi.
02.05.2022, 16:4803.05.2022, 08:02
Suivez-moi

La planète souffre. Marcher, c'est chiant. Il fallait donc inventer un engin suffisamment casse-couilles pour que Jonathan, 32 ans, célibataire et responsable immobilier dans une banque cantonale, daigne laisser son Audi RS4 dans le garage pour aller bosser au centre-ville.

C'est tout décidé. Désormais, Jonathan roulera en trottinette électrique. Evidemment, sans casque et sans grand respect pour sa propre élégance. Mais il se réjouit de l'apéro du jeudredi durant lequel il pourra évoquer avec ses amis l'impact non négligeable que cet achat aura sur la durée de ses trajets professionnels et sur son empreinte écologique personnelle. Alors, il est content. (Il ne sait pas encore que la batterie de sa croûte est fabriquée en Chine, mais prévoit déjà de suspendre sa petite sacoche en cuir sur la partie gauche du guidon.)

Coucou Jonathan.
Coucou Jonathan.

Vous avez raison, c'est un peu facile de se moquer de l'allure qu'aura Jonathan une fois maladroitement installé sur sa bêtise des beaux quartiers. Il faut néanmoins se rendre à l'évidence: seul le paddle rivalise de ridicule lorsqu'il s'agit d'évoquer l'infâme «position du poireau».

Cédric, en week-end (et en recherche d'emploi).
Cédric, en week-end (et en recherche d'emploi).

Faisons donc fi du ricanement et parlons plutôt de sang sur le bitume et de tibias fracturés. Jonathan a, en effet, toutes les chances d'abréger prématurément plusieurs existences, sa mâchoire encastrée dans les portes d'un tram ou la clavicule en titane d'un vaillant retraité. Dans notre pays, 2500 adultes ont causé des accidents sur ce type de jouets pour enfant l'année dernière. C'est trois fois plus qu'en 2019. Pour l'anecdote, les blessés graves sont, le plus souvent, des citadins actifs de sexe masculin et âgés de 25 à 44 ans. (Désolé Jonathan.)

«Il a fait un wheeling, son engin s’est cabré et l’a projeté au sol»
Un ambulancier cité par la Tribune de Genève

Lundi, la Tribune de Genève a eu le bon réflexe de planter sur les freins pour s'emparer d'un sujet que les autorités du bout lac considèrent depuis longtemps comme un «véritable fléau». «Ce qui frappe avec les trottinettes, c’est la gravité des blessures. Ce qui inquiète, c’est l’absence de protection. Les gens que l’on ramasse n’ont rien, ni casque, ni gants, ni chaussures adaptées.» C'est un urgentiste expérimenté qui le dit.

C'est le bordel

Jonathan n'a pas encore été «ramassé» par une blouse blanche expérimentée. Ce qu'il ignore, c'est qu'il ne pourra s'en prendre qu'à lui-même le jour où il décidera de bifurquer soudainement sur la droite tout en envoyant un texto à Sandrine. Rien qu'à Genève, sur 86 accidents avec blessés en 2021, «à 64 reprises, les utilisateurs de trottinettes étaient fautifs». Pas (encore) de cadavre, en Suisse. Ailleurs dans le monde, le deux-roues préféré des feignasses a déjà fait plusieurs morts. A Paris, par exemple, une serveuse italienne de 31 ans a perdu la vie après avoir été percutée par l'un de ces engins électriques conduit par deux femmes ivres. (Sur le trottoir, sinon c'est pas drôle.)

Il faut avouer que c'est un peu le bordel. Entre les âges légaux, les voies publiques autorisées ou non, la puissance parfois démesurée des bécanes et la douleur officielle d'un tibia cassé en deux, personne ne sait vraiment sur quelle roulette il risque sa vie et celle des autres. (Hormis la russe.)

«Sur le front des comportements individuels, on a perdu le contrôle de la situation»
Un membre de la brigade routière interrogé par la Tribune de Genève

Trop, c'est trott'. Alors, le temps que les propriétaires de Hummer réalisent qu'ils n'auront jamais un plus gros zizi et que les grandes villes dessinent autre chose que des pistes cyclables à l'aquarelle (et à l'aveugle), nous saurions gré à Jonathan d'épargner les retraités sur les trottoirs et d'enfiler casque et courage sur la chaussée. Faute de quoi, il devra se contenter, s'il veut pouvoir profiter pleinement de son troisième pilier, d'évoquer avec ses amis les 10 000 pas qu'il a effectués dans la journée avant de commander un London Mule sur cette terrasse du jeudredi.

Le ridicule tue. C'est certain. Le réchauffement climatique aussi. Mais toujours moins abruptement qu'une insupportable trottinette électrique.

Groland s'est aussi emparé du sujet:

Sinon, enfilez des patins, c'est plus rigolo.

Plus d'articles sur les vélos:

Rouler trop vite en vélo électrique va bientôt vous coûter «cher»

Link zum Artikel

Rouler en vélo électrique sans phares de jour? Attention à l'amende

Link zum Artikel

La Romandie a sa championne olympique, et elle est... autrichienne

Link zum Artikel

Les chauffards devraient être moins punis, et vous êtes d'accord

Link zum Artikel
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
La semaine de watson en 9 histoires, c'est par ici 👋
Vous les avez lues ou pas, aimées ou pas, mais elles ont fait la semaine! On rembobine ensemble les meilleures histoires de watson en quelques clics.

A l'occasion de la réédition de Mein Kampf, dans une version bardée de mises en perspective, de mises en garde et de mises en contexte, Jonas et Saïnath en ont profité pour sonder en vidéo la jeunesse romande sur leurs connaissances du plus terrible dictateur de l'Histoire récente. Spoiler, c'est compliqué...

L’article