DE | FR
Bild

Image: Shutterstock

L'appel des scientifiques pour un assouplissement des mesures anti-Covid

L'épidémiologiste Marcel Tanner, ancien membre de la task force scientifique Covid-19 de la Confédération, ainsi que d'autres collègues appellent à un assouplissement des restrictions anti-Covid.



Le moment est venu pour la Suisse d'assouplir les mesures de restrictions mises en place pour freiner la propagation du Covid-19, parole d'épidémiologistes.

Marcel Tanner estime dans la SonntagsZeitung que la situation épidémiologique actuelle permet au Conseil fédéral de lancer la normalisation dans le courant du mois d'août déjà.

Et il n'est pas le seul. D'autres épidémiologistes, comme Marcel Salathé et Andreas Cerny, ont aussi plaidé ces derniers jours pour un assouplissement dans les médias alémaniques.

Phase de normalisation

Selon Marcel Tanner, la situation épidémiologique actuelle permet « au Conseil fédéral courant août » d'inaugurer la troisième phase. C'est la phase de normalisation.

«La troisième phase doit signifier que l'Etat se retire et que chacun se responsabilise»

Marcel Tanner

L'économie devrait alors décider elle-même des mesures qu'elle considère comme appropriées. Les autorités devraient restreindre l'usage du certificat. Marcel Tanner estime que les restaurants et autres entreprises devraient décider elles-mêmes si elles veulent restreindre leur accès aux seules personnes avec un certificat.

Abandon des masques

Toujours dans la Sonntagszeitung, Marcel Brunner plaide même pour que les masques disparaissent progressivement de la vie quotidienne. En revanche, il estime qu'ils devraient encore être portés dans les transports en commun et dans certains espaces publics.

Autre argument avancé par les scientifiques: la division de la société si l'Etat continue d'intervenir et de faire pression sur les non-vaccinés.

Prudence du côté de l'OFSP

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) se montre pour l'instant plus prudent. La Suisse a enregistré vendredi 800 cas supplémentaires de coronavirus.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 9425, soit 109,03 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction est de 1,26.

Retrouvez l'article original de la SonntagsZeitung ici

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 17
Une année de Covid-19 en Suisse, retour en images
source: keystone / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le Covid

Les Anglais pourront choisir de porter le masque ou non, malgré le variant Delta

Link zum Artikel

La Russie bat (encore) un nouveau record de contamination au Covid

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

Swiss va licencier les employés non vaccinés +++ Joe Biden a reçu sa 3e dose

Link zum Artikel

«Le Covid ne va jamais disparaître», prévient Didier Pittet

L’infectiologue suisse a livré son analyse sur l'état de la situation sanitaire actuelle et future. Selon lui, on devra vivre encore longtemps avec le Covid. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut se relâcher sur la vaccination.

«On ne peut pas arrêter toute une société parce que des personnes refusent d’être soit testées, soit vaccinées». Voilà ce qu'a déclaré Didier Pittet devant les sénateurs de la commission des affaires sociales, en France. Il en a aussi profité pour prévenir sur les vagues à venir, rapporte Le Parisien.

Comme l'explique l'infectiologue, pour qu’un virus prenne le dessus sur les autres, il faut qu’il occupe plus de place, qu’il soit plus contagieux. La bonne nouvelle, c’est que les vaccins …

Lire l’article
Link zum Artikel