DE | FR
Image: sda

Marco Odermatt remporte le géant de Val d'Isère

Le Nidwaldien s'est imposé samedi après-midi sur la neige savoyarde. Il a devancé son grand rival, et local de l'étape, Alexis Pinturault de 59 centièmes.
11.12.2021, 14:3312.12.2021, 09:22
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Marco Odermatt est quasiment intouchable en cette première partie de saison olympique. Le Nidwaldien a remporté le géant de Val d'Isère pour cueillir sa troisième victoire de l'hiver, la septième au total, en devançant de 0''59 Alexis Pinturault (2e). Loïc Meillard (7e) et Justin Murisier (9e) ont également fini dans le top 10.

«Seulement» 15e en descente à Beaver Creek une semaine plus tôt, Marco Odermatt (24 ans) affiche déjà 446 points au général de la Coupe du monde 2021/22. En six courses disputées!

Outre ses trois victoires, le prodige de Hergiswil a également terminé 2e du second super-G de Beaver Creek et 4e de la descente de Lake Louise. Marco Odermatt, qui s'était déjà imposé en géant à Sölden en ouverture de saison, a maîtrisé son sujet samedi sur la Face de Bellevarde. Le sextuple champion du monde junior a d'ailleurs réussi le 5e temps de la deuxième manche, sur une piste dégradée, pour augmenter de 0''27 sa marge sur son dauphin Alexis Pinturault.

La réaction de Meillard

A la peine sur un premier parcours où ils ont perdu respectivement 1''74 et 2''26 sur leur chef de file, Loïc Meillard et Justin Murisier ont quant à eux parfaitement su réagir l'après-midi. Le Neuchâtelo-Valaisan a progressé de neuf places, le Bagnard gagnant quant à lui onze rangs.

Loïc Meillard doit même être particulièrement soulagé. Il a signé samedi son premier top 15 dans une saison jusqu'ici compliquée pour lui. Justin Murisier confirme pour sa part ses bonnes dispositions: 12e à Sölden, il avait décroché une remarquable 8e place dans le premier super-G de Beaver Creek.

La remontada de Tumler

Thomas Tumler, qui s'était révélé en terminant 3e du géant de Beaver Creek en 2018, a pour sa part profité de conditions idéales pour signer le meilleur temps de la deuxième manche et remonter de la 29e à la 14e place. A l'inverse, Gino Caviezel (15e sur le parcours initial) et Daniele Sette (21e en première manche) ont manqué le coche sur le second tracé pour terminer respectivement 17e et 23e. (ats/yog)

Madonna, la série de photo censurée

1 / 13
Madonna, la série de photo censurée
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Copin comme cochon: les cadeaux de Noël à moins de 10 francs

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Robin Cuche: «J'ai parfois un sale caractère mais c'est de famille»
Le neveu de Didier, 23 ans, dispute déjà ses troisièmes Jeux paralympiques. Interview avec un homme qui ne mâche pas ses mots (lui aussi).

A seulement 23 ans, vous disputez vos troisièmes JO. Etes-vous déjà considéré comme un vieux briscard?
ROBIN CUCHE: Pas vraiment, car certains coéquipiers ont déjà cinq ou six JO. A l’inverse, j’ai disputé mes premiers à l’âge de 15 ans. C’est clair, très peu de gens dans le monde peuvent se vanter d’avoir fait trois JO à 23 ans.

L’article