DE | FR
Image: Shutterstock

Amazon ne vendra plus de livres présentant l'identité LGBT comme une maladie mentale

Les oeuvres abordant la transidentité comme maladie mentale ont été bannies du géant américain. Les conservateurs crient à la censure.
12.03.2021, 16:4312.03.2021, 17:06

C'est le livre «When Harry Became Sally», (en français «Quand Harry est Devenu Sally»), abordant la question de la trans-identité, qui a mis le feu aux poudres. Aux Etats-Unis, des députés républicains se sont indignés de voir l'ouvrage disparaître des rayons virtuels d'Amazon, plus gros vendeur de livres en ligne.

Ce jeudi, le géant de la distribution en ligne a répondu à une missive, envoyée par plusieurs sénateurs républicains en février dernier.

Le «Wall Street Journal» a publié le contenu de la lettre d'Amazon, qui justifie son choix par une politique affichée: «Nous avons décidé de ne plus vendre des livres qui présentent l'identité LGBTQ+ sous l’angle du problème psychologique».

La colère des conservateurs ne s'est pas faite attendre, ils voient cette décision comme de la censure: «Amazon utilise son énorme pouvoir pour déformer le marché des idées et trompe ses propres clients dans le processus».

La société de Jeff Bezos assure continuer de vendre des ouvrages proposant une «grande diversité de point de vue». Bien que l’ouvrage n’est plus disponible, la polémique a permis au livre de profiter d’une belle publicité. Une réimpression de 5000 exemplaires est ainsi en cours.

1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La police norvégienne enquête sur un acte terroriste et annule une marche LGBT
Les services de sécurité norvégiens privilégient la piste du «terrorisme islamiste» après des tirs qui ont fait deux morts dans la nuit près d'un bar gay en plein centre-ville d'Oslo. Cette fusillade a entraîné l'annulation d'une marche des Fiertés LGBT prévue samedi.

La police norvégienne a ouvert samedi une enquête pour «acte terroriste» après des tirs mortels près de bars du centre d'Oslo dans la nuit. L'auteur présumé de la fusillade qui a fait deux morts et 21 blessés, dont dix graves, est un Norvégien d'origine iranienne.

L’article