DE | FR

Les prix du pétrole continuent de chuter

Reste à savoir quel sera l'impact des prix du pétrole sur le prix de l'essence.
Reste à savoir quel sera l'impact des prix du pétrole sur le prix de l'essence.Bild: keystone
Covid en Chine et négociations Ukraine-Russie. Le baril d'or noir baisse, mais reste cher.
15.03.2022, 12:11

Les prix du pétrole poursuivaient leur repli mardi, après avoir dévissé la veille au soir, loin des sommets affichés une semaine auparavant. Tant le baril de Brent de la mer du Nord que celui de WTI américain lâchaient plus de 5%, alors que le 4e tour de négociations entre Russes et Ukrainiens doit reprendre et que la Chine affiche un nombre record de cas de Covid-19.

La veille déjà, les prix du pétrole avaient nettement baissé. Ils se sont éloignés des records atteints, il y a plus d'une semaine, dans le sillage de la guerre en Ukraine. Un baril de Brent valait au maximum environ 139 dollars, un baril de WTI jusqu'à environ 130 dollars.

Ces baisses de prix s'expliquent d'une part, par les nouvelles discussions entre la Russie et l'Ukraine, qui font naître l'espoir d'un rapprochement entre les belligérants. On ne peut, toutefois, pas encore parler d'une percée. Les discussions en ligne devaient se poursuivre mardi.

Les observateurs voient une autre raison à l'affaiblissement des prix du pétrole dans les mesures chinoises contre de nouvelles éruptions liées au Covid. La politique de fermeté, également connue sous le nom de «stratégie No Covid», prévoit des confinements étendus même en cas de petites éruptions. Ce qui est considéré comme nuisible à la conjoncture.

En dépit de ce qui apparaît comme un mouvement de correction, le Brent affichait une hausse hebdomadaire de 8,01% et le WTI de 7,25%. En glissement annuel, les prix ont décollé de 49,7 et 51,99%, respectivement. (jah/ats)

Des motards contre le harcèlement

Plus d'articles sur la Suisse et la guerre en Ukraine

Famille de réfugiés en Suisse: «Notre maison a été rasée par les bombes»

Link zum Artikel

Genève, cette petite Russie inquiète pour son business et sa quiétude

Link zum Artikel

Réfugiés ukrainiens en Suisse: tout savoir sur leur statut exceptionnel

Link zum Artikel

Quand la Suisse se pare des couleurs de l'Ukraine

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le roi du pétrole russe démissionne
Vaguit Alekperov, président du géant russe du pétrole Loukoïl et 10e fortune du pays, a démissionné. Il avait été placé sur la liste des personnalités sanctionnées par le Royaume-Uni.

De nombreux oligarques ont été sanctionnés par les Occidentaux depuis le début de la guerre. Vaguit Alekperov, président du géant russe du pétrole Loukoïl, est le premier patron d'un groupe de ce rang du secteur des hydrocarbures à démissionner.

L’article