DE | FR

Au Canada, Trudeau survit à un vote de défiance

Image: sda
Pas d'élections anticipées: le premier ministre canadien et son parti minoritaire ont passé le cap d'un difficile vote sur le budget post-pandémie.
27.04.2021, 06:4829.04.2021, 16:51

Le gouvernement minoritaire du premier ministre canadien Justin Trudeau a survécu lundi soir à un vote de défiance sur le budget au parlement. Cela éloigne la perspective d'élections anticipées ce printemps.

Par 178 voix pour et 159 contre, les députés de la Chambre des Communes ont approuvé le budget de relance post-pandémie de 101,4 milliards de dollars canadiens (74,7 milliards de francs) sur trois ans, présenté la semaine dernière par le gouvernement libéral.

Le budget pour l'année 2021-2022, commencé le 1er avril, devra encore être approuvé par le Sénat, Chambre haute du Parlement, une formalité attendue plus tard cette semaine.

L'opposition pourrait encore tenter de faire chuter le gouvernement lors du vote sur une autre loi concrétisant l'entrée en vigueur du budget, attendue dans quelques semaines avant les vacances d'été.

Après avoir atteint un montant record en 2020, le déficit budgétaire pour l'année en cours devrait être ramené à 154,7 milliards de dollars, soit 6.4% du PIB. (ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Canada et le Danemark mettent fin à «la plus amicale des guerres»
Le conflit connu sous le nom de «guerre du whisky» a officiellement pris fin ce mardi. Pendant des décennies, le Canada et le Danemark se sont disputé une petite île inhabitée, sans la moindre effusion de sang.

Le Danemark et le Canada ont réussi mardi à mettre de côté un conflit qui durait depuis des années. Les deux pays se sont mis d'accord pour créer une frontière terrestre sur l'île Hans, située à l'extrême nord entre le Canada et le Groenland. La moitié ouest appartient désormais officiellement à la région canadienne de Baffin, l'est au district de Qaanaaq dans la commune groenlandaise d'Avannaata. Auparavant, le Canada et le Danemark avaient tous deux revendiqué la totalité de l'île pendant 49 ans.

L’article