DE | FR

Espagne: Milliers de protestataires contre la hausse du coût de la vie

Des partisans d'extrême droite se rassemblent pour protester contre le gouvernement espagnol et le prix élevé de la nourriture et de l'énergie, à Pampelune, dans le nord de l'Espagne, le samedi 19 mars 2022.
Des partisans d'extrême droite se rassemblent pour protester contre le gouvernement espagnol et le prix élevé de la nourriture et de l'énergie, à Pampelune, dans le nord de l'Espagne, le samedi 19 mars 2022.source: keystone
Des milliers de manifestants sont descendus dans les rues d'Espagne samedi pour protester contre la flambée des prix des produits alimentaires, de l'énergie et du carburant, exacerbée par la guerre en Ukraine.
20.03.2022, 09:1920.03.2022, 09:27

Devant l'hôtel de ville de Madrid, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées pour protester contre la hausse du coût de la vie en Espagne. Cette augmentation des produits alimentaires, de l'énergie mais aussi du carburant est due au conflit aux portes de l'Europe.

Brandissant des drapeaux espagnols et scandant des slogans appelant à la démission du premier ministre socialiste Pedro Sanchez, les manifestants ont, par exemple, crié: «Sanchez, tu es une ordure, fais baisser nos factures !», ont-ils crié.

Des rassemblements se sont tenus dans les principales villes du pays à l'appel du parti d'extrême droite Vox, qui surfe sur le mécontentement social croissant dû à l'augmentation du coût de la vie, avec de nombreux foyers en difficulté pour payer leurs factures.

«Nous avons le pire gouvernement possible. Ce n'est même pas un gouvernement, c'est une usine de misère, qui pille et extorque les travailleurs par des taxes abusives»
Santiago Abascal, le leader du parti d'extrême droite Vox
Santiago Abascal, le leader du parti d'extrême droite Vox, à la manifestation de samedi à Madrid.
Santiago Abascal, le leader du parti d'extrême droite Vox, à la manifestation de samedi à Madrid. source: keystone

«Nous ne quitterons pas la rue tant que ce gouvernement illégitime ne sera pas expulsé» a-t-il rajouté.

Plus de 70% de hausse

«Ils augmentent les prix de l'électricité et du gaz et disent que c'est à cause du (président russe Vladimir) Poutine, mais c'est un mensonge. C'était comme ça avant», a déclaré une manifestante.

Les manifestants dans toute l'Espagne dénonçaient la hausse du prix de la vie.
Les manifestants dans toute l'Espagne dénonçaient la hausse du prix de la vie. source: sda

L'année dernière, les prix de l'énergie ont grimpé de 72 % en Espagne, l'une des plus fortes hausses au sein de l'Union européenne, et les coûts ont encore augmenté depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Barrages routiers

Lundi, les chauffeurs routiers espagnols ont commencé une grève illimitée en raison des prix du carburant qui s'est rapidement transformée en de multiples barrages routiers et manifestations.

La hausse des prix a également incité l'UGT et les CCOO, les deux plus importants syndicats espagnols, à appeler à une grève nationale le 23 mars. (ats/myrt)

Besoin de légèreté? 😉

1 / 24
22 choses qu'on ne voit qu'en Irlande
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Sinon, dans le reste du monde, il s'est aussi passé ça 👇

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

La Russie ne paye plus ses dettes, est-elle ruinée? Explications

Link zum Artikel

Ces stars réagissent à la révocation du droit à l'avortement par la Cour suprême

Link zum Artikel

De plus en plus de pédophiles achètent des viols d'enfants sur Internet

Link zum Artikel

Terrorisme islamiste et mercenaires russes: que se passe-t-il au Mali?

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Après l'Espagne, une vague de chaleur va également asphyxier la France
Signe sans équivoque du réchauffement de la planète, les vagues de chaleur se multiplient et s'intensifient un peu partout dans le monde.

Une vague de chaleur exceptionnelle et précoce a commencé à s'abattre mardi sur la France et durera jusqu'au week-end, un nouveau signe du changement climatique aux conséquences humaines et économiques de plus en plus coûteuses.

L’article