DE | FR

Israël réintroduit le port du masque à l'intérieur ++ Sydney reconfine



Les chiffres du coronavirus Consulter tous les chiffres
Valeur Re
Taux de positivité
moyen sur 7 jours
Décès avec
le Covid-19
Moyenne sur 7 jours Hospitalisations quotidiennes
Moyenne sur 7 jours Infections quotidiennes
Moyenne sur 7 jours Décès quotidiens
Distribution des cas selon l’âge 0–29 30–59 60–99
Valeur Re Facteur d'incertitude

Liveticker: La situation sur le front du Covid

Envoyez-nous votre contribution
9:08
Israël rétablit l'obligation du port du masque à l'intérieur
Israël a annoncé vendredi rétablir l'obligation du port du masque dans les lieux publics fermés, après une hausse du nombre de cas de personnes contaminées au coronavirus, dans un pays où plus de la moitié de la population a reçu deux doses de vaccin.

«A cause d'une augmentation des infections, le ministère de la Santé annonce qu'à partir de midi (09H00 GMT) aujourd'hui, les masques seront requis dans tous les endroits qui ne sont pas ouverts, à l'exception du domicile», a indiqué le ministère dans un communiqué.
8:42
Près de 60% des adultes dans l'UE ont été vaccinés une fois
Les chiffres actuels sur la campagne de vaccination de l'UE, que la présidente de la Commission Ursula von der Leyen a rapportés lors du sommet, montrent des progrès clairs. L'objectif formulé au printemps selon lequel 70% des adultes dans l' UE devraient être vaccinés au moins une fois d' ici la fin juillet devrait certainement être atteint. Selon von der Leyens, 424 millions de doses de vaccin auront été livrées à l'UE d'ici dimanche. Environ les deux tiers de cela sont représentés par le vaccin de BioNTech/Pfizer, un peu moins de 20% par AstraZeneca, environ 10% par Moderna et le reste par Johnson & Johnson.
6:40
Confinement de certains quartiers du centre de Sydney
Les autorités australiennes ont ordonné vendredi le confinement de quatre quartiers du centre de Sydney pour tenter de juguler la propagation du très contagieux variant Delta du Covid-19.

Un total de 65 personnes ont été testées positives cette semaine, toutes en lien avec un chauffeur qui conduisait des équipages de compagnies aériennes de l'aéroport de Syndey jusqu'aux hôtels de quarantaine.

Cette mesure de confinement entrera en vigueur à compter de vendredi minuit. La Première ministre de l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud où se situe Sydney, Gladys Berejiklian, a ordonné à toute personne vivant ou travaillant dans les quartiers où des cas ont été enregistrés, au cours des deux dernières semaines, de rester chez elle.

Les employés travaillant dans le quartier d'affaires de la métropole ont été inclus dans ces restrictions par crainte qu'ils ne propagent le virus à travers la ville, a déclaré Mme Berejiklian.

«Nous avons fait mieux que prévu en termes de recherche des cas contacts et pour établir les liens», a-t-elle estimé. «Cela nous permet de nous assurer que nous n'avons manqué aucune chaîne de transmission communautaire», selon la Première ministre.

Les personnes faisant l'objet d'un ordre de confinement ne seront autorisées à quitter leur domicile que pour raisons impérieuses, notamment pour acheter de la nourriture ou si elles ne sont pas en mesure de travailler à domicile.
epa09294613 The Air New Zealand check in counter is seen at Sydney International Airport in Sydney, New South Wales, Australia, 23 June 2021. New Zealand has stopped quarantine-free travel with New South Wales for at least 72 hours after the Bondi COVID-19 cluster in Sydney's east rose.  EPA/DAN HIMBRECHTS AUSTRALIA AND NEW ZEALAND OUT
6:39
Un Cubain sur cinq a reçu au moins une dose du vaccin maison
Plus d'un Cubain sur cinq a déjà reçu une dose d'un des vaccins développés sur l'île contre le Covid-19, ont indiqué jeudi des scientifiques cubains, avant même l'autorisation d'usage d'urgence. Elle est attendue dans les prochaines semaines.

«Actuellement, environ 22% de la population a reçu au moins la première dose», a déclaré lors d'une conférence de presse Eduardo Martinez, président du groupe pharmaceutique d'Etat BioCubaFarma, faisant état d'une «diminution significative de l'incidence» de la maladie dans les zones déjà vaccinées.

Le pays, confronté à un rebond de cas, a commencé dès le mois de mai à vacciner les zones les plus touchées par la pandémie. Il travaille sur cinq candidats-vaccins, dont deux sont dans la dernière phase d'essais cliniques: Abdala et Soberana 2.

L'objectif de Cuba est de vacciner tous ses habitants d'ici la fin de l'année. «Nous pensons que Cuba sera le premier pays à réussir à vacciner toute sa population avec son propre vaccin», a souligné Eduardo Martinez.
22:08
Nouveaux clusters du variant Delta en Israël
Selon un reportage du Point, de nouveaux clusters ont éclaté en Israël, qui fait face à une hausse des cas, alors que le pays est l'un des plus vacciné du monde (5 millions de personnes vaccinées sur 9 millions par Pfizer).

Le retour des touristes étrangers est retardé. Initialement prévu au 1er juillet, il est reporté d'un mois. Le pays rétablit également l'obligation du port du masque dans les lieux publics fermés.
18:28
La Confédération et les cantons tirent un bilan positif de la gestion de la crise
La Confédération et les cantons ont fait le point jeudi sur la pandémie de Covid-19. «Ensemble, nous avons réussi à reprendre le contrôle», a déclaré le conseiller fédéral Alain Berset. «On a des chances de retrouver la voie de la normalité», selon Lukas Engelberger.

Signe du retour à la normalisation, Alain Berset et le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS) Lukas Engelberger se sont rencontrés face-à-face jeudi après-midi. C'était la première fois depuis l'automne 2020, a précisé le ministre de la santé devant la presse.

La crise sanitaire a nécessité des échanges intenses avec les cantons: rien que depuis le début de l'année, on s'est rencontrés à dix reprises avec la plénière des cantons contre une à deux fois par an en temps normal, a poursuivi le conseiller fédéral.
18:06
Le Covid-19 peut infecter les neurones
Le coronavirus peut infecter les neurones, déclenchant des réponses immunitaires locales. Celles-ci pourraient être à l'origine des complications neurologiques et psychiques liées au Covid-19, a constaté une étude néerlandaise.

La propagation du virus s'arrête rapidement et se limite à quelques cellules du cerveau, mais cette infection minimale entraîne une réaction des «cytokines», les messagers entre les cellules immunitaires, jouant un rôle dans l'inflammation locale, a conclu l'étude, publiée dans une revue américaine spécialisée en microbiologie mSphere.

«Ce que nous avons vu est cohérent avec le fait que l'infection par le SARS-CoV-2 conduit rarement à une encéphalite sévère parce que le virus se propage de manière incontrôlable dans le cerveau», a expliqué dans un communiqué Debby van Riel, chercheuse en virologie à l'hôpital Erasmus MC, à Rotterdam.

«Mais le fait que le SARS-CoV-2 puisse éventuellement pénétrer dans le cerveau via le nerf olfactif et infecter localement les cellules, ce qui entraîne à son tour une réponse inflammatoire, peut certainement contribuer à des troubles neurologiques», a-t-elle précisé.
17:33
Le Portugal freine son déconfinement
Confronté à une recrudescence de l'épidémie de coronavirus due au variant Delta, le gouvernement portugais a décidé jeudi d'interrompre la levée progressive des restrictions sanitaires dans l'ensemble du pays. Il va même les resserrer dans la ville de Lisbonne.

La capitale portugaise et la station balnéaire d'Albufeira, dans la région de l'Algarve, sont deux des trois municipalités du pays où les cafés, restaurants et commerces verront à nouveau réduits leurs horaires et leur capacité d'accueil.

«C'est un signe que la situation s'aggrave dans notre pays», qui traverse «un moment critique», a déclaré la ministre porte-parole du gouvernement, Mariana Vieira da Silva, à l'issue de la réunion hebdomadaire de l'exécutif socialiste. L'interdiction des déplacements entre la région du grand Lisbonne et le reste du pays pendant le week-end sera maintenue, en tant que «mesure de contention du variant Delta».

Les personnes munies du certificat sanitaire européen, adopté par le Portugal jeudi, ou d'un test négatif pourront néanmoins se déplacer librement.
13:56
La Suisse compte 120 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures
La Suisse compte jeudi 120 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). On déplore dix décès supplémentaires et 52 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 20 378 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 0,59%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 2541, soit 29,39 nouvelles infections pour 100'000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,53. Les patients Covid-19 occupent 6,10% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 72,40%.

Au total 6 731 891 doses de vaccin ont été administrées et 2 648 104 personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 7 276 575 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 2'379'742 personnes vaccinées.

Quant aux variants du coronavirus, 18 111 cas ont été attribués au variant Alpha (B.1.1.7), 249 au variant Beta (B.1.351), 21 au variant Gamma (P.1) et 19 au variant Delta (B.1.617.2).

Depuis le début de la pandémie, 702'398 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 8'196'899 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10'341 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 29'122.

Le pays dénombre par ailleurs 1398 personnes en isolement et 2725 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 2762 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.
11:49
La vaccination ralentit en France
Jean Castex a déploré jeudi la baisse du nombre de premières doses de vaccin injectées chaque jour, exhortant à «faire beaucoup mieux», lors d'un déplacement dans les Landes où un «plan d'action renforcé» va être déployé en raison d'un regain de l'épidémie de Covid.

«Nous vaccinons 200 000 personnes par jour» en primo-injection, «c'est trop peu», a regretté le Premier ministre. «On a fait beaucoup mieux, on doit faire beaucoup mieux», a-t-il ajouté depuis Mont-de-Marsan, appelant «solennellement» les soignants à se faire vacciner.
7:46
Des experts américains rassurent sur les problèmes cardiaques
Il existe un lien «probable» entre les vaccins contre le Covid-19 de Pfizer et de Moderna et de rares cas d'inflammations au niveau du cœur chez des adolescents et de jeunes adultes, ont estimé, mercredi, des experts américains. Les bénéfices de ces remèdes «surpassent» toujours largement les risques encourus.

Les autorités sanitaires américaines travaillent malgré tout à actualiser leurs recommandations pour ces vaccins, notamment en conseillant de suspendre l'administration de la seconde dose pour les personnes développant, après la première, une myocardite, c'est-à-dire une inflammation du muscle cardiaque.

«Les faits sont clairs: il s'agit d'un effet secondaire très rare, et (...) la plupart des cas sont légers, les individus guérissant souvent d'eux-mêmes ou avec un traitement minime», ont rassuré de nombreux responsables sanitaires dans une déclaration transmise mercredi par le ministère américain de la Santé.
7:46
Nouveau record de contaminations au Brésil
Le Brésil a battu, mercredi, un nouveau record d'infections au Covid-19, avec 115 228 nouveaux cas recensés en 24 heures, selon le dernier bilan du ministère de la Santé. Cela confirme l'arrivée d'une troisième vague.

Le bilan officiel fait aussi état de 2392 nouveaux décès, portant le total à 507 109. Le Brésil est le deuxième pays le plus endeuillé au monde en chiffres absolus, derrière les Etats-Unis qui déplorent plus de 600 000 morts.

Le plus grand pays d'Amérique latine, avec ses 212 millions d'habitants, comptabilise un total de 18 169 881 cas confirmés, selon les chiffres officiels, considérés comme largement sous-estimés par les spécialistes.

Le nombre d'infections quotidiennes est en hausse constante depuis plus d'un mois et la moyenne de décès tourne autour des 2000 par jour depuis la semaine dernière.
16:18
Le variant Delta devrait bientôt représenter 90% des nouveaux cas dans l'UE
Le variant Delta du coronavirus devrait représenter 90% des nouveaux cas de Covid-19 dans l'Union européenne d'ici fin août, a estimé mercredi le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC).

«Il est très probable que le variant Delta circule largement pendant l'été, en particulier chez les jeunes qui ne sont pas ciblés par la vaccination», a averti Andrea Ammon, la directrice de l'agence européenne des maladies.

Si le variant Alpha d'abord détecté au Royaume-Uni reste actuellement prédominant dans la région, les modélisations de l'agence prévoient que le variant Delta, repéré initialement en Inde, représentera 70% des nouvelles infections dans l'UE d'ici début août et 90% d'ici fin août, a indiqué le centre dans une note.
16:07
Les milieux économiques saluent les assouplissements
Les milieux économiques saluent les nouveaux assouplissements décidés mercredi par le Conseil fédéral, mais expriment également quelques doutes.

L'Union suisse des arts et métiers (Usam) parle d'«un acte de raison» face à la diminution du nombre de cas. Elle se félicite que plusieurs de ses demandes aient été entendues, comme l'abrogation de l'obligation du télétravail, la levée des restrictions imposées aux groupes de personnes dans les restaurants ou la réouverture des salles de danse et des clubs.

En revanche, elle demande le retour à la situation normale et la révocation du mandat de la task force scientifique.

Le Centre patronal (CP) se réjouit aussi de l'assouplissement des mesures. La progression de la vaccination «rend logique le passage progressif à la phase de normalisation», écrit l'organisation. «C'est un signal bienvenu pour le retour aux activités normales, qui doit permettre d’envisager l’avenir économique avec un certain optimisme.»

La levée de l’obligation de télétravail est en particulier appréciée, tout comme la levée de l’obligation générale de porter un masque, sauf circonstances particulières. Le Centre patronal s’interroge toutefois sur le maintien d’une recommandation de travail à distance, «qui ne semble plus justifiée».

Economiesuisse salue la décision du Conseil fédéral de lever la plupart des restrictions liées à la pandémie. La faîtière se montre particulièrement satisfaite par les suppressions de l'obligation de télétravail et du port du masque sur le lieu de travail, et considère que le gouvernement a raison de ne pas lever toutes les restrictions.

Le PLR et le Centre satisfaits

Du côté des partis, la décision est saluée aussi. «Un pas de plus vers un retour à la normalité», a réagi le PLR sur Twitter. Son de cloche similaire du côté du Centre: «Les prochaines étapes d'ouverture arrivent. C'est très réjouissant. Restons quand même prudents et solidaires, et prenons nos responsabilités».
16:03
Gestion du variant Delta: le Portugal fait son mea culpa
Le Portugal aurait pu «agir autrement» pour éviter la propagation du variant Delta du coronavirus, a reconnu mercredi la ministre de la Santé Marta Temido. Son pays a été cité en mauvais exemple de l'absence de règles communes européennes en matière de déplacements par la chancelière allemande Angela Merkel.

«Si nous avions su tout ce que nous savons aujourd'hui, aurions-nous pu agir différemment à certains moments? Sans doute, oui. Mais c'est impossible de réécrire l'histoire», a-t-elle déclaré.

«Nous savons que les mutations et les variants ne sont pas réservés à un territoire particulier», a-t-elle toutefois prévenu. «Nous avons déjà observé ce phénomène au début, quand nous avons cru pouvoir contenir la maladie en Chine», a-t-elle ajouté.

Elle s'exprimait au lendemain d'une intervention de Merkel perçue à Lisbonne comme une critique directe pour le Portugal qui s'est ouvert aux touristes britanniques pendant trois semaines, alors que le variant Delta, venu d'Inde, circulait au Royaume-Uni.
epa09272342 Portuguese Minister for Health Marta Temido rings a bell at the start of the Health Council meeting in Luxembourg, 15 June 2021. Ministers will aim to adopt a Council position on rules to reinforce the role of the European Medicines Agency in crisis preparedness and management for medicinal products and medical devices.  EPA/JULIEN WARNAND
14:53
Fin de la conférence de presse et petit résumé
La conférence de presse du Conseil fédéral s’achève ici. Merci de nous avoir suivis! Voici un petit résumé:

- Le télétravail n’est plus obligatoire, mais recommandé.

- Au restaurant, le nombre de personnes à chaque table n’est plus limité.

- Les restrictions de la capacité d’accueil et du nombre de participants aux grandes manifestations avec certificat Covid sont levées, et le port du masque n’est plus obligatoire.

- L’obligation de porter le masque et de respecter les distances est abrogée pour les activités sportives et culturelles. Il n’y a plus de différence entre les amateurs et les professionnels.

- Il n’y a plus de restriction à l’enseignement présentiel dans les universités, les hautes écoles spécialisées et les établissements de formation continue.
14:46
«Les mutations ne sont pas excessivement préoccupantes»
Question: Comment le Conseil fédéral voit les prochaines semaines?

Réponse: Nous avons essayé de sortir du gros de la crise. Maintenant, nous estimons que les mutations ne sont pas excessivement préoccupantes et les vaccins marchent. Plus tard dans l’année, il faudra faire le point sur la circulation du virus chez ceux qui ne sont pas vaccinés. Cela pourra générer une nouvelle vague. De plus, il y a aura une mise en parallèle des virus de la grippe et du coronavirus. Il est possible que les cantons devront faire attention. Fin septembre et début octobre, il faudra être vigilant. Mais c’est très différent d’il y a un an, notamment grâce à la vaccination.

L’OFSP complète: Il y a une dimension saisonnière. Dès l’hiver, il y aura la grippe, etc. Il faut éviter une surcharge des hôpitaux.

Question: En Israël, il y a eu beaucoup de personnes vaccinées et réinfectées…

Réponse: Nous suivons la situation. Cette information nous a effrayés. Mais nous suivons pour en tirer les enseignements.
14:40
Quid de la vaccination des enfants
Question: L’OFSP a recommandé de vacciner les jeunes de plus de 12 ans. Mais avec quelques cautèles. Qu’en est-il?

Réponse: Nous voulons que le plus de monde soit vacciné. Mais ce n’est pas un appel vibrant à la vaccination à tous les enfants. C’est une recommandation, le vaccin est sûr et nous en avons assez. L’objectif est de vacciner les adultes, les ados et puis les enfants. C’est un sujet délicat et c'est pourquoi il faut faire attention avec les recommandations.

Question: Une entreprise qui souhaite faire une fête. Peuvent-elles le faire désormais à l’intérieur?

Réponse: Oui sans certificat. Mais maximum 250 personnes masquées.
14:36
«Ce que nous avons connu cet hiver ne devrait pas se reproduire»
Question: C’est presque un retour à la normalité. Quelle prochaine échéance?

Réponse: On peut bientôt partir en vacances. C’est le 5e assouplissement. Depuis l’automne, nous avons eu des phases très intenses. Ce n’est pas facile. La prochaine étape sera de dire où nous en sommes vers la phase de normalisation, soit quand tous ceux qui veulent être vaccinés l’ont été. Dès que nous avons passé ce cap, nous passons à la normalisation, à la mi-août.

Mais attention, ce n’est pas terminé. Il y a eu des moments similaires par le passé. Toutefois, il y a beaucoup de signaux positifs. Ce que nous avons connu cet hiver ne devrait pas se reproduire.

Et d’annoncer que les conférences des experts de la Confédération n’auront plus lieu que toutes les deux semaines.
14:31
Pas de soirée dansante, mais mariage permis. On fait comment?
Question: Pourquoi pas de manifestation dansante alors que les mariages sont acceptés? Peut-on danser dans un mariage? Comment ça marche concrètement?

Réponse d’un expert: Nous sommes conscients de la complexité. Il doit pouvoir être possible de danser entre personnes qui ont un certificat Covid. Dans un mariage, il faut faire preuve de pragmatisme.


Question: Peut-on mélanger une manifestation avec ET sans certificat?


Réponse: Non. Par contre, on peut aller avec le certificat dans une manifestation qui ne le demande pas. Mais pas l’inverse.
14:26
«La situation est sous contrôle, l’été arrive, avec les vacances»
Question: Vous allez plus loin que prévu mais seuls 50% de la population devraient être entièrement vaccinés fin juin. Pourquoi ne pas attendre pour les ouvertures?

Réponse d’Alain Berset: Il reste des mesures. La situation évolue favorablement depuis plusieurs semaines. La situation est sous contrôle, l’été arrive, avec les vacances. Nous ne voulons pas garder des mesures juste pour garder des mesures. De plus, nous maintenons le masque à l’intérieur, c’est une mesure très efficace.

Enfin, quand il y a eu la mise en consultation le 11 juin, nous ne savions pas comment allait évoluer la situation.

Question: Pas de masque pour les activités sportives et culturelles. Aussi à l’intérieur, comme un fitness?

Réponse d’un expert: A l’intérieur, il suffit de faire le traçage pour parcourir la chaîne de transmission. Cela suffit pour assurer une certaine sécurité.

Alain Berset complète: oui, c’est un petit risque. Mais nous visons avec le risque depuis le début. Mais c’est un risque calculé.
14:20
Pourquoi des limites pour les réunions privées?
Question d’un journaliste: Pourquoi limiter à 30 personnes les réunions privées?

Car dans ce genre de situation, il n’y a plus aucune mesure qui reste. «Nous devons aussi être cohérents avec l’ensemble du système. Il y a quelques règles ailleurs, où c’est nécessaire. Et imaginer les fêtes privées de 150 personnes sans mesures, ce ne serait pas cohérent.»

Question: Quand sera reconnu le certificat suisse à l’étranger?

«Tout dépend du rythme des autres pays avec leur solution. Mais je pense que ça va aller assez vite. Toutefois, ce ne sera pas le cas partout dès le 1er juillet. Je recommande d’avoir une version papier sur soi dans la première phase, car il y a des éléments explicatifs», répond le conseiller fédéral.
14:16
«C’est un grand pas. Un pas courageux»
«C’est un grand pas courageux. Nous cherchons toujours les bonnes mesures pour ne pas perdre le contrôle. Dès que c’est possible et raisonnable, nous rouvrons», lance Alain Berset.

Mais n’oubliez pas, ajoute-t-il: «Nous ne sommes pas encore dans la phase de normalisation. Nous sommes dans une phase de stabilisation et toutes les personnes qui veulent se faire vacciner le fasse. Nous avons les vaccins et il faut bien mener à son terme la campagne.»
14:10
Les mesures restantes, un petit résumé
Alain Berset énumère ce qu’il est possible de faire ou ce qui ne l’est pas dès le samedi 26 juin.

Voici un petit résumé en image :
Nous avons aussi fait une liste, point par point, des nouveaux assouplissements. C’est par ici!
14:08
«Presque plus aucune restriction»
L’assouplissement arrive très vite, dès samedi. «Mais nous ne voyons pas pourquoi il faut attendre», dit Alain Berset. Il relève qu’il ne reste bientôt plus aucune restriction, à part pour les espaces intérieurs.

«Pour l’intérieur, nous devons éviter les mauvaises surprises, raison pour laquelle nous conservons le port du masque. On verra ce qu’il est possible de faire dès le mois d’août. »

Alain Berset poursuit en expliquant que les quelques mesures restantes doivent être respectées.
14:05
Alain Berset prend la parole
Il commence par dire que c’est un allègement majeur des mesures de lutte contre le coronavirus.

«Nous avons fait une analyse profonde et sommes d’avis qu’on peut faire un grand pas en avant. Depuis deux semaines, la situation ne fait que de s’améliorer. Les ouvertures du début du mois n’ont pas eu d’effets négatifs.»

De plus, les vaccins protègent bien, assure le conseiller fédéral, aussi contre le variant Delta (anciennement indien).

«A la veille des vacances, nous sommes dans une situation enviable», se réjouit-il.
14:01
Le conférence de presse commence!
Avant tout, si vous souhaitez tout savoir en un coup d’oeil, on vous a préparé cette petite page de résumé.
13:54
Un aperçu de ce qui pourrait être dit
Ce matin, nous avons publié quelques éléments de réponses de ce qui devrait être annoncé. Si jamais, c’est par ici!
13:49
Le Conseil fédéral s’exprimera à 14h
Le conseiller fédéral Alain Berset se présentera seul devant la presse à 14h. Il exposera le 5e assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus.

Comme watson vous l’indiquait ce matin, le chef du département de la Santé va probablement annoncer la fin du masque à l’extérieur et la levée de plusieurs limitations du nombre de personnes (dans les restaurants et sur les terrasses, pour le sport et la culture, etc.).

Confirmation (ou pas) dans quelques minutes !
13:39
La Suisse compte 154 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures
Selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), la Suisse compte mercredi 154 cas supplémentaires de Covid en 24 heures,. On déplore deux décès supplémentaires et 16 malades ont été hospitalisés.

Durant les dernières 24 heures, les résultats de 18 660 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 0,83%.

Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 2798, soit 32,37 nouvelles infections pour 100 000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,53. Les patients Covid-19 occupent 6,80% des places disponibles en soins intensifs, dont le taux d'occupation est de 71,80%.

Au total 6 731 891 doses de vaccin ont été administrées et 2 648 104 personnes ont déjà reçu deux doses. La Suisse a reçu jusqu'à présent 7 276 575 doses de vaccins. Des certificats ont déjà été émis pour 2 276 877 personnes vaccinées.

Quant aux variants du coronavirus, 18 109 cas ont été attribués au variant Alpha (B.1.1.7), 249 au variant Beta (B.1.351), 21 au variant Gamma (P.1) et 17 au variant Delta (B.1.617.2).

Depuis le début de la pandémie, 702 278 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur un total de 8 176 521 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le total des décès s'élève à 10 331 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 29 070.

Le pays dénombre par ailleurs 1370 personnes en isolement et 2685 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 2740 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine. (ats)
12:37
Prolongation de l'engagement de la protection civile
Le déploiement de la protection civile dans la gestion de la crise du coronavirus se poursuivra jusqu'au 31 octobre. Face aux besoins sanitaires, le Conseil fédéral a prolongé mercredi le délai de convocation de quatre mois supplémentaires.

Actuellement, près de 1000 membres de la protection civile sont engagés chaque semaine dans la gestion de la crise. Ils sont principalement affectés dans les centres de vaccination et les équipes de vaccination mobile.

La nécessité de cet appui dans le cadre des campagnes de vaccination ne va pas faiblir ces prochains mois, relève le Conseil fédéral. Dans certains cantons, des membres de la protection civile ont même été formés pour effectuer eux-mêmes des vaccinations. Les jours de service seront financés par un crédit supplémentaire de neuf millions de francs.

Depuis le début de la pandémie, la protection civile a effectué près de 510 000 jours de service. Une première convocation a pris fin en juin 2020. La deuxième convocation était prévue jusqu'au 31 mars 2021, mais a dû être prolongée à deux reprises. Elle représente déjà 190 000 jours de service. (ats)
11:20
Les croisiéristes prêts à reprendre le large, sous surveillance
La reprise prochaine des croisières en France est «une fête» pour les armateurs, que ne gâcheront ni le protocole sanitaire ni le souvenir de touristes bloqués en mer par la pandémie.

Le 4 juillet, deux «géants des mers» quitteront le port de Marseille, après plus d'un an d'arrêt: le SeaSide de MSC Croisières, et le Costa Smeralda de Costa Croisières, les deux leaders du secteur en Europe.

Le protocole sanitaire prévu est «draconien (...) avec un niveau de sécurité bien supérieur à tous les autres secteurs touristiques», assure Erminio Eschina, président de la Cruise Lines International Association (Clia): tests anticovid avant et après chaque sortie du bateau, quarantaine en sus pour l'équipage, excursions «bulles» encadrées par l'armateur obligatoires, jauge limitée dans les piscines... Pour s'y plier, les paquebots qui vont partir cet été ne seront remplis qu'à 70% de leur capacité.
Passengers stand on the deck of the 92,409-ton,16-deck MSC Orchestra cruise ship as it departs from Venice, Italy, Saturday, June 5, 2021. The first cruise ship leaving Venice since the pandemic is set to depart Saturday amid protests by activists demanding that the enormous ships be permanently rerouted out the fragile lagoon, especially Giudecca Canal through the city's historic center, due to environmental and safety risks. (AP Photo/Antonio Calanni)
10:56
Le variant Delta a encore progressé dans le monde
Le variant Delta s'est encore étendu à cinq territoires supplémentaires la semaine dernière. Il a été identifié dans 85 pays ou régions.

Selon des données publiées mardi soir par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la prévalence de ce variant trouvé en premier en Inde doit être authentifiée dans neuf autres territoires. En Suisse, cette souche représente environ 10% des nouvelles infections.

A lire aussi:
- La Suisse est «bien préparée» pour affronter le variant Delta
- Au Royaume-Uni, le variant indien s'invite en plein déconfinement
- Le variant indien est-il plus dangereux? Voici tout ce qu'on sait
10:54
Les habitants de Sydney ont interdiction de quitter la ville
La majorité des habitants de Sydney ont interdiction de quitter la plus grande ville du pays à partir de mercredi en raison d'un cluster du variant Delta du Covid-19, ont annoncé les autorités. Elles redoutent sa propagation à d'autres régions.

Plus d'une trentaine de personnes ont été déclarées positives depuis l'apparition, la semaine dernière, de ce foyer épidémique dans le quarter de Bondi Beach à Sydney.

La première ministre de Nouvelle-Galles du Sud, Gladys Berejiklian, a annoncé l'entrée en vigueur à compter de mercredi de l'interdiction de quitter Sydney sauf pour motifs impérieux. Le nombre de personnes autorisées à se rassembler a de nouveau été limité.

L'Australie, qui a jusqu'à maintenant plutôt bien contenu la propagation du Covid-19 sur son sol, totalise depuis le début de la pandémie moins de 30 000 cas de Covid-19 - la plupart dans l'Etat de Victoria - et moins d'un millier de morts pour 25 millions d'habitants.

L'homme à l'origine du cluster serait un chauffeur travaillant pour des équipages de compagnies aériennes qui aurait été contaminé par le très contagieux variant Delta du virus, identifié pour la première fois en Inde.
7:12
Novartis va remplir 50 millions de doses du vaccin de Pfizer
Novartis prévoit de produire plus de 50 millions de doses du vaccin de Pfizer/Biontech contre le Covid-19 dans son usine de Stein (AG) en 2021, a rapporté mardi soir l'agence de presse Reuters. Novartis a confirmé l'information après que l'autorité de réglementation des médicaments de l'Union européenne a donné son agrément à l'usine concernée. Novartis et Biontech avaient déjà convenu en janvier que la multinationale pharmaceutique bâloise fournirait la capacité de production nécessaire à la fabrication du vaccin, Novartis disposant d'installations de production aseptique sur son site de Stein. Selon l'accord, Novartis remplira des flacons avec le principe actif ARNm de BioNTech dans des conditions aseptiques.
7:06
Objectif de vaccination fixé par Biden pour le 4 juillet manqué
L'objectif fixé par Joe Biden de 70% de la population adulte avec au moins une injection de vaccin anti-Covid au 4 juillet, jour de la fête nationale, sera manqué, a déclaré mardi un responsable de la Maison Blanche. Il s'agit de la première cible manquée en termes de vaccination pour le président américain. Celui-ci avait fait de la montée en puissance de la campagne d'immunisation sa priorité de début de mandat. Ce but sera atteint «pour les adultes de 27 ans et plus» d'ici le 4 juillet, a déclaré Jeff Zients, coordinateur de la lutte contre le Covid-19 pour la Maison Blanche. «Nous pensons que cela prendra quelques semaines de plus pour arriver à 70% de tous les adultes avec au moins une dose» reçue, a-t-il ajouté lors d'un point presse.
7:03
L'Italie reçoit le feu vert de Bruxelles pour son plan de relance
L'Italie a reçu le feu vert de la Commission européenne pour son plan de relance. Celui-ci est censé revigorer une économie terrassée par la pandémie de coronavirus, a annoncé mardi le chef du gouvernement Mario Draghi. «C'est une journée de fierté pour notre pays», a-t-il souligné depuis les mythiques studios de Cinecittà à Rome, la cité du cinéma italienne, lors d'une conférence de presse commune avec la présidente de la Commission Ursula von der Leyen. Première bénéficiaire du méga-plan de relance européen de 750 milliards d'euros, l'Italie recevra au total 191,5 milliards d'euros de Bruxelles, dont 68,9 milliards en subventions directes. «Une occasion unique dans la vie» Le plan de relance européen, financé par un emprunt commun inédit, «est une occasion unique dans la vie» que «nous devons saisir pour préparer l'avenir», a déclaré Mme von der Leyen. «Nous avons toujours été conscients du fait qu'il faudra une combinaison de réformes et d'investissements pour relancer l'économie quand nous sortirons de cette crise pour faire un bond en avant vers la modernisation de notre économie», a-t-elle souligné. Le plan de relance italien «aura un impact d'environ 1,5 à 2,5 points de PIB et devrait créer plus de 240 000 nouveaux emplois en Italie d'ici 2026», a-t-elle ajouté.
18:47
La pandémie exploitée par des extrémistes à des fins de propagande
Des groupes extrémistes et djihadistes ont cherché à profiter de la pandémie pour diffuser leur propagande, a déclaré mardi l'agence européenne de police Europol. Et cultiver une méfiance à l'égard des gouvernements et des institutions.

«Les terroristes exploitent la polarisation de la société pour polluer le climat social avec des idéologies violentes», a indiqué Europol dans un communiqué.
16:17
Vaud ouvre la vaccination aux enfants dès 12 ans
Le canton de Vaud ouvre dès mardi la vaccination aux enfants de 12 à 15 ans, a-t-il annoncé dans la foulée des recommandations de l'OFSP et de la Commission fédérale pour les vaccinations.

Comme pour les 16 –17 ans, cette vaccination se fera dans quatre centres, situés dans les quatre régions du canton: au Chuv à Lausanne, à l’HRC (Hôpital Riviera-Chablais) à Rennaz, à l’EHC (Ensemble Hospitalier de la Côte) à Morges, et aux Établissements Hospitaliers du Nord vaudois (eHnv) à Yverdon, écrivent les autorités.

Fin avril, Vaud avait été le premier canton de Suisse à autoriser la vaccination aux personnes de 18 ans et plus. Depuis le 17 mai, c'était au tour des jeunes de 16 à 17 ans de pouvoir profiter du vaccin.
15:48
Vaud: 400 000 personnes vaccinées
400 000 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin dans le canton de Vaud. C'est ce qu'affirment mardi les autorités vaudoises sur Twitter.

15:39
Certificat sanitaire: les référendaires à la chasse aux signatures
Les Amis de la Constitution repartent au combat. Ensemble avec le Réseau Choix Vaccinal, ils soutiennent un nouveau référendum qui s'attaque aux modifications de la loi Covid-19 datant de mars dernier, à savoir sur le certificat sanitaire et le traçage. Il y a dix jours, les citoyens ont approuvé la loi sur le Covid-19 à une majorité de 60%.

Avant de pouvoir voter sur ces nouvelles modifications législatives, il faudra d'abord récolter 50 000 signatures d'ici au 8 juillet. Werner Boxler, coprésident du groupe, se montre «très optimiste»: «On les aura. Nous avons déjà récolté 11 000 signatures environ à ce jour», dit-il. Au moins quatre comités référendaires ont été constitués pour combattre ce certificat sanitaire, dont un sous la houlette des Jeunes UDC.

«Il n'existe pas d'obligation vaccinale en droit suisse», a pour rappelé Michelle Cailler, juriste au sein des Amis de la Constitution. «La Suisse s'apprête donc à mettre en place un véritable 'Apartheid sanitaire', une société de castes, à deux vitesses», s'est-elle inquiétée.
15:09
La valeur R est supérieure à 1 dans les Grison, mais il ne faut pas s'inquiéter
Un journaliste demande: y a-t-il une explication au fait que la valeur R dans les Grisons soit supérieure à 1?

Patrick Mathys explique que l'incidence de l'infection en Suisse n'est pas homogène. Mais il ne s'inquiète pas de la situation dans les Grisons et souligne que la tendance des infections est à la baisse dans toute la Suisse.
15:06
Le variant Delta pourrait devenir dominant en Suisse
Une autre question: Combien de temps faudra-t-il avant que la variante Delta ne devienne dominante?

Patrick Mathys souligne que la situation en Suisse n'est pas comparable à celle du Royaume-Uni. Pendant longtemps, il a été de l'ordre de 2%, mais il y a maintenant une augmentation. «Il est tout à fait possible qu'il devienne dominant dans les prochaines semaines, mais nous ne le savons tout simplement pas».
15:05
Traçage des contacts pour limiter le variant Delta
Question: Le variant Delta est-il considéré comme une menace en Suisse?

Patrick Mathys a déclaré qu'il serait impossible d'empêcher la propagation de ce variant. Toutefois, il peut être ralenti. Pour ce faire, il faut intensifier le traçage des contacts, par exemple en cas de suspicion de la variante Delta. «Grâce au faible nombre de cas, les cantons ont désormais la capacité de le faire».
15:01
Bientôt le fin du masque?
L'obligation de porter un masque pour les double vaccinés sera-t-elle bientôt levée? Anne Lévy a répondu que le Conseil fédéral se prononcera prochainement sur ces questions. Le journaliste a demandé l'avis d'un expert sur la question. Il ne reçoit pas de réponse, Lévy s'adressera au Conseil fédéral.
14:55
Discrimination pour les tests rapides?
Une journaliste demande: Les convalescents qui ont seulement été testés positifs avec un test rapide n'obtiennent pas de certificat Covid. N'est-ce pas de la discrimination?

Anne Lévy justifie cela par une décision de l'Union Européenne. Elle rappelle, toutefois, que depuis plusieurs semaines, un test PCR est recommandé en cas de test rapide positif. Toutefois, cette situation ne concerne qu'une petite minorité en Suisse.
14:51
«La volonté de se faire vacciner est plus haute que prévu»
Une journaliste interroge Anne Lévy au sujet de la vaccination.

«La volonté de se faire vacciner est plus haute que ce qu'on avait prévu. L'intérêt est élevé, la vaccination va probablement durer un peu plus longtemps», répond Lévy. Cela va-t-il baisser? «C'est probable, mais je crois que cela ne sera le cas qu'à partir de l'automne».
14:47
«Nous constatons une baisse du respect des mesures de protection»
Rudolf Hauri, président de l'Association des médecins cantonaux, déclare: «Nous constatons une baisse du respect des mesures de protection», notamment lors des salutations. Il comprend que la situation actuelle rende la chose tentante, mais dans le même temps, il met en garde contre toute imprudence.

Rudolf Hauri s'exprime également au sujet des événements-pilote. «Il est encore trop tôt pour tirer un bilan définitif. Toutefois, l'ambiance est positive, dans la perspective de nouvelles ouvertures», a-t-il déclaré.
14:44
Christoph Berger: 12 mois de protection contre une maladie légère
Christoph Berger en vient maintenant à la durée de la protection après une vaccination complète (deux doses ou infection et une dose). Une personne ayant reçu une vaccination complète serait protégée contre une maladie bénigne pendant au moins 12 mois. Dans de rares cas, moins fréquents et moins nombreux, une personne totalement vaccinée peut encore infecter une autre personne.
14:40
Vaccination des ados: les jeunes devraient procéder à une évaluation des risques avec leurs parents
Christoph Berger, président de la commission fédérale pour les vaccinations, s'exprime au sujet de la vaccination des ados. Il estime que les jeunes devraient procéder à une évaluation des risques avec leurs parents, puis se faire vacciner s'ils le souhaitent. L'OFSP encourage le vaccin dès l'âge de 12 ans, «pour se protéger contre la maladie elle-même, mais aussi pour prévenir d'autres infections et ainsi se prémunir contre les conséquences d'autres mesures de protection».

Il n'y a pas d'objectif de vaccination pour ce groupe, et les jeunes de 12 à 16 ans n'ont pas besoin d'un certificat Covid pour les manifestations.

Berger estime que la vaccination est particulièrement recommandée pour les adolescents souffrant de maladies chroniques.
14:33
«Les personnes entièrement vaccinées sont très bien protégées contre le variant Delta»
Mathys rappelle pourquoi la variante delta est dangereuse. Il a été démontré qu'elle se propage actuellement de manière relativement rapide. «La bonne nouvelle, cependant, est que les résultats obtenus en Grande-Bretagne montrent que les personnes entièrement vaccinées sont très bien protégées contre la Delta. Avec une seule dose, la vaccination offre une protection nettement moindre».

Patrick Mathys suppose qu'environ 10% des infections sont actuellement causées par la souche delta. Cette proportion est comparable à celle de l'Allemagne, de la France et de l'Italie. La situation est différente au Royaume-Uni, où la grande majorité des infections est déjà attribuable à la variante delta.

La Suisse est «bien préparée» pour affronter le variant Delta
14:31
L'OFSP recommande de vacciner les ados
Suite à l'homologation par Swissmedic, au début du mois, du vaccin Pfizer-Biontech pour les adolescents de 12 à 15 ans, l'Office fédéral de la santé publique et la Commission fédérale de vaccination recommandent la vaccination pour cette tranche d'âge. D'ici 2021, la Suisse disposera de suffisamment de vaccins pour permettre aux adolescents d'être également vaccinés, souligne un communiqué.
14:28
«La proportion de la variante delta est en augmentation»
Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l'OFSP, s'exprime sur la situation épidémiologique actuelle. «L'évolution continue d'être encourageante, la valeur R est stable et nettement inférieure à 0,8, elle est à 0,53. Cela conduit à une nouvelle nette diminution des nouvelles infections. Cependant, la proportion du variant delta, plus infectieux, est en augmentation». Toutefois, la situation n'est pas homogène dans tous les cantons.

L'évolution globale des hospitalisations est également encourageante, a ajouté Mathys.
14:25
Le vaccin de Curevac pas encore homologué
Le vaccin de Curevac n'a pas encore été homologué en Suisse. Il n'est pas encore certain s'il sera utilisé pour la campagne de vaccination, a ajouté Anne Lévy.
14:24
Les certificats Covid sont très demandés
A ce jour, plus de deux millions de certificats de vaccination ont déjà été délivrés, précise Anne Lévy. D'ici la fin du mois de juin, toutes les personnes vaccinées pourront recevoir un certificat de vaccination si elles le souhaitent.
14:21
«La situation de la vaccination continue d'être encourageante»
La directrice de l’OFSP, Anne Lévy, s'exprime sur la campagne de vaccination en Suisse. «La situation de la vaccination est toujours positive. 37% des adultes sont totalement protégés, 57% ont déjà reçu une vaccination». Ainsi, l'objectif de voir plus de 60% des adultes recevoir une première vaccination d'ici la fin du mois de juin pourra être atteint.

Qu'en est-il des livraisons de vaccins au cours des prochains mois? «Des millions de doses vont arriver en continu au cours des trois prochains mois», précise Anne Lévy. D'ici la deuxième quinzaine d'août, plus de la moitié des personnes les plus exposées, adultes et adolescents de plus de 12 ans, devraient avoir été vaccinées.
14:01
Les experts de l'OFSP s'expriment à 14h15
Les experts de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) vont s'exprimer devant la presse à 14h15. Seront présents:

- Anne Lévy, directrice de l’OFSP

- Patrick Mathys, chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l'OFSP

- Christoph Berger, président de la commission fédérale pour les vaccinations

- Rudolf Hauri, président de l'Association des médecins cantonaux
13:48
Plus de 30% de la population entièrement vaccinée en Suisse
En Suisse, 6 731 891 vaccinations ont été réalisées jusqu'à dimanche. Le nombre de personnes entièrement vaccinées s'élève à 2 648 104. Cela correspond à 30,6% de la population du pays.

Du 14 juin au 20 juin, 611 689 doses de vaccin ont été administrées, selon les données publiées mardi sur le site de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

En outre, 11 991 doses de vaccin ont été livrées aux cantons, mais n'ont pas encore été employées. Par ailleurs, 556 675 doses sont stockées par la Confédération.

A lire aussi:
- La Suisse pourrait ouvrir la vaccination aux 12-15 ans dès la semaine prochaine
- La vaccination contre le Covid séduit trois quarts des Suisses
13:39
La Suisse compte 130 nouveaux cas de coronavirus en 24 heures
La Suisse compte mardi 130 cas supplémentaires de coronavirus en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Un décès de plus a été enregistré et treize malades ont été hospitalisés.
Durant les dernières 24 heures, les résultats de 17 132 tests ont été transmis, indique l'OFSP. Le taux de positivité s'élève à 0,76%. Sur les quatorze derniers jours, le nombre total d'infections est de 3069, soit 35,5 nouvelles infections pour 100 000 habitants. Le taux de reproduction, qui a un délai d'une dizaine de jours, est lui de 0,53.
11:00
Plus de 100 nouveaux cas de corona en Israël pour la première fois depuis avril
Après quelques nouvelles infections au Covid en Israël récemment, plus de 100 nouveaux cas ont été détectés en une journée pour la première fois depuis environ deux mois. 125 personnes avaient été testées positives la veille, a annoncé, mardi, le ministère de la Santé.

Le directeur général du ministère de la Santé, Chesi Levy, avait auparavant déclaré à la télévision israélienne qu'environ 70% des nouvelles infections étaient liées à la variante delta du virus. La moitié des personnes nouvellement infectées étaient des enfants, a-t-il précisé, et un tiers avait été vacciné. La variante delta a été découverte en Inde et est considérée comme particulièrement contagieuse.

En Israël, pays de neuf millions d'habitants, environ 5,5 millions de personnes ont déjà reçu le premier vaccin, et plus de 5,1 millions de personnes ont également reçu la deuxième dose. La campagne de vaccination a connu un grand succès, surtout au début, et a fait sensation au niveau international. Après une récente stagnation, le nombre de vaccinations augmente à nouveau lentement, de même que le nombre d'infections.

À la mi-juin encore, le nombre de nouvelles infections par jour en Israël était faible. Dimanche, cependant, après une épidémie de Covid dans les écoles, les élèves de deux villes ont à nouveau dû porter des masques. L'obligation de porter un masque a été levée dans tout le pays il y a environ une semaine seulement, en raison du faible nombre d'infections. Le gouvernement a également décidé d'étendre la capacité de dépistage pour les voyageurs à l'aéroport.

En raison de la situation de l'infection et de la propagation du variant Delta, le ministère de la Santé recommande de plus en plus la vaccination des jeunes de 12 à 15 ans. Auparavant, la recommandation ne s'appliquait qu'aux patients à haut risque et aux voyages à l'étranger. (ats/jah)
epa09282860 A Palestinian medical worker receives a COVID-19 vaccine at the Palestinian Red Crescent Hospital in the West Bank city of Hebron, 18 June 2021. The Israeli government on 18 June said it agreed on a deal with the Palestinian Authority (PA) according to which Israel will transfer between 1 million and 1.4 million doses of the Pfizer coronavirus vaccine presently in stock in Israel that will expire soon to the PA. In return, Israel will receive an identical quantity of new vaccine doses from Pfizer during September and October 2021.  EPA/ABED AL HASHLAMOUN
Plus de 5,1 millions d'Israéliens ont reçu deux doses.
10:24
L'Université de Lausanne en présentiel à la rentrée
L'Université de Lausanne (UNIL) prépare sa rentrée de septembre entièrement en présentiel. Le système des jetons de couleur, qui répartissait les étudiants en trois groupes, ne sera pas reconduit.

«Nous avons eu confirmation, par les autorités sanitaires, que nous pouvons prévoir une rentrée en présentiel sans restriction. Nous sommes soumis à une seule condition: proposer un programme de dépistage à l'intention de la communauté universitaire», explique mardi le vice-recteur Giorgio Zanetti.

Un tel dispositif est opérationnel depuis le 17 juin dernier sur le campus lausannois. Chaque collaborateur ou étudiant qui le souhaite peut effectuer un test Covid-19 lors de sa venue sur le campus. Il s'agit d'un autotest par prélèvement nasal. Des cabines privatives, avec accueil, ont été installées dans deux bâtiments.

Dès la rentrée de septembre, l'enseignement se déroulera entièrement en présentiel, mais pas exclusivement, précise le vice-recteur. «Nous avons l'intention de continuer à exploiter l'infrastructure mise en place depuis plus d'un an pour conserver par exemple la possibilité de suivre des cours à distance, en direct ou en différé».
7:10
Cuba: le candidat-vaccin Abdala efficace à 92,28%
Le candidat-vaccin Abdala, développé par Cuba contre le coronavirus, affiche une efficacité de 92,28% contre la maladie, a annoncé lundi le laboratoire qui l'a mis au point. Il s'agit du premier vaccin créé en Amérique latine.



«Abdala, candidat-vaccin de Cuba du CIGB, montre une efficacité de 92,28% au bout de trois doses», a annoncé sur Twitter le Centre d'ingénierie génétique et biotechnologique (CIGB), alors qu'Abdala, en phase finale d'essais cliniques, doit recevoir l'autorisation officielle des autorités cubaines fin juin ou début juillet. (ats)
7:08
La Colombie dépasse les 100 000 morts
La Colombie a dépassé, lundi, le nombre des 100 000 morts liés à l'épidémie de coronavirus. Elle a également enregistré un nouveau record de décès en 24 heures, avec plus de 600 morts, a indiqué le ministère de la Santé.

Après trois semaines de manifestations rassemblant des milliers de personnes dans les rues contre le gouvernement du président conservateur Ivan Duque, ce pays de 50 millions d'habitants traverse le pire moment de cette épidémie. Il compte désormais 100 582 morts dont 648 au cours des dernières 24 heures, a précisé le ministère.

Proportionnellement à sa population, la Colombie est le quatrième pays déplorant le plus de décès dus à la pandémie en Amérique latine et dans les Caraïbes, et le sixième avec le plus d'infections, selon un décompte de l'AFP.

«Plus de 10 000 morts auraient pu être évitées si nous n'avions pas eu ces rassemblements au cours des six ou sept dernières semaines», a affirmé le président colombien, Ivan Duque, dans une déclaration publique.

Plus d'articles sur le Covid en Suisse

Les mesures anti-Covid ont-elles été proportionnées?

Link zum Artikel

Pourquoi les hospitalisés du Covid sont plus jeunes aujourd'hui

Link zum Artikel

Le plan de sortie de pandémie de Berne est-il bien légal?

Link zum Artikel

Tous les chiffres du coronavirus en Suisse

Link zum Artikel

Une année de Covid-19, retour en images

1 / 13
Une année de Covid-19, retour en images
source: sda / alessandro crinari
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

TikTok découvre... la salade de fruits

Assouplissements pour l’été dès ce samedi: tout ce qu’il faut savoir

Fin du masque à l’extérieur, plus de limite à table dans les restaurants et sur les terrasses: voici point par point les mesures d’assouplissements qui entreront en vigueur ce samedi 26 juin.

Dès ce samedi 26 juin, il sera possible de faire bien plus de choses en Suisse. Après la consultation lancée il y a deux semaines, le Conseil fédéral a entériné ses propositions. Comme attendu, il ira même un peu plus loin que prévu dans l’assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus.

watson a compilé ici toutes les informations sur ce cinquième assouplissement, point par point.

Il n’est plus nécessaire de porter le masque dans les espaces extérieurs des installations …

Lire l’article
Link zum Artikel