DE | FR

Un ultraconservateur élu président en Iran

Ebrahim Raisi, a candidate in Iran's presidential elections waves to the media after casting his vote at a polling station in Tehran, Iran Friday, June 18, 2021. Iran began voting Friday in a presidential election tipped in the favor of a hard-line protege of Supreme Leader Ayatollah Ali Khamenei, fueling public apathy and sparking calls for a boycott in the Islamic Republic. (AP Photo/Ebrahim Noroozi)
Ebrahim Raisi

Ebrahim Raïssi. Image: sda

Ebrahim Raïssi a remporté la présidentielle iranienne de vendredi au premier tour avec plus de 62% des voix.



Les Iraniens ont élu un nouveau président au premier tour, a déclaré, samedi, le président sortant Hassan Rohani, accréditant, avant même l'annonce des résultats officiels, l'idée d'une victoire de l'ultraconservateur Ebrahim Raïssi, archifavori du scrutin de la veille, a remporté la présidentielle avec plus de 62% des voix, selon des résultats officiels partiels publiés samedi en fin de matinée.

«Je félicite le peuple pour son choix»

Hassan Rohani, président sortant

C'est qui ce monsieur?

Ebrahim Raïssi, 60 ans, est un religieux traditionaliste et jusqu'alors chef du système judiciaire iranien. Ultraconservateur, décrit comme étant «sans grand charisme», il se présente comme le champion de la lutte contre la corruption et de la défense des classes défavorisées. Cet adepte de la répression a condamné à mort des milliers de prisonniers politiques, rappelle Le Monde.

«Mes félicitations officielles viendront plus tard, mais on sait qui a eu suffisamment de voix lors de cette élection et qui est élu aujourd'hui par le peuple»

Hassan Rohani, président sortant

Dans des messages sur Instragram, sur Twitter ou relayés par les médias iraniens, les trois candidats opposés à Raïssi ont reconnu à leur manière sa victoire.

Selon les médias d'Etat, le dépouillement était encore en cours en début de matinée samedi. Les chiffres de la participation et les résultats définitifs sont attendus avant midi (9h30 heure suisse). (ats)

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Mahmoud Abbas annonce le report des législatives palestiniennes

Les élections parlementaires palestiniennes sont sur la sellette du fait des tensions avec Israël. Alors que l’Etat hébreu interdit le scrutin dans des bureaux de vote à Jérusalem-Est. Côté Palestinien, la polémique enfle.

Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne, a annoncé, dans la nuit de jeudi à vendredi, un report des premières élections en 15 ans dans les Territoires palestiniens.

Le président de l’Autorité palestinienne persiste et signe: la tenue du scrutin doit être «garantie» à Jérusalem-Est, annexée par Israël. Et dans la foulée de cette décision, la Commission électorale palestinienne a annoncé l'arrêt de ses activités visant à préparer ces élections.

A Ramallah, où l'Autorité …

Lire l’article
Link zum Artikel