DE | FR

Los Angeles: le père de l'ado tuée veut la prison pour les policiers

Juan Pablo Orellana Larenas, le père de l'adolescente âgée de 14 ans Valentina Orellana-Peralta,  tuée par une balle perdue, s'exprime lors d'une conférence de presse devant le siège de la police de Los Angeles.
Juan Pablo Orellana Larenas, le père de l'adolescente âgée de 14 ans Valentina Orellana-Peralta, tuée par une balle perdue, s'exprime lors d'une conférence de presse devant le siège de la police de Los Angeles.Image: sda
La victime, de nationalité chilienne, était décédée sur le coup le 23 décembre dans le magasin de North Hollywood, où elle s'était rendue avec sa mère.
29.12.2021, 05:3829.12.2021, 07:26

Le père d'une adolescente de 14 ans tuée par une balle perdue près de Los Angeles lors d'une intervention de la police dans un magasin a demandé à ce que les agents impliqués aillent «tous en prison».

«La seule chose que je veux, c'est la justice pour ma fille. Je n'aurai pas de repos avant que tous ces criminels soient en prison, chacun d'eux.»
Juan Pablo Orellana, le père de la jeune ado tuée par une balle perdue, Valentina Orellana-Peralta.

«Elle est morte dans mes bras»

La police de Los Angeles avait été appelée dans le magasin où un homme venait d'agresser plusieurs femmes, blessant l'une d'elles à l'aide d'un lourd cadenas de vélo. A leur arrivée, les policiers avaient découvert dans les rayons du magasin une femme en sang à quelques mètres du suspect.

«Nous étions toutes les deux dans une cabine d'essayage, afin d'acheter des vêtements pour Noël. Nous avons entendu des cris, nous nous sommes assises en nous prenant dans les bras, en train de prier, lorsque quelque chose a frappé Valentina. Elle est morte dans mes bras. Je n'ai rien pu faire.»
Soledad Peralta, la maman de la victime

Le même avocat que celui de la famille de George Floyd

Les parents de Valentina étaient flanqués mardi par leurs avocats, dont Ben Crump, spécialisé dans les décès impliquant des policiers et qui a notamment défendu les familles de George Floyd, Ahmaud Arbery et Breonna Taylor.

Le chef de la police de Los Angeles, Michel Moore, avait présenté ses excuses à la famille et s'est engagé à faire toute la lumière «sur les circonstances qui ont mené à cette tragédie». (ats/jch)

Rien à voir, mais une fouine sème la pagaille dans un supermarché

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Montreux: «Nous avons la preuve qu’ils ont sauté l’un après l’autre»
Le porte-parole de la police vaudoise est formel: les enquêteurs disposent de preuves matérielles leur permettant de décrire le déroulement du drame au moment fatal.

Citant des «témoignages», un article daté du 26 mars, paru sur le site du quotidien français La Voix du Nord, rapporte que, lors du drame survenu deux jours plus tôt à Montreux, le père aurait sauté dans le vide «avec sa fille dans les bras», précédé du fils et des deux sœurs.

L’article