DE | FR

Les petits Suisses sont calés en langues étrangères

Amazing ! Le plurilinguisme est en augmentation et spécialement chez les plus jeunes puisque la moitié d'entre eux jonglent très tôt avec plusieurs langues.



Bild

En Suisse, plus de deux tiers de la population âgée de 15 ans ou plus utilisent régulièrement plus d’une langue. Et, en cinq ans, la part des personnes plurilingues a augmenté et de façon encore plus marquée chez les enfants. C'est l'Office fédéral de la statistique qui le dit dans un communiqué (disponible ici et en plusieurs langues, of course!)

Animiertes GIF GIF abspielen

Le russe n'est pas courant en Suisse, en revanche l'anglais est désormais la langue non-nationale la plus parlée. Image: Giphy

La majorité des moins de 15 ans vivent dans un ménage où l’on parle le suisse allemand (57%). Viennent ensuite le français (28%), l’allemand (16%) et l’italien (8.8%). Et l’anglais s’avère la langue non nationale la plus fréquente (7.5%).

À la maison, la génération la plus jeune est toutefois en contact avec bien d’autres langues: albanais (6.7%), portugais (4.9%), espagnol (4.9%), bosniaque, croate, monténégrin ou serbe (3.8%), turc (2.8%) et plus de 70 autres.

Quelle langue rêvez-vous de maîtriser?

À noter encore qu'à domicile, 33% des moins de 15 ans entendent deux langues différentes. (Et même trois ou plus pour 10% d’entre eux.) Dans l’ensemble de la population, la part des personnes vivant dans un ménage où l’on parle plus d’une langue se monte à 32%. Une bonne nouvelle, surtout quand on pourra de nouveau voyager plus loin que l'épicier du coin.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Thèmes

Alors, elles survivent comment ces terrasses avec cette météo de m...?

Groupe WhatsApp, parasols transformés en parapluie d'urgence, boîtes à emporter toujours prêtes et humour, les cafés-restaurants romands s'organisent comme ils peuvent face aux aléas de la météo. Heureusement, certains clients sont prêts à tout pour l'apéro!

«Il pleut, il fait super froid, il y a du vent. Personne ne va venir aujourd'hui. J'étais justement en train de réfléchir à fermer», confiait Sylvie Borella mercredi matin. Car la patronne du Café du Nord à Sion ne peut rien faire contre les aléas de la météo. Elle a bien un store en terrasse qui permet de protéger quelques tables des averses mais, en cas de bourrasques, elle est obligée de les rentrer.

La patronne souligne que la situation est compliquée pour tout le monde, autant pour elle …

Lire l’article
Link zum Artikel