DE | FR
Frances Haugen veut accumuler des dizaines de documents prouvant que le grand patron Mark Zuckerberg a conscience de la nocivité de ses réseaux sociaux.
Frances Haugen veut accumuler des dizaines de documents prouvant que le grand patron Mark Zuckerberg a conscience de la nocivité de ses réseaux sociaux.keystone/shutterstock

Frances Haugen, l'ennemie de Facebook, attendue comme le messie en Europe

La lanceuse d'alerte et ex-employée qui fait frissonner Facebook depuis un mois va rencontrer les parlementaires de l’Union européenne et de la France cette semaine.
08.11.2021, 09:0908.11.2021, 11:14
Suivez-moi

Après un passage remarqué par le sénat américain – qui a fait l'effet d'une bombe – Frances Haugen donne de la voix de ce côté-ci de l'Atlantique. L'ennemie numéro un déclarée du géant bleu va être auditionnée lundi 8 novembre par les eurodéputés de la commission du marché intérieur.

Un calendrier chargé

Après avoir été entendue le 25 octobre par les parlementaires britanniques, Frances Haugen a participé à l’ouverture du Web Summit de Lisbonne le 1er novembre.

Lundi, l'ingénieure informera le Parlement européen sur les problèmes de sécurité en ligne ou de transparence des algorithmes. Ces renseignements doivent permettre les parlementaires de voter deux textes de loi qui doivent permettre de réglementer les Gafam (les fameux «Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft»). Cette intervention est déjà très attendue selon plusieurs médias.

Ensuite, Frances Haugen passera le 10 novembre par l'Assemblée nationale française. Elle y rencontrera les députés de la commission des Affaires économiques (dont dépendent les questions liées au numérique), mais aussi par ceux de la commission des Lois. Selon 20 Minutes, ils se pencheront dans la foulée sur une proposition de loi consacrée à la protection des lanceurs d’alerte.

Des documents contre Facebook

Il faut dire que Frances Haugen sait de quoi elle parle. Et qu'elle aura bien des choses à raconter: du temps où elle travaillait pour Facebook, elle y a accumulé des dizaines de documents prouvant que le grand patron Mark Zuckerberg a conscience de la nocivité de ses réseaux sociaux... mais qu'il n'est pas du tout motivé à modérer davantage ses contenus.

Vous n'aviez pas suivi? Un rappel des faits ci-dessous👇

Pourquoi? Freiner le trafic ou les interactions générés par des publications irait à l'encontre de son modèle économique. Les réactions des internautes permettent au contraire de mieux les connaître, et donc de leur adresser plus précisément des publicités ciblées.

Décidément, Facebook ne fait pas fort en ce moment...

Un petit tuto pour fuir le géant bleu serait peut-être de mise

Bon, ça n'a strictement rien à voir mais voici des loutres, en veux-tu en voilà!

1 / 15
Des loutres, en veux-tu en voilà
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Toujours du côté de l'Europe, Macron et Merkel ne savent pas comment se dire adieu... et c'est drôle.

Facebook vous fascine? Voici tout à son sujet...

Facebook ne scannera plus vos visages... pour l'instant

Link zum Artikel

Pourquoi la fin de Facebook pourrait arriver plus vite que prévu

Link zum Artikel

La lanceuse d'alerte de Facebook veut que Zuckerberg démissionne

Link zum Artikel

Zuckerberg répond à ses détracteurs sur Facebook

Link zum Artikel

Sophie Zhang, lanceuse d'alerte Facebook: «J'ai du sang sur les mains»

Link zum Artikel

Un lanceur d'alerte accuse Facebook de saper la lutte contre la désinformation

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Quels sont les meilleurs endroits pour aller faire du surf en Europe?
Si faire du surf vous fait penser à une plage de rêve à l'autre bout du monde, sachez que le Vieux Continent recèle aussi quelques beaux endroits. Voici le top 3 des meilleurs spots en Europe.

Hawaï, Bali ou encore la Californie, autant de destinations qui font rêver plus d'un surfeur (et pas que). La vérité, c'est qu'il n'y a pas besoin d'aller aussi loin pour pouvoir apprécier le surf. Que vous soyez pro ou débutant, de nombreuses plages en Europe permettent de découvrir le surf et la «surf culture».

L’article