DE | FR
Facebook monstre contre Signal blocage messagerie smiley emoji données personnelles

Facebook est fâché contre Signal et le fait savoir. Image: Shutterstock

Pourquoi Facebook a bloqué une campagne pub de Signal

Sur Instagram, la messagerie Signal a tenté de lancer une campagne de pub qui dénonce les manquements de Facebook envers les données personnelles. Vexé, le géant bleu l'a immédiatement interdite.



La messagerie cryptée Signal a joué la carte de la provocation en essayant de lancer une campagne de pub sur Instagram contre la récupération par Facebook de nos données personnelles. Alerté, le géant de la Silicon Valley a immédiatement bloqué la campagne. Un joli coup de pub pour Signal, qui a déclaré:

«Être transparent sur la façon dont les publicités utilisent les données des gens est apparemment suffisant pour être banni; dans le monde de Facebook, la seule utilisation acceptable est de cacher ce que vous faites à votre public»

Le communiqué de Signal. twitter

Facebook n'a, pour le moment, pas encore communiqué à ce sujet. (jch)

Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux

1 / 21
Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux
source: epa / hugo burnand/clarence house / ha
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

TikTok découvre... la salade de fruits

Plus d'articles sur le thème des réseaux sociaux

Comment les réseaux sociaux se sont retournés contre les sportifs

Link zum Artikel

5 stars des réseaux sociaux qui ont le vent en poupe

Link zum Artikel

700 plaintes pour tenter d'en finir avec l'impunité sur les réseaux

Link zum Artikel

La haine raciale sur les réseaux déchire le foot anglais

Link zum Artikel

Si les Gafam payaient leurs impôts, tous les humains seraient vaccinés

Si les géant de la tech payaient leur véritable part d'impôts, les pays du G20 auraient perçu 32 milliards de dollars de taxes supplémentaires. Selon une ONG, cette somme permettrait de vacciner tous les humains contre le coronavirus.

L'ONG ActionAid tente d'alerter l'opinion publique, avant la réunion vendredi du groupe des vingt pays les plus riches au monde, sur le thème des solutions à la crise sanitaire. Selon l'association, les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) pourraient utiliser les milliards de profits générés ces derniers mois pour mettre fin à la pandémie et amorcer la reprise.

Selon des calculs réalisés avec l'association Patriotic Millionaires, ActionAid estime le manque à gagner à:

(ats/jch)

Lire l’article
Link zum Artikel