DE | FR

Les syndicats du Salvador ne veulent pas du bitcoin comme monnaie légale

Image: sda
En juin dernier une loi a été votée qui fera du bitcoin une monnaie légale au Salvador dès le 7 septembre. 300 syndicats militants ont manifesté leur opposition.
02.09.2021, 05:1102.09.2021, 18:26

Une semaine avant l'entrée en vigueur du bitcoin comme monnaie légale au Salvador, plusieurs centaines de personnes ont manifesté, mercredi, dans la capitale du pays pour demander au parlement d'abroger la loi.

«A seulement six jours (le 7 septembre) de l'entrée en vigueur de la détestable Loi bitcoin, le Bloc de résistance et de rébellion populaire (BRP) exige son abrogation, car elle frappera les travailleurs, les paysans et les communautés rurales»
Une quinzaine de syndicats et organisations opposés au bitcoin.

Environ 300 militants syndicaux se sont rassemblés devant des bâtiments du Parlement en brandissant des pancartes et en scandant: «Non au bitcoin».

«Un haut risque pour 99% de la population»

Pour Sonia Urrutia, une militante du BRP, le président Nayib Bukele prépare aux Salvadoriens «un amer mois de septembre». Le BRP a annoncé son intention d'organiser des manifestations quotidiennes.

«Avec la Loi bitcoin, le président Bukele veut imposer un système monétaire virtuel à haut risque pour 99% de la population»
Sonia Urrutia, une militante du BRP

Le Parlement salvadorien, dominé de manière écrasante par les partisans du président Bukele depuis les dernières élections législatives, a voté, en juin dernier, la loi qui fera du bitcoin une monnaie ayant cours légal au Salvador. Cette mesure, selon le chef de l'Etat, permettra de dynamiser l'économie du pays, dollarisée depuis 20 ans.

200 distributeurs de bitcoin en cours d'installation

Poursuivant la mise en oeuvre de la réforme, le parlement a approuvé, mardi, à la demande du président Bukele, qui jouit d'une immense popularité, la création d'un fonds de 150 millions de dollars destiné à garantir la convertibilité automatique du bitcoin en dollars américains.

Les autorités s'apprêtent à activer une application baptisée «Chivo» (Super, en langage familier) qui doit permettre de procéder à des paiements ou virements en bitcoin. Ses usagers se verront gratifier d'une prime équivalente à 30 dollars en bitcoin lors de l'adhésion à l'application. En outre, 200 distributeurs automatiques permettant d'échanger des bitcoin sont en cours d'installation. (ats/jch)

En parlant de bitcoin: What’s in/what’s out, les news de ta semaine

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Panne des numéros d'urgence: Swisscom demande pardon et s'explique

Les dirigeants du géant suisse se lancent dans une opération de communication dans les grands journaux nationaux pour s'expliquer sur la panne de la semaine dernière

Le directeur de Swisscom Urs Schaeppi s'excuse auprès des pompiers et de toutes les personnes concernées par la panne des numéros d'urgence de vendredi dernier. Il assure dans la Neue Zürcher Zeitung que tout sera fait pour éviter de tels incidents à l'avenir.

Interrogé dans l'édition de mercredi du quotidien zurichois, Urs Schaeppi affirme que les nombreuses mesures prises par Swisscom après la série de pannes de l'année dernière ont eu un vrai impact. «Swisscom effectue 4000 opérations …

Lire l’article
Link zum Artikel