DE | FR
Fâchés et épuisés, tous les employés d'un fast food démissionnent

Un panneau annonçant la démission en bloc d'un groupe d'employés de la chaîne de fast food Burger King a fait le tour du web. Image: twitter

Fâchés et épuisés, tous les employés d'un fast food démissionnent

Déçus par des conditions de travail difficiles et des salaires trop bas, les collaborateurs d'un fast food dans le Nebraska (USA) ont démissionné en bloc.



Une décision inédite, devenue virale, suite à un fait divers dans le Nebraska, aux Etats-Unis. Un panneau annonçant la démission en bloc d'un groupe d'employés de la chaîne de fast food Burger King a fait le tour du web. La raison? Des conditions de travail difficiles et des salaires trop bas, comme le rapporte CNN.

«Nous avons tous démissionné. Navrés pour ce désagrément»

Le panneau laissé par les employés d'un Burger King dans le Nebraska.

Le chômage grâce au Covid

L'ensemble des collaborateurs a préféré aller s'inscrire au chômage, plutôt que de continuer à travailler pour le restaurant. Depuis le début de la pandémie, le gouvernement américain facilite l'accès à des chèques pour les demandeurs d'emploi.

S'exprimant sur CNN, la responsable de l'établissement en question, Rachel Flores, a pris la défense des démissionnaires dont elle fait partie:

«Depuis mes débuts ici, nous avons reçu la visite de nombreux responsables régionaux. Mais personne ne m'a jamais aidé à trouver des solutions pour que la situation de l'équipe s'améliore. Cette décision est une sorte de pied de nez à la direction de Burger King, qui ne nous écoute pas.»

Rachel Flores, responsable de l'établissement Burger King en question CNN

La réponse de Burger King

Les conditions de travail décrites à cet endroit ne sont pas en ligne avec les valeurs de notre marque. Notre franchisé examine cette situation pour s'assurer que cela ne se reproduise pas à l'avenir.

Direction de Burger King CNN

Rachel Flores ajoute qu'elle n'imaginait pas que cette démission en bloc, accompagnée de ce panneau d'annonce, allait devenir aussi virale. «J'ai reçu un appel du quartier général de Burger King me demandant de le retirer immédiatement».

(jch)

Les Bouffistas: Le Monopole - Lausanne

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

Travailler en Chine, entre symbole de succès et esclavage moderne

De 9h à 21h, six jours par semaine. C'est à cela que ressemble l'horaire de travail de nombreux employés chinois. Témoignages.

De longues heures de travail, des heures supplémentaires non rémunérées et le fait de dormir au bureau sont la norme dans plusieurs entreprises chinoises. Les géants de la technologie rivalisent pour maintenir leur monopole et les jeunes pousses ambitieuses s'efforcent d'entrer sur le marché.

La fameuse culture de travail «996» est revenue sur le devant de la scène récemment après la mort de deux employés du géant du commerce électronique Pinduoduo. Une femme de 22 ans s'est effondrée …

Lire l’article
Link zum Artikel