DE | FR

Selon les Etats-Unis, la Russie ne s'est pas du tout retirée... au contraire

Contrairement à ce qu'elle a affirmé hier, la Russie n'aurait pas absolument pas retiré ses troupes à la frontière de l'Ukraine... elle les aurait même augmenté. C'est du moins ce qu'affirme un Américain bien placé.
17.02.2022, 07:5517.02.2022, 11:18

Alors même que Moscou avait annoncé mercredi un retrait partiel de ses forces, la Russie a «augmenté» sa présence à la frontière de l'Ukraine de jusqu'à «7000 militaires»: c'est l'affirmation d'un haut responsable de la Maison Blanche, jeudi.

«Hier les Russes ont annoncé qu'ils retiraient des troupes de la frontière avec l'Ukraine [...]. Nous savons maintenant que c'est faux»
Un haut responsable de la Maison Blanche (qui a demandé de rester anonyme)

«En réalité nous avons désormais confirmé que ces derniers jours la Russie a augmenté sa présence le long de la frontière ukrainienne de jusqu'à 7000 militaires dont certains arrivés aujourd'hui».

Une invasion serait donc possible à tout moment

Selon l'Américain, l'apparente volonté des Russes de trouver une solution pacifique, c'est du pipeau: «La Russie dit vouloir trouver une solution diplomatique mais ses actions indiquent le contraire», a-t-il encore déclaré.

«Nous espérons qu'elle changera de direction avant de lancer une guerre catastrophique et destructrice»

Il a assuré que la Russie pouvait «à tout moment» déclencher une opération qui lui servirait de prétexte pour envahir l'Ukraine.

Le monde doit se préparer

Le haut responsable a encore affirmé s'attendre à «davantage de fausses informations de la part des médias d'Etat russes au cours des prochains jours».

Avant d'affirmer:

«Nous espérons que le monde est prêt»

Selon lui, l'opération prétexte de la Russie pourrait revêtir «des formes différentes», comme «une provocation» dans la région du Donbass, ou une fausse «incursion» en territoire russe. (mbr/ats)

La crise ukrainienne en images

1 / 13
La crise ukrainienne en images
source: sda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Plus d'articles sur les tensions entre Russie et Ukraine

L'armée ukrainienne a-t-elle une chance de résister à une attaque russe?

Link zum Artikel

La crise ukrainienne fait planer le spectre d'une guerre en Europe

Link zum Artikel

Ukraine: le G7 prêt à imposer des sanctions aux «conséquences massives»

Link zum Artikel

Des risques élevés de guerre en Europe, selon ce haut diplomate suisse

Link zum Artikel

En cas de guerre en Ukraine, voici les pénuries qui nous guettent en Suisse

Link zum Artikel

La Russie préparerait une opération pour justifier l'invasion de l'Ukraine

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Missiles russes contre des civils et sanctions du G7: ce qu'il faut retenir de ce lundi
De nombreux événements se sont succédé, aujourd'hui, dans le contexte de la guerre en Ukraine. Pas de panique, on vous a tout résumé ici 👇.

Un missile russe a frappé lundi un centre commercial, faisant au moins dix morts et quarante blessés dans le centre de l'Ukraine. Le président ukrainien a, lui, réclamé aux dirigeants du G7, réunis en Allemagne, un «soutien plein, entier» pour mettre fin à la guerre.

L’article