DE | FR

Pornhub dévoile des vidéos X de nos arrières-arrières-grands-parents

La plateforme de vidéos d’immenses phallus et de petits abricots, a mis en ligne et a remasterisé des films pornos du 19ème siècle.



Oui, il y avait du cul à l’époque. Je parle de l’époque où l’on portait des hauts-de-forme. Sur Pornhub, on peut désormais visionner de vieux films un peu olé olé. Le site vient de restaurer et coloriser des films érotiques tournés entre 1896 et 1948. Même la bande sonore est de meilleure qualité. Et c'est en 4K!

L'intelligence artificielle a permis de proposer du 60 images par seconde. Du coup, ça va beaucoup plus vite. Les utilisateurs peuvent désormais se téléporter dans le passé pour avoir une idée du point de départ de l’industrie pornographique.

Alors, c’était comment le cul jadis?

Eh bah c’était quand même osé. Le premier film ne montre que des bisous. C’est chaud! A savoir que s’embrasser en public à cette époque était interdit.

A partir des années 1890, on se lâche un peu plus et on ose montrer ses pieds nus (ouh là là!). Il y a encore un long chemin à parcourir avant que les acteurs se mettent complètement à poil. C’est en s’approchant du 20ème siècle qu’on commence à oublier les vêtements et la pudeur.

Vous pouvez trouver les 20 films sur le site de Pornhub mais attention, c’est réservé au plus de 18 ans.😇

C'est pas du porno mais presque👇

Vidéo: watson

15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer

1 / 19
15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer
source: twitter/i drink good
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

Êtes-vous incollable sur Kaamelott?

Link zum Artikel

À Cannes, c'est pas le cinéma qui compte, c'est la quincaillerie

Link zum Artikel

Quelle table basse êtes-vous?

Link zum Artikel

«Les gens viennent du monde entier pour manger mon sandwich»🤤

Link zum Artikel

Documentaire suisse primé à Toronto et propulsé pour les Oscars 2022

Le film raconte l'environnement d'une communauté de pêcheurs sur la mer Caspienne et l'œuvre d'une réalisatrice russe et d'un cinéaste suisse.

Le documentaire suisse «Ostrov - Lost Island» de Svetlana Rodina et Laurent Stoop a été primé au festival du film documentaire à Toronto, l'un des plus grands d'Amérique du Nord. Il remporte un prix de 10 000 dollars canadiens (environ 7400 francs).

Cette distinction le propulse directement dans la course aux Oscars 2022. Le film raconte l'environnement d'une communauté de pêcheurs sur la mer Caspienne. Le jury a salué une «expérience cinématographique puissante sur la vie quotidienne des …

Lire l’article
Link zum Artikel