DE | FR
Bild

Image: shutterstock

On pourra (peut-être) jouer à la PS5 avec des bananes

Sony a déposé un brevet pour transformer n'importe quel objet du quotidien en manette pour sa PS5. Par exemple, une banane.



Des bananes en guise de manettes, what? Si, si. Sony a récemment déposé un brevet aux Etats-Unis en ce sens. Et le fabriquant d'électronique ne rigole pas: même dans le papier officiel, un ingénieur a dessiné une banane-manette 👇.

Bild

Image: Sony

Vendue aux alentours de 75 francs, cette alternative permettrait aux joueurs de ne plus devoir hypothéquer leurs organes vitaux pour acheter une nouvelle manette lorsque la leur finit accidentellement contre le mur après une défaite à Fifa.

Mais comment fonctionne cette sorcellerie signée Sony? On se retrouve juste après une petite pub pour l'explication 💡.

Le brevet parle d'un dispositif comme une caméra capable de scanner et d'identifier tout objet du quotidien entre les mains du gamer. La technologie trackerait ensuite les mouvements pour «deviner» les actions exécutées par les doigts et imaginer des faux boutons.

Notons qu'à ce stade, il ne s'agit que d'un brevet. Mais si le fabricant va au bout de son idée, n'importe quel objet pourrait devenir une manette. Par exemple... une banane 🍌

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Ces pays qui «volent» la pluie

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Interdit de vente de smartphones, Huawei se lance dans le porc

Interdit de vente de smartphones aux Etats-Unis, Huawei cherche d’autres sources de revenus. Le géant de la télécommunication vend désormais son intelligence artificielle aux éleveurs de porcs en Chine.

En 2019, le gouvernement américain accusait Huawei de vouloir exploiter sa 5G à des fins d’espionnage pour le compte du gouvernement chinois. Donald Trump a qualifié la firme d'être une «menace pour la sécurité nationale» et l'a ainsi empêché de commercer avec la plupart des entreprises américaines. Depuis, les ventes de smartphone de Huawei ne font que chuter.

L'automne dernier, l'entreprise enregistrait une perte de 42%. Mais le géant chinois ne s'avoue pas vaincue. Il y a quelques jours, …

Lire l’article
Link zum Artikel