DE | FR
Dans ce jeu, les années 90 frappent à la porte.
Dans ce jeu, les années 90 frappent à la porte.zvg

Le nouveau jeu des «Tortues Ninja» est arrivé! On vous dit tout

«Les Tortues Ninja» ont procuré un plaisir de jeu incroyable dans les salles d'arcade et devant les téléviseurs à tube cathodique. Après de nombreuses années, voici enfin une suite à ce hit intemporel du jeu.
26.06.2022, 08:01
Simon Dick
Simon Dick
Suivez-moi

Les Tortues Ninja sont quatre tortues de combat mutantes qui font régner la loi et l'ordre à New York. Elles ont vu le jour dans des bandes dessinées plutôt sombres pour l'époque, avant de devenir un élément important de la culture populaire. Leur grande percée a eu lieu avec la série d'animation destinée aux enfants, qui a été le point de départ d'une fascination qui dure encore aujourd'hui. Il y a eu des figurines d'action, des films, des jeux vidéo et de nombreux produits dérivés.

Aujourd'hui encore, il existe de nombreuses séries d'animation sur les Tortues, bonnes ou moins bonnes, et bien sûr de nouveaux jouets pour les jeunes et les moins jeunes. Mais aucun jeu vidéo n’a pu rivalisé avec l’époque – jusqu’à maintenant.

Avec le jeu «Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder's Revenge», les tortues, Leonardo, Donatello, Raphael et Michelangelo se voient enfin offrir par le développeur Tribute Games une suite qui était attendue depuis longtemps.

Nos tortues préférées sont prêtes pour un combat de rue en bonne et due forme.
Nos tortues préférées sont prêtes pour un combat de rue en bonne et due forme.zvg

L'histoire tourne autour de la statue de la Liberté

«Shredder's Revenge» suit les traces de «Turtles in Time». Non seulement le contenu s'inspire du jeu classique, mais l'aspect visuel et le gameplay en sont une suite directe.

L'éternel antagoniste Shredder veut se venger et donner du fil à retordre aux Tortues Ninja. Pour cela, il demande l'aide de Krang, l'extraterrestre rose à tentacules qui vit dans le ventre d'un robot humanoïde, et d'autres compagnons espions de l'univers des Tortues.

Dans ce chapitre, l’homme au masque de fer a aussi pour cible la statue de la Liberté. Il veut la modifier pour l'utiliser contre New York et les tortues ninja. Pourquoi et comment? On ne le sait pas vraiment. Oui, on s'en rend vite compte: l'histoire est en fait complètement indifférente et tient sur un fil.

De nombreux personnages connus de l'univers des «Tortues» fêtent leurs retrouvailles.
De nombreux personnages connus de l'univers des «Tortues» fêtent leurs retrouvailles.zvg

Le rat Splinter et la journaliste April combattent

Alors que dans le précédent opus, seules les quatre tortues ninja combattaient, le mentor Splinter et la journaliste et meilleure amie April peuvent désormais être envoyés en combat de rue. Splinter. Le rat mutant, donne des coups de bâton, tandis qu'April, toujours vêtue d'une combinaison jaune, donne des coups de micro.

Comme toujours, on se bat de gauche à droite jusqu'à ce qu'un combat contre un boss commence et ouvre ainsi la voie au niveau suivant. Pour détendre l'atmosphère, il y a de temps en temps un passage où l'on distribue des coups sur des skateboards à réaction au-dessus du sol.

On peut enfin partir au combat avec April, la légende des journalistes.
On peut enfin partir au combat avec April, la légende des journalistes.zvg

Selon le personnage choisi parmi les six existants, il y a de petites différences qui sont listées avant le départ. Alors que l'un peut peut-être se déplacer un peu plus vite, l'autre est un peu plus fort pour distribuer des coups.

Mais en principe, le choix du personnage n'a aucune importance. Ils peuvent tous attaquer, sauter, esquiver et lancer une attaque spéciale. Il n'y a pratiquement pas de combos gagnants.

D'ailleurs, ceux qui souhaitent refaire un passage après le premier générique de fin se verront offrir un autre personnage bien connu de l'univers des Tortues pour assister avec lui à la «fête de la baston».

Beaucoup d'allusions affectueuses

Les habitués de l'univers des Tortues ne manqueront pas de sourire peu après les premières minutes de jeu. «Shredder's Revenge» est rempli d'hommages et d'eastereggs affectueux.

Les animations sont à la fois adorables et amusantes. Le fameux clan des footballeurs, en particulier, se présente sous son meilleur jour. Les membres individuels peuvent être expulsés de l'écran comme avant.

Comme à l'époque, les adversaires peuvent être éjectés de l'écran.
Comme à l'époque, les adversaires peuvent être éjectés de l'écran.zvg

Ça vaut aussi la peine de détruire toutes sortes d'objets dans les niveaux afin de trouver des pizzas pour la production d'énergie ou des objets à collectionner. En effet, chaque section possède encore quelques objectifs secondaires.

Les niveaux sont truffés de références et d'eastereggs.
Les niveaux sont truffés de références et d'eastereggs.zvg

Dans le mode histoire, les niveaux peuvent être rejoués à plusieurs reprises. Une fois le niveau terminé, le bus des Tortues se rend à la prochaine destination sur une carte de New York joliment animée. Il y a également quelques missions secondaires à découvrir sur la carte.

Mais ceux qui n'ont pas envie de ces «fioritures» vont directement dans le mode arcade, où aucune sauvegarde n'est effectuée et où aucune carte n'attend. Ici, c'est le pur défi de l'arcade.

Court, mais...

«Shredder's Revenge» est devenu un jeu vidéo plutôt court avec ses 16 niveaux qui prennent tous entre cinq et dix minutes. Mais si on le compare à «Turtels in Time», le volume est bien plus important.

La courte durée de jeu n'est pas un point négatif. «Shredder's Revenge» est le petit jeu parfait pour les moments de détente et convient parfaitement pour augmenter toujours un peu plus le niveau de difficulté, et tenter un passage avec tous les personnages.

En mode multijoueurs, le plaisir est décuplé.
En mode multijoueurs, le plaisir est décuplé.zvg

Et bien sûr, le plaisir de jouer augmente lorsque l'on s'attaque au mode multijoueurs (jusqu'à six joueurs peuvent y participer). Les années 90 frappent alors à la porte et ne veulent plus partir.

Exactement comme avant

En résumé, il est vraiment étonnant de voir à quelle vitesse le look et le feeling nous propulsent dans le passé. «Shredder's Revenge» donne la même impression que son prédécesseur et offre une suite plus que digne de «Turtles in Time».

L'optique rétro 2D va droit au cœur et présente régulièrement de magnifiques allusions à l'univers des Tortues et à la culture des jeux vidéo en général. La bande-son, qui aurait tout aussi bien pu être celle de l'époque, fait monter d'un cran l'ambiance des années 90.

Même si le jeu se termine rapidement, on le ressortira toujours pour passer un bon moment devant la télé avec des amis et se taper une ou deux pizzas. «Cowabunga»!

«Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder’s Revenge» est disponible sur Nintendo Switch, Playstation 5, Playstation 4, Xbox Series X/S, Xbox One et PC. Interdit aux moins de 12 ans.

Traduit de l'allemand par Charlotte Donzallaz

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
C'est mardi, c'est bientôt le week-end! Voici les fails

Salut everybody tout le monde! Ça y est, c'est mardi! Vous savez ce que ça veut dire? Toujours pas? Alors regardez cette vidéo.

L’article