DE | FR

Quand un champ de blé a poussé au beau milieu de Manhattan

Les tours du World Trade Center se dressant derrière un mur d'épis de blé: on pourrait penser à un photomontage, mais c'est vraiment arrivé.
19.03.2022, 17:06

On est en 1982, à New York. L'artiste d'origine hongroise Agnes Denes a une mission qui lui a été confiée par une association de la ville: créer l'une des œuvres publiques les plus importantes que Manhattan ait jamais connues.

Mais à la place d'ériger une sculpture, l'artiste décide de planter un champ de blé. Juste à côté du World Trade Center. Agnes Denes a utilisé la terre excavée pendant la construction des tours, et le résultat est magnifique.

La culture a été récoltée le 16 août et a donné plus de 450 kg de blé sain et doré. Le terrain utilisé pour cette expérience est ensuite devenu ce que nous connaissons maintenant comme le quartier moderne de Battery Park City. (asi)

Aux États-Unis, il y a un championnat de bataille de polochons

Le meilleur du Divertissement cette semaine

L'étrange lunch d'Anna Wintour à 77 dollars

Link zum Artikel

Madonna vend des vidéos NFT (un peu) porno «pour la bonne cause»

Link zum Artikel

Les premières images de la suite du film Avatar 2 affolent déjà les fans

Link zum Artikel

Si Christine Quinn quitte Selling Sunset, je mange mon sac Chanel

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Je suis payée pour regarder du porno et c'est le meilleur job du monde»
Rebecca Dickson a été embauchée parmi 90 000 candidatures pour regarder et analyser des vidéos pornos. Ravie, elle a expliqué «exercer le meilleur job du monde».

Rebecca Dickson, une Ecossaise de 22 ans, se décrit comme une jeune femme extravertie et ouverte d'esprit. C'est donc tout naturellement qu'elle a envoyé son dossier de candidature à Bedbible, une entreprise américaine de «sexe éthique», rapporte le New York Post mercredi. Cette entreprise cherchait à engager quelqu'un pour regarder et analyser du porno.

L’article