pluie modérée
DE | FR
Divertissement
Série

Dans la série «Le flambeau», Canal+ parodie Koh-Lanta

Dans la série «Le flambeau», Canal+ parodie Koh-Lanta

La série créée par Jonathan Cohen sera disponible le 23 mai sur la chaîne et la plateforme MyCanal.
02.05.2022, 16:4802.05.2022, 18:58
Plus de «Divertissement»

Il faudra encore un peu patienter pour voir Jonathan Cohen sur une île déserte. Le Flambeau, suite de La Flamme qui parodiait Le Bachelor, s'amuse cette fois-ci des émissions de survie du genre Koh-Lanta. Sa diffusion est prévue pour le 23 mai sur Canal+ et MyCanal.

Le Flambeau et les aventuriers de Chupacabra met en scène Marc (Jonathan Cohen), pilote d'avion et une quinzaine de concurrents venus pour remporter la somme folle de... 450 euros. Pour incarner l'équivalent du Denis Brogniart local: Jérôme Commandeur.

Toutes les semaines, on regarde aussi le vrai Koh-Lanta:

Parmi les candidats, on retrouve les mêmes types de profils que dans la véritable émission diffusée tous les mardis sur TF1: le beauf français, le stratège à qui il ne faut pas faire confiance ou encore celle qui est là pour l'aventure humaine - en gros, celle qui est nulle sur les épreuves mais serviable sur le camp et qui va probablement demander le courrier plutôt que la bouffe.

La saison comportera au total neuf épisodes qui seront diffusés en trois fois, les lundis.

On connaît la passion de Jonathan Cohen pour Koh-Lanta. Dans la dernière saison de Family Business diffusée sur Netflix, Denis Brogniart faisait une apparition dans un épisode.

25 panneaux de toilettes qui sont drôles (ou sexistes)

1 / 27
25 panneaux de toilettes qui sont drôles (ou sexistes)
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X

Un requin blanc attaque un bateau familial

Vidéo: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Trump est usé jusqu'à la semelle
A peine a-t-il appris qu'il devra payer 355 millions de dollars pour avoir surévalué ses actifs new-yorkais, que Donald Trump s'est empressé d'offrir une réponse bien à lui: la vente de trois paires de baskets (très) dorées et baptisées Ne Jamais Capituler. Le tout, en édition (plus ou moins) limitée. L'astuce n'est pas nouvelle, mais l'accueil fut passablement mitigé.

Vendredi, Donald Trump a trébuché une énième fois sur la justice. Condamné par un tribunal new-yorkais à s'acquitter de la somme astronomique de 355 millions de dollars pour avoir surévalué ses actifs, le candidat républicain a choisi d'attendre une convention d'amoureux de la godasse, le lendemain, pour s'exprimer. Et pour dévoiler, du même coup, sa nouvelle collection de baskets, aussi discrète et passe-partout que... lui.

L’article