DE | FR

Gamestop, ce revendeur de jeux vidéos qui fait trembler Wall Street

Image: sda
L'action du magasin a bondi de plus de 100% à la clôture de la Bourse de New York mercredi. Ce n'est pas la première fois cette année que ce drôle de phénomène survient.
28.02.2021, 16:33

Quelle fièvre s'est emparée des boursicoteurs de Wall Street? L'action de Gamestop, un revendeur de jeux vidéo, a crevé le plafond et s'est envolé de 100%. Ce n'est pas la première fois. Retour sur la saga boursière du début d'année.

Une «démission» qui fait péter le score

La montée en flèche d'hier intervient au lendemain de l'annonce de la démission de son responsable financier, Jim Bell. qui assure que son départ n'est pas motivé par un désaccord. Toutefois, selon le site Business Insider, qui cite des sources proches du dossier, Jim Bell aurait été «mis à la porte» par l'actionnaire activiste Ryan Cohen, récemment entré au capital et au conseil d'administration de la compagnie.

Une première poussée de fièvre en janvier

La prise de participation au sein de Gamestop de Ryan Cohen, cofondateur du site de vente en ligne de produits pour animaux Chewy, avait été l'un des éléments déclencheurs du brusque mouvement de hausse de l'entreprise à Wall Street à la fin janvier.

Une armée d'investisseurs amateurs, échangeant notamment leurs conseils et opinions sur un populaire forum du site Reddit, avait décidé de se porter massivement vers cette chaîne de magasins, faisant grimper son prix en bourse.

Une frénésie spéculative avait alors gagné l'ensemble du marché, pendant plusieurs séances, et suscité de vives réactions de la part des régulateurs et des élus américains. Ces responsables cherchent à savoir si certains acteurs financiers, dont des fonds spéculatifs et des plateformes de courtage, ont tenté de manipuler le marché pour limiter leurs pertes.

Après un pic de clôture à plus de 347 dollars le 27 janvier, l'action GameStop était retombée, s'établissant à un peu plus de 40 dollars vendredi dernier. Après avoir été suspendue plusieurs fois en fin de séance en raison d'une trop forte volatilité, elle a fini à 91,71 dollars mercredi. (sda/ats/afp)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Face à l'inflation galopante, la BCE va chercher des solutions ce lundi
La Banque centrale européenne (BCE) ouvre lundi soir son forum annuel au sud du Portugal. Banquiers centraux et économistes devront débattre du meilleur moyen de faire face à la hausse globale des prix, dopée par la guerre en Ukraine. Le ton risque d'être grave.

Carburants, électricité, gaz, huiles, taux d'intérêt: depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, tous les prix ont grimpé, et cela à des niveaux record. L'inflation est désormais à un tel niveau qu'elle commence à inquiéter de nombreux gouvernements.

L’article