DE | FR

En Afghanistan, l'évacuation de chiens et chats fait polémique

(illustration)
Le gouvernement britannique est sous le feu des critiques après avoir autorisé l'évacuation d'environ 200 chiens et chats. Cela, alors même que des employés afghans sont toujours sur place.
30.08.2021, 18:1131.08.2021, 09:23

L'évacuation aérienne de Kaboul de quelque 140 chiens et 60 chats, recueillis dans un refuge par un ancien soldat britannique, ne passe pas au Royaume-Uni. En cause: le personnel de l'association n'a pas pu embarquer dans l'avion, alors que les animaux, si.

La veille, le jeudi 26 août, l'ancien soldat et fondateur du refuge, Paul Farthing, avait pourtant promis qu'il n'allait pas «donner la priorité aux animaux sur les hommes, femmes et enfants désespérés qui frappent à la porte».

Voici Paul Farthing 👇

Paul Farthing a fondé le refuge pour animaux Nowzad, après avoir servi dans l’armée britannique en Afghanistan au milieu des années 2000
Paul Farthing a fondé le refuge pour animaux Nowzad, après avoir servi dans l’armée britannique en Afghanistan au milieu des années 2000

L'évacuation de ces animaux a provoqué un tollé outre-Manche. «Non seulement Paul Farthing a abandonné son personnel afghan, mais ils ont fait monter leurs chiens dans leur avion au moment même où les Américains chargeaient leurs 13 victimes» de l’attentat du jeudi 26 août, a ainsi critiqué une source britannique de défense au Times, citée par Le Parisien.

Le gouvernement britannique a accordé des visas à tout le personnel de l'association, Nowzad, et leur famille, soit 68 personnes, avait annoncé lundi Paul Farthing dans un tweet. Mais ces derniers n'ont pas pu parvenir à l'aéroport pour être évacués. L’association a promis de «faire le maximum pour les aider».

(hkr)

15 000 personnes évacuées
Le dernier vol militaire britannique a quitté Kaboul tard samedi, après avoir évacué plus de 15 000 personnes au total, a déclaré le ministère de la Défense. Plusieurs milliers d'autres étrangers ou Afghans craignant pour leur vie, souvent parce qu'ils ont travaillé pour le gouvernement déchu ou les forces de l'Otan au cours des 20 ans de guerre, ont aussi été exfiltrés par des pays occidentaux.

Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Les talibans s'amusent comme des enfants

Plus d'articles sur l'Afghanistan

Le président de l'Afghanistan a quitté le pays

Link zum Artikel

Les talibans contrôlent l'Afghanistan, des Suisses évacués

Link zum Artikel

4 points pour comprendre qui sont les talibans

Link zum Artikel

Suite à la défaite afghane, Trump appelle Biden à la démission

Link zum Artikel

Les Talibans multiplient les conquêtes et marchent sur Kaboul

Link zum Artikel

Joe Biden choisit une date symbolique pour retirer ses troupes d'Afghanistan

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Pourquoi Valérie Pécresse la «bourgeoise» peut gagner la présidentielle
Valérie Pécresse, victorieuse de la primaire à droite et donnée vainqueur par un sondage face à Emmanuel Macron, dispose d'atouts lui permettant d'espérer gagner. Pour de vrai.

Pécresse, un effet «push»? Dans le monde des médias en ligne, le push est ce lien envoyé sur les smartphones pour signaler à leur propriétaire un article pouvant les intéresser et sur lequel le lecteur est invité à cliquer. Le présent article aura fait l’objet d’un push, par exemple. A la réception de ce dernier, généralement l’audience connaît un pic. Qui, logiquement aussi, finit par retomber (aïe!).

L’article