DE | FR

Barrow déclaré vainqueur de la présidentielle gambienne, l'opposition proteste

Image: sda
Il a recueilli plus de 53% des voix, selon les résultats diffusés par la commission électorale. Son principal opposant à lui fait 27,7%.
06.12.2021, 06:2706.12.2021, 06:45

Le président sortant de la Gambie Adama Barrow a été, dimanche, officiellement déclaré vainqueur de la présidentielle. Ses adversaires ont cependant dit contester les résultats avant même la proclamation finale et se réserver «tous les moyens d'action».

Adama Barrow, dont l'accession à la présidence gambienne, il y a cinq ans, avait mis fin à plus de 20 années de dictature, a recueilli plus de 53% des voix, loin devant son principal concurrent Ousainou Darboe, qui a obtenu 27,7% des suffrages, selon les résultats diffusés par la commission électorale. L'élection, qui a eu lieu samedi, se jouait sur un seul tour. Le président de la commission électorale a déclaré Adama Barrow «dûment élu pour servir en tant que président de la République de Gambie».

Image: sda

Le camp de Barrow a commencé à célébrer l'événement dans les rues de la capitale Banjul (ici en image 👆), avant même que sa victoire ne soit officiellement confirmée.

L'opposition proteste

«Pour le moment, nous rejetons les résultats jusqu'à présent annoncés»
Ousainou Darboe, aux côtés de deux autres de ses concurrents

«Tous les moyens d'action sont sur la table», a-t-il ajouté, appelant «tous les Gambiens à rester calmes et pacifiques» le temps que des investigations soient réalisées. Les représentants de ces candidats présents au moment des opérations de comptage ont constaté «un certain nombre de problèmes», a-t-il dit.

Sous l'œil de la communauté internationale

La communauté internationale sera attentive à l'acceptation ou la contestation par les perdants des résultats officialisés par la commission, a dit un diplomate étranger de haut rang, parlant de «moment capital».

La Communauté des Etats ouest-africains (CÉDÉAO), un acteur majeur dans la crise post-électorale de 2015 et le départ contraint du dictateur Jammeh, avait exhorté dans un communiqué «tous les candidats à accepter de bonne foi l'issue de cette élection qui n'aura ni gagnant ni perdant, mais un seul vainqueur, le peuple gambien». (jah/ats)

Une balade avec les bouffistas, ça vous tente?

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Hillary Clinton pourrait-elle être candidate en 2024 face à Trump?

Link zum Artikel

Le président de Credit Suisse pensait être au-dessus des règles Covid-19

Link zum Artikel

Il ne manquait plus qu'un restaurant NFT à New York, le voici

Link zum Artikel

Les îles Tonga sont coupées du monde réel et virtuel à cause d'un volcan

Link zum Artikel
Le mystère est définitivement levé sur la mort de Gabby Petito
Le petit ami de la jeune voyageuse américaine assassinée Gabby Petito a avoué être l'auteur du meurtre dans un carnet avant de se suicider, a annoncé vendredi la police fédérale.

Une sinistre conclusion au drame qui a tenu en haleine les Etats-Unis pendant plusieurs mois: le petit ami de la jeune voyageuse américaine Gabby Petito, retrouvée assassinée en septembre dernier, a avoué être l'auteur du meurtre. Il a confié son crime dans un carnet avant de se donner la mort.

L’article