DE | FR

Au Sri Lanka, on ne peut plus conduire son éléphant en état d'ivresse

Le pays vient de publier une série de mesures destinées à protéger les pachydermes. Une victoire pour le bien-être animal.



Pourquoi limiter alcool et chevauchée d'éléphant?

Cette nouvelle règle fait suite à de nombreuses plaintes sur les mauvais traitements et la cruauté envers les pachydermes. Les autorités se sont donc emparées de l'affaire et ont édicté une série de mesures pour le bien-être de ces animaux. Parmi celles-ci figurent:

Et bien sur:

A noter que ces règles prévoient, en cas de manquement sérieux, la confiscation de l'animal et jusqu'à trois ans de prison.

Qui possède des éléphants domestiques au Sri Lanka?

Le Sri Lanka compte environ 200 éléphants domestiqués, et 7500 vivant dans la nature. Outre les éléphants utilisés pour le travail, comme le charriage de troncs ou le transport de touristes, nombre d'éléphants domestiqués sont tout simplement la propriété de riches sri-lankais, y compris des moines, qui montrent ainsi leur richesse.

Les défenseurs des droits des animaux estiment que plus d'une quarantaine de bébés éléphants ont été volés dans les parcs nationaux pour les domestiquer au cours des quinze dernières années. La capture d'éléphants sauvages est interdite, mais les poursuites sont rares. (jah/ats)

Des éléphants sauvages s'échappent d'une réserve en Chine

1 / 8
Des éléphants sauvages s'échappent d'une réserve en Chine
source: sda
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

La Cour suprême valide une loi anti-avortement du Texas

La Cour suprême américaine confirme l'interdiction d'avorter après la sixième semaine de grossesse, même en cas de viol ou d'inceste au Texas.

La Cour suprême des Etats-Unis a offert une victoire majeure aux opposants à l'avortement dans la nuit de mercredi à jeudi. Elle a refusé de suspendre une loi du Texas qui interdit d'avorter après six semaines de grossesse même en cas de viol ou d'inceste.

La haute juridiction, très divisée avec quatre de ses neuf juges opposés à la décision, ne se prononce pas sur la constitutionnalité de la loi, entrée en vigueur 24 heures plus tôt, mais invoque «des questions de procédures complexes …

Lire l’article
Link zum Artikel